Éthique

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

L’Animal est-il un homme comme les autres ? Les droits des animaux en question

L’Animal est-il un homme comme les autres ? Les droits des animaux en question

Dans cet ouvrage, Aurélien Barrau et Louis Schweitzer s’inspirent de la méthode platonicienne pour mettre en scène leur réflexion. Tout au long de l’essai, ils prennent tour à tour la parole comme dans une pièce de théâtre et débattent en sept chapitres de l’avenir des animaux dans les sociétés humaines. Faut-il mieux les protéger ? Si oui, dans quelle mesure, avec quels moyens et quelles limites ? Les deux hommes partagent la même opinion initiale et l’exposent dès ...

(975 more words)

Bibliography

Institutions - Recherche, sciences, techniques

La Grande Dépossession. Pour une éthique numérique européenne

La Grande Dépossession. Pour une éthique numérique européenne

Dans cet ouvrage bref mais incisif, Maxime des Gayets nous livre un plaidoyer pour une éthique actualisée qui s’appuie sur un constat que nous pouvons tous faire : nous sommes entrés dans l’ère du numérique. La numérisation s’insinue dans la quasi-totalité de nos domaines d’activité, petits ou grands, personnels ou collectifs. Nous en bénéficions par le biais de services inédits et de facilités nouvelles, mais si la collecte massive des données a sa part de promesses, elle ...

(396 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail

L’Entreprise, objet d’intérêt collectif

L’Entreprise, objet d’intérêt collectif

Dans le processus d’élaboration de la loi PACTE, le rapport remis au gouvernement par Nicole Notat et Jean-Dominique Senard cristallise un équilibre subtil entre la frange la plus conservatrice du patronat français, qui après avoir obtenu une réécriture d’envergure du code du travail tient à conserver le code civil dans sa pureté originelle de 1804, et les tenants d’une conception de l’entreprise qui serait d’abord au service des « communs » et de l’intérêt général. ----------------------------------La ...

(1092 more words)

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Au péril de l’humain. Les promesses suicidaires des transhumanistes

Au péril de l’humain. Les promesses suicidaires des transhumanistes

Les transhumanistes nous annoncent l’avènement, à plus ou moins long terme, d’un « humain augmenté », une rupture technologique sans précédent qui transformerait radicalement l’humanité. Jacques Testart, biologiste et père scientifique d’Amandine, le premier bébé éprouvette né en France, et Agnès Rousseaux, journaliste, veulent montrer dans leur livre les périls auxquels nous expose le transhumanisme. La première partie de l’ouvrage explicite les grandes mutations scientifiques et techniques qui constitueraient, en quelque sorte, le décor du projet transhumanisme ...

(1040 more words)

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

L’Avenir de notre liberté. Faut-il démanteler Google… Et quelques autres ?

L’Avenir de notre liberté. Faut-il démanteler Google... Et quelques autres ?

La crainte des effets du progrès sur les sociétés humaines est, depuis le XVIIIe siècle, un motif récurrent de la littérature scientifique aussi bien que de divertissement. Après plusieurs phases de techno-optimisme — le positivisme du XIXe siècle — ou de techno-pessimisme — les lendemains immédiats de la Première Guerre mondiale par exemple —, de nombreux questionnements demeurent ouverts quant à l’appréhension de la technologie dans nos sociétés. L’accélération du progrès technique et de sa diffusion auprès du grand public — pensons ici ...

(949 more words)

Revue

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Transhumanism in Science-Fiction: Science-Fiction at the Forefront of Philosophical and Ethical Thinking

In its July-August 2016 issue (number 413), Futuribles launched a series on the relationship — and contributions — of science fiction to foresight studies, in order to determine whether, and to what extent, science fiction writers have influenced the collective imagination and foresight thinking. After examining these questions from a socio-political and environmental angle, the series continued in the January-February 2017 issue, which looked at relations between science, research and science fiction. We continue this thinking on scientific questions here, this time from the ethical and philosophical angle, with Gilbert Hottois looking into trans/post-humanism as treated in recent science fiction literature.

