Intégration sociale

Analyse prospective

Entreprises, travail - Société, modes de vie - Territoires, réseaux

Les tiers lieux, signaux faibles d’une future société en réseau ?

En ouverture d’un rapport de mission de 2018 consacré aux tiers lieux, Patrick Levy-Waitz propose une définition du concept : « dépassant l’acception originelle formulée par Ray Oldenburg à la fin des années 1980, écrit-il, les tiers lieux se distinguent désormais par trois éléments conjugués. D’abord, leur dimension intrinsèquement collaborative, voire communautaire. Ensuite, la primauté qu’ils accordent au “faire”. Enfin, leur haut degré de mixité. En ce sens, les tiers lieux peuvent se définir comme des espaces physiques ...

(encore 61 mots)

Note de veille

Population - Société, modes de vie

Les Français de moins en moins xénophobes

À la question « Pensez-vous qu’une lutte vigoureuse contre le racisme est nécessaire en France ? », les Français répondent sans ambiguïté : « oui tout à fait » (46 %) ou « oui plutôt » (30 %), soit 76 % de réponses positives. Seuls 7 % répondent « pas du tout », selon un sondage réalisé en 2018 dans le cadre du rapport de la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) [1]. Ces réponses ont le mérite d’être claires. Reste qu’une enquête à un moment donné, la ...

(1022 more words)

Revue

Institutions - Société, modes de vie

Is French Society Fragmenting? On Jérôme Fourquet’s “L’Archipel français”

In the last issue of Futuribles (431, July-August 2019), Pierre Bréchon presented the first lessons for France from the latest European Values Study (EVS) and stressed the substantial gap that exists between the pessimistic – even alarmist – language of those commenting on surveys on social cohesion, and actual long-term trends in French values. Olivier Galland, also drawing on the results of this latest wave of EVS findings, now arrives at the same conclusion with regard to the argument advanced by Jérôme Fourquet in his latest book, which finds a growing division of French society into various identity-based communities.

Galland examines the three main arguments advanced by Fourquet in support of his thesis that France is becoming an “archipelago”: the move away from Catholicism, the “secession of the elites” and the cultural defection of the working classes. Citing the statistical evidence, he demonstrates that on these various points, things are not quite so simple and that the long-term trends do not corroborate these arguments. Here again, we must beware of reaching over-hasty conclusions that lead us to set social classes too starkly against each other. We must also take account of the convergences on values that exist across the whole of French society.

Bibliography

Éducation - Institutions - Société, modes de vie

Une Fraternité à construire. Essai sur le vivre-ensemble dans la société française contemporaine

Une Fraternité à construire. Essai sur le vivre-ensemble dans la société française contemporaine

S’il fallait trouver l’intertitre du chapitre qui exprime le mieux la richesse et la profondeur du monument que constituent ces quelque 450 pages consacrées aux questions vives qui bousculent — jusqu’à sa devise républicaine « Liberté, égalité, fraternité » — la société française contemporaine, je proposerais de garder celui-ci : « l’Histoire s’écrit au présent », p. 121. Car Histoire et mémoire, dans un contexte où vrais déclinistes et faux progressistes se disputent l’héritage du magistère intellectuel des lumières, constituent visiblement ...

(851 more words)

Note de veille

Institutions - Société, modes de vie

La France est plus que jamais une société de défiance

Futuribles analyse depuis près de 20 ans l’évolution des valeurs des Français, au travers des enquêtes récurrentes et baromètres rigoureux réalisés sur le sujet [1]. Et une tendance lourde s’en dégage : la France est une société de la défiance, les individus accordant globalement une confiance très faible à la fois aux institutions publiques, aux acteurs privés et aux personnes qu’ils ne connaissent pas. Sur tous ces indicateurs, la France figure ainsi traditionnellement en bas du peloton dans ...

(874 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Société, modes de vie

L’Homme inutile. Du bon usage de l’économie

L’Homme inutile. Du bon usage de l’économie

Cet ouvrage place au centre des défis de l’humanité la réduction des inégalités économiques. S’il faut les réduire, c’est qu’une rupture sociale profonde se creuse entre des hommes et des femmes bien insérés dans le processus de mondialisation (qui y contribuent, en bénéficient, s’y épanouissent) et des personnes laissées pour compte, bloquées dans des situations précaires, qui nourrissent un ressentiment contre elles-mêmes et contre les autres. La résorption de cette fracture, entre « hommes utiles » et ...

(790 more words)

Bibliography

Société, modes de vie

La Fabrique du conformisme

La Fabrique du conformisme

Dans son dernier essai, Éric Maurin, auteur régulier d’ouvrages marquants et commentés (L’Égalité des possibles en 2002, Le Ghetto français en 2004, La Peur du déclassement en 2009 [1]), s’attaque au sujet du conformisme, de sa « fabrication » et de ses effets. En fait, l’ouvrage vaut surtout par la recension à la fois pédagogique et intelligente d’excellentes études menées tant en France qu’à l’étranger, qui concernent des champs variés allant du marché du travail ...

