Géopolitique

Bibliography

Géopolitique

Qui gouverne le monde ? L’état du monde 2017

Qui gouverne le monde ? L’état du monde 2017

Avec l’arrivée de Donald Trump à la tête de la première puissance mondiale, l’année 2017 s’est ouverte sur fond de grande incertitude quant à l’évolution des équilibres internationaux, une incertitude que n’ont pas manqué de confirmer les premières décisions prises par le nouveau président des États-Unis. Si l’on ajoute à cela les ambitions russes et chinoises, l’autoritarisme du président turc, le poids des géants du numérique, la propagation du terrorisme via notamment les ...

(441 more words)

Bibliography

Géopolitique

Top Risks 2017 : The Geopolitical Recession

Top Risks 2017: The Geopolitical Recession

« En 2017, nous entrons dans une période de récession géopolitique » écrivent Ian Bremmer et Cliff Kupchan en introduction de ce rapport annuel publié par l’Eurasia Group, une firme de conseil spécialisée dans l’analyse du risque géopolitique. Selon les auteurs, le risque politique n’a jamais été aussi volatil depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale et son importance pour les marchés mondiaux est au moins équivalente à celle de la crise économique de 2008. Le déclenchement de ...

(691 more words)

Analyse prospective

Géopolitique

Turquie : défis et perspectives d’un acteur stratégique

Souvent présentée comme le pont joignant l’Orient à l’Occident, la Turquie jouit d’une position géographique et culturelle tout à fait singulière. Forte de près de 75 millions d’habitants répartis sur les 780 000 kilomètres carrés ayant survécu au démembrement de l’Empire ottoman, elle a longtemps constitué « l’exception démocratique » en Asie occidentale puisque, peuplée à 98 % de musulmans, la République turque est dotée d’institutions laïques et parlementaires. Néanmoins, l’arrivée au pouvoir en 2002 ...

(118 more words)

Analyse prospective

Géopolitique - Territoires, réseaux

L’or électronique : géopolitique de la donnée

Le cyberespace, seul espace stratégique créé de la main de l’homme, est devenu un espace tant économique que politique ou relationnel avec l’expansion d’Internet depuis la fin des années 1980. Même s’il n’est pas un système vital, le cyberespace est aujourd’hui le cœur de la vie de nombreux habitants de la planète qui l’utilisent pour leur vie quotidienne comme pour leur travail.Or, loin des utopies d’un espace sans frontières et sans ...

(67 more words)

Revue

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

Tomorrow’s Energy Prices: An Analysis of System, Actors and Shaping Factors

If one sector in recent decades has been a byword for how difficult it is to anticipate future developments at the global level, it has been the energy sector. We have seen fears over the dangers of a hydrocarbon shortage, the announcement of “peak oil” and a boom in shale gas and oil. Forecasts based on major trends within the field have been revised as non-conventional sources with a substantial impact on price levels have emerged. Added to this is the need to confront climate change and hence to revamp our modes of energy production to give an enhanced role to renewables.

In such a context, as Jean-Marie Chevalier stresses here, it is quite tricky to say how energy prices will develop or how energy production systems will change. This is why, in addition to the overview of possible developments in the prices of oil, natural gas and coal which this article provides, it particularly stresses the many elements of uncertainty that still prevail. Chevalier demonstrates the multiplicity of factors — and actor — involved in the way energy systems and prices develop and highlights the key elements that will play a role in enhancing or curbing those developments in the medium-to-long term.

Note de veille

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

Inde-Pakistan : l’eau, arme de représailles ?

Plusieurs actes terroristes ont frappé récemment les provinces indiennes du Jammu-et-Cachemire et du Pendjab. Le plus meurtrier, une attaque contre une base de l’armée de terre à Uri, au nord-ouest de Srinagar, datant du 18 septembre 2016, a fait 19 morts indiens. L’armée indienne affirme avoir réagi en effectuant des coups de main sur des centres d’instruction terroristes installés sur le territoire cachemiri administré par le Pakistan, à faible distance de la ligne de contrôle. Le Pakistan ...

