Histoire

Bibliography

Institutions - Société, modes de vie

D’une révolution à l’autre. Mémoires

D’une révolution à l’autre. Mémoires

Il faut lire le livre de Philippe Herzog dont j’ai tardé à rendre compte, notamment parce qu’il me semblait particulièrement pertinent d’en évoquer les principaux enseignements à l’approche des prochaines élections européennes. Cet ouvrage, sous-titré « Mémoires », est en effet plus qu’une autobiographie, un récit très vivant de 50 ans d’histoire politique, économique et sociale. C’est surtout un livre dans lequel l’auteur tire de cette période et de son expérience de très utiles ...

(999 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

L’Anthropocène décodé pour les humains

L’Anthropocène décodé pour les humains

Nathanaël Wallenhorst explicite dans ce livre l’origine, la signification et la portée du concept d’« Anthropocène », une nouvelle ère dans l’histoire de la planète, qui s’est invité dans le débat sur son avenir. Celui-ci a été défini comme une nouvelle époque géologique marquant l’entrée de la Terre dans une époque qui porte l’empreinte de l’action de l’anthropos, l’être humain. La planète serait entrée dans l’Anthropocène car son environnement est modifié par ...

(1071 more words)

Bibliography

Géopolitique - Institutions - Société, modes de vie

De la féodalité à la cacocratie. Tome 2, Le Paradigme classique « à la recherche des nouveaux mondes »

De la féodalité à la cacocratie. Tome 2, Le Paradigme classique « à la recherche des nouveaux mondes »

À la lecture attentive de l’ouvrage d’André Maïsseu, un amoncellement de faits historiques incontestables, d’idées originales et de concepts économiques parfois iconoclastes s’entrechoquent, à la fois au sein même de l’ouvrage et au-delà, mettant ainsi en cause l’académiquement correct et le politiquement sucré, pour tenter de ressusciter la démocratie. Depuis les deux guerres mondiales qui ont secoué le monde, l’Europe doute d’elle-même. Sa difficulté à assumer son héritage bimillénaire est la manifestation ...

(1301 more words)

Bibliography

Société, modes de vie - Territoires, réseaux

The Attention Merchants : The Epic Scramble to Get Inside Our Heads

The Attention Merchants: The Epic Scramble to Get Inside Our Heads

L’évolution de la communication au cours du XXe siècle nous a fait passer par plusieurs ères, depuis la propagande de guerre jusqu’à l’explosion du cyberespace, envahissant nos vies et nos activités sans qu’il soit possible d’envisager un retour en arrière. C’est l’histoire de cette évolution que nous raconte Tim Wu dans son très complet ouvrage The Attention Merchants. Plutôt que prendre le parti de nous relater une simple histoire de la communication, l ...

(552 more words)

Bibliography

Géopolitique - Société, modes de vie

La Revanche de l’Histoire. Comment le passé change le monde

La Revanche de l’Histoire. Comment le passé change le monde

Auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur les conflits et la stratégie, Bruno Tertrais est actuellement directeur adjoint de la Fondation pour la recherche stratégique (FRS). Il revient ici sur les thèses opposées, soutenues à quelques années d’intervalle par deux célèbres politologues américains. Le premier, Francis Fukuyama, professeur de sciences politiques, croyait pouvoir annoncer, en 1992, « la fin de l’Histoire [1] » et l’inévitable triomphe de la démocratie libérale sur les idéologies politiques. Hélas, moins de deux ans ...

(1024 more words)

Bibliography

Recherche, sciences, techniques

Pour une histoire des possibles. Analyses contrefactuelles et futurs non advenus

Pour une histoire des possibles. Analyses contrefactuelles et futurs non advenus

Quel aurait été le nouveau destin de Napoléon « si » celui-ci avait gagné la bataille de Waterloo ? Imaginer un scénario, une « uchronie » ou une Histoire « contrefactuelle », dans lequel l’Histoire aurait pris un autre cours, semble vain puisque la réalité historique est connue. Quentin Deluermoz et Pierre Singaravélou, deux historiens, expriment un autre point de vue en montrant dans leur livre que l’Histoire contrefactuelle peut être utile aux travaux historiques. Leur ouvrage comporte trois parties : une enquête sur les raisonnements ...

(1137 more words)

Revue

Société, modes de vie

A Re-Reading of the March of History: On Igor M. Diakonoff’s The Paths of History

When one practices, or is interested in, foresight studies, it is helpful to have a good understanding of the past and, more generally, a clear vision of the way societies have developed over a long period. It is not, however, easy to decipher the historical process and it may appear difficult to add anything whatever to what has already been written by Hegel, Marx and many others on universal history. That is, however, what a Russian orientalist, Igor Diakonoff, has attempted in a book which appeared in Russia in 1994 and was translated into English five years later as The Paths of History (Cambridge: Cambridge University Press, 1999).
Bernard Cazes has read this highly original work with great interest. Alongside an account of the atypical career of its Russian author, he presents Diakonoff’s re-reading of history here, driven as it is by the desire to establish whether certain non-material (in Marx’s sense) aspects, present in certain civilizations, were not found elsewhere. Diakonoff proposes a break-down of universal history into eight phases, the originality of this lying largely in the transition mechanism from one phase to another. This is based mainly on psycho-sociological (changes of values, for example) and technological factors (particularly in the field of armaments). Lastly, Cazes highlights the author’s comments on the finitude of our planet and his warning against the risks of extinction facing the human species in the relatively short term if nothing is done to check the course of history seen in its current, eighth, “post-capitalist” phase.

Revue

Économie, emploi - Société, modes de vie

Thinking Differently About the Economy: On René Passet’s book, Les Grandes Représentations du monde et de l’économie à travers l’histoire

René Passet is a politically committed economist who was among the pioneers of the transdisciplinary approach in economics and one of the first to advocate sustainable development. He is the author of many works and articles (some of them published in these pages) and has received, among other honours, the Prix du livre d’économie [Economics Book Prize] for his work Les Grandes Représentations du monde et de l’économie à travers l’histoire [The Major Representations of the World and the Economy throughout History], a tome of almost 950 pages arguing, against a panoramic background of the history of ideas and societies, for an economics that is open to other disciplines.

Franck-Dominique Vivien has read the book for Futuribles and presents us with some of its lessons. He begins, for example, by reminding us how, for René Passet, economic development constitutes a political project set within the context of biological evolution. He then shows how the work rounds off and extends René Passet’s œuvre, developing a very particular conception of the discipline of economics, whose systems of thought reflect the human thinking of their times. Lastly, Vivien speaks of the committed economist dedicating his thinking to the service of the emancipation of men and women, in the hope that they will reacquire the conviction that, “with their wills, dreams and utopias”, they are the makers of history.

Futurs d'antan

Société, modes de vie

Inexhaustible Civilizations! (Futures of Yesteryear)

This is an extract from the famous article by Fernand Braudel, "The History of Civilizations: the Past explains the Present", originally published in 1959 in the Encyclopédie française and reprinted in Les Ambitions de l'histoire (Paris: éd. de Fallois, 1997). This text seemed to us to offer many insights into the endurance of civilizations, their great diversity and ability to survive in spite of the spread, in particular via technology, of the Western model of development. In addition, Braudel makes some useful remarks about the difference between civilizations and cultures.