(1094 more words)

Note de veille

Population - Société, modes de vie

L’Europe face à la crise de l’asile

Dans l’agenda européen pour les migrations du 13 mai 2015, la Commission européenne revient sur les perspectives démographiques de l’Union européenne (UE) et sur les pénuries de main-d’œuvre qui sont déjà visibles dans nombre de pays européens, Allemagne en tête où la fécondité est inférieure à 1,5 enfant par femme depuis 1983 et même depuis 1975 pour sa partie ouest. Sans migrations, l’Allemagne perdrait entre deux et quatre millions de personnes d’âge actif tous ...

(1187 more words)

Bibliography

Population

International Migration Outlook 2014

This timely OECD report comes as policy concerns about migration across the OECD membership have drastically increased since the start of the global crisis in 2007. Indeed, the positive expectation of solving demographic and skill-shortage problems has been increasingly overshadowed and superseded by rising nationalism and xenophobia, associated with growing difficulties encountered in major immigration countries to “assimilate” migrants in society, to reduce high- and long-term unemployment among nationals, and to check social welfare deficits, which tend to be associated ...

(825 more words)

Revue

Population - Recherche, sciences, techniques

Tools for Measuring Segregation

With the rise of the Front National, the unearthing of hotbeds of Jihadism and polemics around whether there is social, or even ethnic, apartheid in certain districts, France has, since the January 2015 terrorist attacks, seen an increased level of debate on the existence of social ghettos and the sociology of the individuals who might live in them. And yet, as Bernard Aubry and Michèle Tribalat show here, there are very few reliable figures on which to build an argument one way or another, particularly regarding the origins of the population groups concerned. And the traditional indicators, supposing that they exist and are backed up correctly by the demographic surveys, are not necessarily the most pertinent for observing the sociological evolution of a population in a particular territory and its potential segregation. Drawing on a recent analysis carried out in the USA, Aubry and Tribalat show the relevance and importance of so-called neighbourhood segregation indicators that make it possible to assess the concentration of populations (on a socioprofessional or communal basis) much more subtly and in very precise geographical detail. Using old data available in France, they explain how these kinds of indicators could be developed in that country and what information they would be capable of providing. At the same time, they deprecate the scant interest shown in this by the official statistical institutes, if not indeed their hostility to it. This is an impasse which is, to say the least, deplorable, since whatever the positions defended by the various parties to the debates cited above, they need to be supported by precise data, as it is only on the basis of such data that appropriate political responses can be proposed.

Note de veille

Société, modes de vie

L’isolement relationnel : une donnée sociale à suivre

Parue en juin, l’édition 2013 du baromètre des solitudes en France, réalisé par la Fondation de France, est sans appel : selon cette étude, produite trois fois depuis 2010, l’isolement relationnel progresse dans le pays. Cette tendance marque les principaux réseaux d’une manière ou d’une autre : les relations entretenues avec les amis (c’est-à-dire tout simplement se voir) sont moins fréquentes, les échanges avec les voisins sont plus souvent distants qu’en 2010, ou même inexistants, les ...

(858 more words)

Analyse prospective

Société, modes de vie

Vers un déclin du lien social ?

La question du lien social et de l’éventualité de son déclin est un enjeu important pour l’observation sociologique aussi bien que pour le gouvernement des sociétés. Les tendances observées dans ce domaine apparaissent souvent contradictoires : un détour par les travaux de recherche consacrés à cette question est nécessaire. Il en ressort un paysage social marqué par l’existence d’un réel problème d’isolement social, comme plusieurs indicateurs le montrent. La tendance n’est cependant pas à une ...

(5 more words)

Revue

Société, modes de vie

Social Capital in Europe: Trust, Sociability, Community Life

Social capital, a recent notion that appeared in the 1990s, refers to the nature and quality of the bonds linking individuals in a society and their ability to develop trust and maintain relationships. We learn much about these topics from the surveys of European values that form the core of this special issue of Futuribles. Vincent Tournier presents the various lessons in this article.

First, he stresses the diversity of social capital in Europe, as measured by the level of interpersonal trust and community participation (trade unions, political parties, religious movements, sporting associations etc.) and also by more concrete probing regarding the neighbours one would be happy (or unhappy) to have. He then offers various strands of explanation of the level of trust or mistrust: a correlation with the degree of statism, level of wealth (inequalities in income and wealth being more influential factors in generating mistrust than the degree of statism) and religion (countries with Protestant traditions showing a higher level of trust) etc. He concerns himself lastly with the links that exist between interpersonal and political trust (opinions about democracy and institutions, the preference for a “strong man” to govern the country etc.), which are admittedly real but are not to be over-exaggerated.

In all these areas Tournier presents the overall findings and the finer variations within each country. He also looks more closely at the situation of France and at the argument that social relations are deteriorating and mistrust increasing there. This would seem to be a catastrophist view, which the findings of the Values Study do not entirely support when analysed more subtly.

Revue

Économie, emploi - Éducation - Géopolitique - Société, modes de vie

“Passerelles numériques”: Shortcuts to Upward Social Mobility

Whereas, in France, upward social mobility seems to have come to a standstill and it is less and less clear how young people are going to find jobs at a level equal or superior to that of their parents, the initiative presented here by Marthe de La Taille-Rivero provides food for thought. “Passerelles numériques”, an organization founded in 2006, has set up an IT-careers training centre in Phnom Penh especially for the most deprived young Cambodians. It is a centre that trains its students in direct association with that city’s IT companies, thus meeting local economic needs and ensuring that its trainees find jobs at the end of their courses.