(717 more words)

Bibliography

Géopolitique

Global Risks 2035 : The Search for a New Normal

Global Risks 2035: The Search for a New Normal

Quatre ans après la sortie de Global Trends 2030 du Conseil national du renseignement américain [1], le plus grand risque qu’identifie aujourd’hui Global Risks 2035, sorti le 26 septembre dernier, est celui de conflits majeurs de large échelle. Si en 2012, un conflit mondial opposant les États-Unis à la Chine ou les États-Unis à la Russie semblait presque impensable en raison de la montée des interdépendances économiques et d’une forme de fin des idéologies, aujourd’hui la ...

(589 more words)

Bibliography

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

Or noir. La grande histoire du pétrole

Or noir. La grande histoire du pétrole

L’histoire du pétrole est une longue aventure dont Matthieu Auzanneau, journaliste spécialiste des questions d’énergie et d’écologie, a entrepris de décrire tous les méandres dans les 30 chapitres de près de 900 pages d’un livre qui se lit comme un véritable roman. Il commence par la longue période de « germination » du pétrole depuis son origine géologique, sa découverte dans l’Antiquité, jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale puis, comme Vivaldi, il poursuit son ...

(1058 more words)

Bibliography

Géopolitique

Global Defense Outlook 2016 : Shifting Postures and Emerging Fault Lines

Global Defense Outlook 2016: Shifting Postures and Emerging Fault Lines

Le rapport annuel du cabinet Deloitte sur les perspectives mondiales en matière de défense « examine les politiques, les pratiques et les tendances qui touchent les stratégies et les budgets liés à la défense de 50 nations dont les dépenses combinées consacrées à la défense représentent plus de 95 % des dépenses mondiales prévues dans ce domaine à l’horizon 2020 (le « top 50 »)». L’édition 2016 de ce rapport décrit une situation contrastée qui conjugue une stabilité du montant global des ...

(710 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Géopolitique

La Chine : une puissance fragile ?

« La Chine. Une puissance fragile ? » Telle était la question qui servait de fil conducteur à une conférence organisée en octobre 2015 par le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) et qui a donné lieu à la publication d’un rapport particulièrement riche [1]. La conférence, qui réunissait des chercheurs réputés d’Amérique du Nord, d’Europe et d’Asie, s’est déroulée suivant la règle de Chatham House, qui favorise la liberté des échanges en assurant l’anonymat des ...

(1069 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

État, sécurité, énergie… Futurs immédiats

État, sécurité, énergie… Futurs immédiats

Ce numéro de la revue publiée depuis une vingtaine d’années par l’INHESJ consacre un dossier spécial à l’énergie (préparé en collaboration avec l’IRSEM, l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire), couvrant les questions à la fois techniques, géopolitiques, économiques…, qui l’entourent, avec toujours en filigrane la problématique de la sécurité. Dans ce dossier, ce sont surtout les questions relatives à la sécurité énergétique (en particulier l’approvisionnement) et aux infrastructures et réseaux qui ...

(278 more words)

CR table ronde

Économie, emploi

Le Continent des imprévus

Patrick Lagadec est interviewé par Hugues de Jouvenel lors de la table ronde de Futuribles International du 19 janvier 2016 autour de son dernier ouvrage : Le Continent des imprévus. Journal de bord des temps chaotiques (éditions Manitoba / Les Belles Lettres, 2015).

Document étude

Géopolitique

Rapport trimestriel n° 8 - Octobre 2014

L’Observatoire de la prospective internationale de défense réalise un suivi des travaux institutionnels ou académiques de nature prospective à un horizon 10-30 ans. Il se concentre sur 9 pays majeurs (États-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, Chine, Canada, Inde, Brésil, Afrique du Sud, Australie), sur la base des thèmes suivants : Défense et sécurité : évolution de la conflictualité, évolution des missions et des capacités des forces armées, évolution de la menace conventionnelle et non conventionnelle (terrorisme, piraterie, trafics,…), évolution du lien armée-Nation, gestion ...

(45 more words)

Revue

Éducation - Géopolitique

The Case for a Geopolitics of Education: Educational Rivalries on the International Stage

On 25 September the United Nations member states adopted a new programme of sustainable development based on 17 global objectives (the SDOs or Sustainable Development Objectives), to be achieved by 2030. Among these, the fourth objective –to guarantee access to quality education for all– has acquired great resonance as recent years have seen fierce attacks on educational provision, particularly in regions with a high presence of radical Islamist movements (Afghanistan, Pakistan, Nigeria etc.).

