Grands travaux

Note de veille

Économie, emploi - Territoires, réseaux

De la force de l’économie chinoise

La création du réseau chinois de trains à grande vitesse (TGV) est un bon exemple de la rapidité de réalisation des grands investissements publics d’aménagement du territoire en Chine, fondement de sa puissance. On peut citer un autre projet, la dérivation de l’eau du Yang Tsé vers le nord pauvre en eau, dont la route orientale de Jiangdu à Tianjin et la route centrale du réservoir de Danjiangkou sur le Yang Tsé à Pékin sont en service depuis ...

(563 more words)

Revue

Économie, emploi - Territoires, réseaux

Major Sporting Events: The Need for a Reassessment

As the present issue appears, the 2014 football World Cup will be moving toward its climax, with the final set to take place at Rio de Janeiro’s Maracana Stadium on 13th July. This year Brazil will be hosting the most watched sporting competition on the planet and, to do so, it has undertaken enormous building projects that have taken several years and involved substantial sums of money. Is such a financial investment for this kind of event justified, particularly in an emerging nation where a significant section of the population gains no benefit from the knock-on effects on economic growth?

This is one of the central questions raised here byJean-Jacques Gouguet and Jean-François Brocard in their deliberation on the extent to which the true interests of a country or city are served by hosting major sporting events. Taking lessons from the assessments made after various major events of the same order (Olympic Games, other World Cups etc.), the authors stress the uncertain economic impacts and the long-term financial burden that is sometimes left to be borne by the organizing authorities. They also stress how externalities get left out of account, which may be burdensome economically, socially and, going forward, environmentally. They then examine what perspectives flow from this mixed picture with regard to the future organization of major sporting events, taking into account the legacies left by these events (in terms of infrastructure and brand recognition etc.) and the way decisions are taken about them. In so doing, they stress the need to choose decision-making tools well (particularly with regard to ex ante impact studies) and the growing danger that the organization of major sporting events will no longer be possible in democratic countries on account of the sensitivity of public opinion to the proper use of public funds and the priority accorded to social and environmental aspects.

Revue

Recherche, sciences, techniques

Des puces, des livres et des hommes… La numérisation des imprimés à la Bibliothèque nationale de France

Of Microchips, Books... and Men. The Digitization of Printed Material in the French National Library
The ruling princes of France have often dreamed up grandiose projects for her: witness the Louvre, Versailles and innumerable other monuments which constitute the exceptional patrimony of this country. At the turning of the 20th century, this same impulse built the Eiffel Tower and then launched, with unequal success, vast aeronautical, aerospatial and nuclear ventures. When a new civilization was announced, marked by the rise of information and communication technologies, we could do no less than offer to everyone all the knowledge accumulated during these centuries of light. (Official plan be damned ; the French Revolution obliges us!).
And so was born the project of building "the largest and most modern library in the world", which, thanks to digitization and teletransmission, could be consulted from every household; the venerable "Bibliothèque nationale" will then become the overseer of an intelligentsia infatuated with letters and high technology.
Julie Bouchard explains how, regardless of any thinking about, needs and purpose, the project of creating a "virtual library" was born, which, under the pretext of being exhaustive, coherent and universally accessible, might be open in 1998 for the benefit of a few researchers who are well trained in reading "intelligent terminals". She describes how, motivated by boundless ambition, technical choices were made on the digitization of documents, teletransmission and terminals which, at the end of day, compromise the patrimonial function of the BN and its accessibility.
This analysis, alas, shows all too clearly that modernity has meant escape into a future thought up exclusively by technicians for the glory of His Supreme Majesty: King Science.

Revue

Recherche, sciences, techniques - Territoires, réseaux

La macro-ingénierie, une technologie appliquée à l’échelle planétaire

Depuis les grandes Pyramides d'Égypte au grand Canal de Chine, les projets de macro-ingénierie ont une longue et prestigieuse histoire. Mais l'admiration que nous ressentons encore aujourd'hui devant ces prouesses techniques d'un lointain passé nous fait peut-être mieux comprendre un des problèmes, présent et futur, auquel se heurte l'exécution de projets de très grande envergure. En effet, l'énorme échelle de nombreux projets de macro-ingénierie exige, à un degré trop rarement atteint dans la pratique ...

(57 more words)

Forum

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

Les études de macro-ingénierie. Un secteur de recherche à part entière

Les constructions de grande envergure, véritables exploits techniques, ont préexisté à notre histoire écrite. Pourtant, le monde scientifique, à l'exception des auteurs français des études sur «Les grands travaux», a refusé de reconnaître à la «haute technologie» un caractère suffisamment spécifique pour la doter d'une nomenclature propre et lui accorder un traitement particulier de la part des institutions académiques, gouvernementales et industrielles. Il semblerait que cette attitude est en train de changer. Par la seule grandeur de leurs ...