In this article Marthe de La Taille-Rivero describes the origins of this project and the various actors who have contributed to its success (from both the voluntary and the business sectors). She outlines in detail how these “Gateways to the Future” operate and the principles that play a part in making them effective (as attested by the development of similar training centres in other South-East Asian countries). Lastly, she describes the economic model Passerelles numériques is striving to put in place to safeguard its funding and ensure that it continues to operate in the longer term.

Revue

Entreprises, travail - Société, modes de vie

Simon de Cyrène, Hope and Reality: Innovation for the Disabled

As part of the “Actors’ Words” series of articles launched by Futuribles in 2012, Marthe de La Taille-Rivero offers a stimulating account of a social-innovation venture launched in the mid-2000s by a highly motivated entrepreneur: the building of communal housing for people disabled as a result of head injury. She describes the career-path of Laurent de Cherisey, prime mover both in this particular project and in cocreating the association Simon de Cyrène (Simon of Cyrene) that carried it out, as well as the many formalities that had to be gone through to see it realized – including, in the end, a little “helping hand” from fate in the form of the success of the film Intouchables (Untouchables), which handed over part of its takings to the association. By giving back to these disabled people the opportunity of finding a social life within a town – in contact with other individuals, both disabled and able-bodied, who share housing with them – the association supports them towards potential reintegration, responds to their families’ concerns and, through its activity, promotes other similar initiatives elsewhere in France.

Note de veille

Population - Société, modes de vie

La difficile intégration des jeunes latinos dans la société américaine

Aux États-Unis, un enfant sur cinq est « latino ». Si les conditions de vie de ces jeunes d’origine latinoaméricaine se sont globalement améliorées au cours des dernières années, ils sont de plus en plus nombreux à souffrir de la pauvreté et de difficultés d’intégration dans la société américaine, comme le révèle une étude menée à l’échelle nationale.

Note de veille

Éducation - Institutions

Les services publics dédiés aux jeunes en Grande-Bretagne : l’échec instructif de Connexions

Lancé en 2001 en Angleterre, le système Connexions a été conçu afin d’unifier l’organisation des services d’accompagnement et de soutien des jeunes. La structure était innovante et paraissait prometteuse. Mais la stratégie comme l’organisation se révèlent en fait inefficaces, et le système a été fortement remanié en 2008. L’expérience Connexions permet cependant d’interroger les bonnes pratiques observées en Grande-Bretagne concernant l’organisation des pouvoirs publics dédiés aux jeunes : un thème qui mérite d’autant ...

(10 more words)

CR table ronde

Éducation

L’angoisse des jeunes Français

Le point de départ de l’ouvrage Les Jeunes Français ont-ils raison d’avoir peur ? a été le constat, fait par Olivier Galland, d’un profond pessimisme des jeunes Français. Cette idée est ressortie, par exemple, d’une récente enquête de Fondapol, selon laquelle les jeunes Français figurent parmi les plus fatalistes et les plus résignés en Europe. Ils expriment aussi souvent le sentiment de ne pas pouvoir maîtriser leur destin personnel. Comment expliquer ce pessimisme des jeunes Français ? Olivier ...

(4 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Éducation - Société, modes de vie

Les zones urbaines sensibles : ghettos mais pas trop

Il n'est pas pertinent d'appliquer systématiquement le modèle d'enfermement et de relégation sociale aux quartiers défavorisés, révèle le Céreq (Centre d'étude et de recherches sur les qualifications). Si les zones urbaines sensibles relèvent de logiques ségrégatives, elles sont aussi des territoires d'accueil en recomposition sociale permanente.

Bibliography

Population - Société, modes de vie

Immigration et intégration, l’état des savoirs

L'immigration fait souvent, en France, l'objet de débats passionnés dans lesquels s'affrontent des opinions de sens commun assez contradictoires. Cependant, depuis les années soixante, les analyses savantes se multiplient suffisamment pour que les prénotions soient définitivement écartées. C'est du constat de ce paradoxe qu'est né cet ouvrage, publié à l'initiative du Fonds d'action sociale pour les travailleurs immigrés et leurs familles (FAS) et des Éditions La Découverte, dont le propos est d'en ...

(265 more words)

Bibliography

Population - Société, modes de vie

Immigrés : l’effet générations. Rejet, assimilation, intégration d’hier à aujourd’hui

Dans cet ouvrage, Éric Taïeb (agrégé en sciences sociales et docteur en économie) fait le point sur une question sensible au sein de la société française, à savoir : le débat relatif aux immigrés et aux étrangers. Contrairement à de nombreux ouvrages portant sur le même thème, celui-ci a le mérite de situer l'analyse sur une longue durée (près d'un siècle) et donc de pouvoir en tirer des conclusions relativement solides. Ainsi, selon l'auteur, l'étude des différentes ...

(140 more words)