Education has always been a factor in progress and development; with the growth of literacy and the central role now played by knowledge in the economic and social development of nations, it is, as Hugues Moussy shows here, increasingly becoming a geopolitical issue, and one properly to be treated as such. Having reminded us of the significance of education in international rivalries (since it plays a part in both “hard” and “soft” power), this article stresses what is at stake symbolically in the attacks on schooling perpetrated in various countries in recent years. It also examines how education stands at the heart of globalization today. This clearly shows the need to develop a geopolitics of education, aimed particularly at guaranteeing access to it and leaving us better prepared for global conflicts relating directly or indirectly to education both now and in the future.

Revue

Géopolitique

The International Scene in Turmoil

After more than 300 years of an international system based on power relations between states and revolving essentially around the European “echo chamber”, the situation changed radically at the end of the 20th century with the collapse of the Soviet Union, the emergence of major developing countries and new types of actors, and accelerated globalization. In this distinctly more complex context, what picture can we form of the world and international relations today, particularly in their long-term dynamics?

It was to cast light on this question that Futuribles International invited Professor Bertrand Badie to speak at a round-table event last September. This article reflects the broad outlines of that talk. It deals, among other things, with the nature of the changes that have characterized international relations in recent decades and the historic opportunities missed by the international community since 1945. It also stresses the challenges we face in this context, namely to avoid instances of national humiliation, restore dialogue between the major players on the international scene, and find all-inclusive solutions against a backdrop of solidarity. These challenges are enormous, but it is undoubtedly essential that we meet them if a calmer climate in international relations is to be promoted.

Forum

Géopolitique - Institutions

Against Global Anarchy, Democracy

Having overcome the two bloodiest totalitarianisms in its history, Nazism and the Soviet dictatorship, Europe –and the West more broadly– seemed in a position in the early 1990s to promote a new international order based on fundamental rights and human freedoms. Unfortunately, as Robert Toulemon stresses here, what has ensued has been a form of global anarchy, manifesting itself in ways that affect most countries in the world directly or indirectly.

Yet, democracy and the defence of human freedoms are objectives that seem increasingly attuned to the desires of the great majority of the world’s peoples. In fact, it is the failure of the Western powers –beginning with the EU– to agree on this agenda and gear themselves to its advancement that has proved crucial. Hence the call formulated here by Robert Toulemon for these values to be asserted and for the construction of a “global democratic order” that could express itself in a genuine foreign and European security policy worthy of the name –and also in a transformation of the Atlantic alliance into an entity that is more political than geographical. This is a call for a “cultural revolution” and for a renewal of multilateralism that could, as Toulemon argues, seize on the challenge of climate change to be its new testing ground.

Bibliography

Économie, emploi - Géopolitique

Un monde d’inégalités. L’état du monde 2016

Un monde d’inégalités. L’état du monde 2016

Tous les ans depuis plus de 20 ans, Bertrand Badie et Dominique Vidal nous livrent une vision de l’« état du monde ». Chaque année, les auteurs abordent la situation géopolitique internationale sous un angle particulier : l’édition 2016 est consacrée aux inégalités. Redevenues un thème d’actualité suite à la crise de 2008, les inégalités sont étudiées à différentes échelles (mondiale, régionale et nationale) par les chercheurs et journalistes qui ont contribué à cet ouvrage. L’introduction, signée Bertrand Badie ...

(538 more words)

Bibliography

Géopolitique

2030. The World the CIA Doesn’t Foresee

2030. The World the CIA Doesn’t Foresee

Based on A review by Sébastien Abis In 2012, the American Central Intelligence Agency published its report Global Trends 2030: Alternative Worlds. It is greatly to the credit of Thomas Flichy de La Neuville and Gregor Mathias of the University Paris IV-Sorbonne that, in this response, they contest certain critical points of the CIA’s analysis, while themselves offering a certain number of dynamic diagnoses regarding major global strategic developments. The relevance of their work lies both in the critique ...

(214 more words)

Bibliography

Géopolitique

2030. Le monde que la CIA n’imagine pas

En 2012, l’Agence américaine du renseignement (la CIA, Central Intelligence Agency) publie son rapport Le Monde en 2030 vu par la CIA [1]. Un exercice régulier qui ne prétend pas décrire avec certitude ce que sera le futur état stratégique de la planète, mais qui propose toutefois d’en dresser les principales lignes de force, les ruptures probables, et de présenter les risques majeurs qui pourraient toucher la planète, à différents niveaux thématiques, et avec une intensité variable selon ...