(95 more words)

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement

Baie James : Go North !

Baie James : lorsque l'on parle de la Baie James est-il encore nécessaire de préciser que l'on parle de la vaste poche qui forme le fond de la Baie d'Hudson, du territoire immense qui la borde à l'Est du 48e au 58e parallèle, de barrages énormes au potentiel hydroélectrique impressionnant ?

Revue

Les pierres du gué de la Manche

Faut-il relier la France et le Royaume-Uni au moyen d'un pont ou d'un tunnel ? Sur cette question, Jean Bottagisio et moi-même n'avons pas une position très orthodoxe. Elle diffère en effet des huit projets soumis jusqu'ici au gouvernement et va à rencontre de toutes les propositions faites au cours des 150 dernières années. Nous pensons que la distance entre le Cap Gris Nez et Douvres, qui est la plus courte entre les deux pays, a exercé ...

(11 more words)

Revue

Territoires, réseaux

VENEZO

La Voie Européenne Nord-Est, Sud-Ouest, plus connue sous le nom de VENESO, est, en tant que concept, un axe de développement et d'aménagement du territoire se déployant sur la diagonale principale de l'Europe (détroit de Kara-détroit de Gibraltar). Sa trajectoire concerne 1432 villes de plus de 10000 habitants réparties dans 118 régions et provinces européennes, et assure, via le sud-ouest de l'Europe, la liaison directe par voie terrestre avec l'Afrique.

Revue

Entreprises, travail - Société, modes de vie - Territoires, réseaux

Les grands projets architecturaux et urbains

Depuis une vingtaine d'années des projets d'architecture et d'urbanisme, remettant en question aussi bien les données traditionalistes de l'architecture que le modernisme actuel hérité des années 20, se sont multipliés. Même si le point fort de ces publications et expositions s'est situé entre 1959 et 1969, c'est-à-dire en un temps où l'expansion économique dans les pays industrialisés permettait de rendre crédible des projets de villes gigantesques et d'un coût difficilement chiffrable, contrairement ...

(101 more words)

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement

Le canal des deux mers, le défi des années 1980

Le 24 août 1980, le cabinet israélien au cours de sa réunion hebdomadaire, décidait de procéder au percement du " Canal de deux mers ", reliant la Méditerranée à la Mer Morte. Le choix du gouvernement s'est porté, parmi les trois présentés, sur le tracé le plus méridional, qui se trouve également être le plus long, soit un peu plus de cent kilomètres. Le projet d'un canal reliant les deux mers n'est pas à proprement parler une nouveauté. Son ...

(152 more words)

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement

L’océan, source d’énergie

Exploiter les vastes ressources des océans en énergie solaire pour produire de l'électricité à une échelle commerciale est un rêve qui pourrait devenir réalité d'ici à la décennie 1990. Mais ceux qui voient dans cette source d'énergie une panacée à tous les problèmes énergétiques de l'Amérique seront probablement déçus.

Revue

Société, modes de vie

Le grand projet gothique

Dans la France de l'an mil, toute la population, à l'exception de la classe militaire dominante, du clergé et des artisans et commerçants, était attachée à la terre, s'efforçant de tirer du sol arable et des forêts la subsistance de l'ensemble du pays.

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement

POLANO. La protection d’un estuaire contre les inondations

Au mois de février 1953, une tempête venue de la Mer du Nord, d'une violence sans précédent, a dévasté une grande partie de la région du Delta aux Pays-Bas, faisant plusieurs milliers de victimes et inondant plus de 1200 km2 de terres. A la suite de cette catastrophe, le gouvernement néerlandais a lancé un programme de travaux destinés à améliorer fortement la protection de tous les estuaires du Delta contre les inondations, en construisant un ensemble de barrages et ...

(151 more words)

Revue

Les grands défis

Dans sa «Vie des Douze Césars», Suétone rapporte, comme un trait particulièrement frappant de la folie de Caligula, l'édification dans la baie de Naples d'un pont de bateaux d'une longueur de 3 600 pas, recouvert de terre et de dalles, qui «donnait à l'ensemble l'aspect de la voie Appienne» (2), et sur lequel circulaient chevaux, chars, troupes et voitures. Là où Suétone, cédant à ce pathologisme maniaque qui fait toute sa lecture de l'histoire ...

(183 more words)