(1064 more words)

Editorial

Géopolitique - Institutions

Le vide politique

Avant toute chose, j’adresse ici à nos lectrices et à nos lecteurs nos meilleurs vœux pour cette année 2016, en formant l’espoir qu’ils deviennent eux-mêmes les acteurs du changement qu’ils souhaitent voir intervenir dans leur pays et dans le monde. Jamais, en effet, ne m’a semblé plus pertinente l’assertion d’Alexis de Tocqueville affirmant que « la force collective des citoyens sera toujours plus puissante pour produire le bien-être social que l’autorité d’un ...

(805 more words)

Chapitre de rapport annuel vigie

Géopolitique

Chapitre Géopolitique du Rapport Vigie 2016

Ce chapitre est extrait du Rapport Vigie 2016 de Futuribles International, qui propose un panorama structuré des connaissances et des incertitudes des experts que l'association a mobilisés pour explorer les évolutions des 15 à 35 prochaines années sur 11 thématiques. Il constitue ainsi un document de synthèse des grandes transformations repérées et analysées dans le cadre de Vigie, le dispositif permanent de veille et d'analyse prospective développé par l'association au profit de ses membres partenaires.Vous pouvez ...

(157 more words)

CR table ronde

L’Occident face aux risques géopolitiques mondiaux

Interview de Justin Vaïsse, venu introduire la table ronde « L'Occident face aux risques géopolitiques mondiaux » qui s’est tenue le lundi 16 novembre (17h30-19h30) à Futuribles International, par Hugues de Jouvenel. Justin Vaïsse et directeur du Centre d'analyse, de prévision et de stratégie du ministère français des Affaires étrangères et du Développement international, ancien directeur de recherche à la Brookings Institution de Washington, où il a notamment dirigé un projet sur les performances diplomatiques européennes sur la scène ...

(0 more words)

CR table ronde

La géopolitique du blé

  Parmi les nouveaux objectifs de développement durable (ODD) adoptés par les chefs d'État lors du sommet des Nations unies en septembre figurent évidemment le défi de la sécurité alimentaire mondiale, donc la problématique des céréales et notamment celle du blé dont la production est très inégalement répartie sur la planète alors qu'il joue un rôle essentiel dans la vie de milliards d'individus.Telle est la raison pour laquelle la table ronde de Futuribles International du 9 novembre ...

(112 more words)

Bibliography

Géopolitique - Recherche, sciences, techniques - Ressources naturelles, énergie, environnement

Climat : éclairages sur les enjeux scientifiques et géopolitiques

À propos des deux ouvrages suivants : Balibar Sébastien, Climat : y voir clair pour agir, Paris : Le Pommier (Manifestes), octobre 2015, 200 p.Gemenne François, Géopolitique du climat. Négociations, stratégies, impacts, Paris : Armand Colin (Perspectives géopolitiques), nouvelle édition, octobre 2015, 240 p. La conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur le climat, la COP21, organisée à Paris en décembre 2015, suscite bien des interrogations et des espoirs : les parties prenantes à la cette convention parviendront-elles à un accord ...

(1371 more words)

Revue

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

Arctic, the End of the Sanctuary?

The Arctic is heating up faster than any other part of the planet. The frozen part of the Arctic Ocean, which is at its lowest level in September each year, has decreased in size continuously over the last 30 years. This is an unprecedented trend in recent human history and climate specialists firmly believe it to be a durable, long-term pattern. If nothing is done to reduce the greenhouse gas emissions that underlie this temperature rise, then by the middle of the century the Arctic Ocean could be virtually free of ice during September. Apart from the dramatic environmental consequences ensuing from these climatic changes, this opens up a number of opportunities for the countries around the Arctic Circle –and also for many other countries indirectly concerned by the melting of the Arctic ice, through its consequences for navigation, fishing, energy and minerals production, scientific research etc.

Charles de Jouvenel has interviewed Jean-Christophe Victor, a specialist in the polar regions, about climate-related prospects and issues for the Arctic, and the risks and opportunities that ensue for the territories and states concerned. Let us hope that what he had to say will strengthen the motivation of the negotiators who are to meet in Paris from 30 November to 11 December of this year (21st Conference of the Parties to the UN Framework Convention on climate change or COP21) in an attempt to reach an agreement to combat global warming as quickly and effectively as possible.