Hottois presents various novels featuring characters (cyborgs, superhumans etc.) improved or enhanced by IT, genetic engineering etc., either for therapeutic purposes or in the attempt to go beyond the human (transcendence of “singularity”). For each of the works chosen, he stresses the philosophical and ethical questions expressed by the protagonists or subjacent to the plot: what is a person or what is the role of science and techno-science with regard to human beings and human cultures? These are questions that will nag away at modern societies for years to come. Science fiction literature offers an original angle on these subjects and no doubt a perspective that complements more academic thinking on them.

Bibliography

Société, modes de vie

Le rapport homme-animal : cinq scénarios à l’horizon 2030

Le rapport homme-animal : cinq scénarios à l'horizon 2030

L’homme a de tout temps côtoyé les animaux et les a progressivement classés en trois grandes catégories : sauvages, de compagnie et de rente, dont les contours peuvent varier fortement selon les cultures et les époques. Néanmoins, depuis quelques années, cette typologie est remise en cause en Occident par des militants et des personnalités, qui invitent l’opinion publique à repenser la place des animaux (notamment d’élevage) dans les sociétés. Ceci a conduit le ministère français de l’Agriculture ...

(279 more words)

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Le Transhumanisme. Faut-il avoir peur de l’avenir ?

Le Transhumanisme. Faut-il avoir peur de l’avenir ?

Ce bref ouvrage, préfacé par Luc Ferry, se veut une introduction à la question transhumaniste, en forme de balayage de son histoire, de ses courants, des questions philosophiques et prospectives soulevées, et des oppositions suscitées. Contrairement à de nombreux ouvrages directement ou indirectement consacrés au sujet, il ne s’agit donc pas d’un livre à thèse, pro ou contra, ni d’une étude centrée sur un aspect particulier (la mort, l’eugénisme ou encore la robotisation). Il occupe donc ...

(830 more words)

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Technoprog. Le transhumanisme au service du progrès social

Technoprog. Le transhumanisme au service du progrès social

Contrairement aux approches spiritualistes du transhumanisme libéral-libertaire né dans la Silicon Valley, les auteurs, responsables de l’Association française transhumaniste (Technoprog), revendiquent leur appartenance au « technoprogressisme » matérialiste et « de gauche », courant transhumaniste qui serait aujourd’hui majoritaire et dont ils vantent « l’hyperhumanisme ». La tournure néolibérale actuelle du développement technologique ne serait pas inéluctable, écrivent ces fanatiques de la technologie, qui semblent oublier que l’accélération du progrès qu’ils souhaitent va de pair avec l’idéologie qui met chercheurs ...

(1069 more words)

Note de veille

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Robots affectifs : naissance de l’empathie artificielle

Les robots « affectifs » ont la capacité de simuler de l’empathie envers les humains. Il s’agit d’empathie artificielle, dans le sens où le robot n’est pas lui-même en mesure de ressentir des émotions. Cette empathie simulée par des algorithmes se manifeste de différentes façons : par des énoncés verbaux donnant à l’utilisateur le sentiment que le robot comprend ses besoins ; par des mimiques faciales simulant des émotions simples (la joie, la tristesse, l’amusement, etc.). Ces robots ...

(872 more words)

Note de veille

Recherche, sciences, techniques

Vers une ère de l’enfant parfait ?

Quand la pratique rattrape la théorie : la communauté scientifique a été animée récemment par la publication d’un article scientifique dans lequel une équipe de chercheurs chinois décrit les modifications génétiques qu’ils ont apportées à des embryons humains. À partir d’embryons non viables issus d’une clinique de fertilisation in vitro, les scientifiques ont cherché à modifier le gène à l’origine d’une maladie génétique rare, la béta-thalassémie, afin de le « réparer ». Pour ce faire, ils ont ...

(1015 more words)

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

La Vie algorithmique

Écrivain et philosophe, Éric Sadin explore nos rapports aux technologies numériques. Il a notamment publié en 2013 L’Humanité augmentée. L’administration numérique du monde (Paris : L’Échappée). Derrière le formidable potentiel de la révolution numérique, l’auteur, dans ce nouvel ouvrage dense et argumenté, dénonce un projet inquiétant de civilisation, essentiellement porté par les géants de l’Internet, et strictement utilitariste et marchand. La définition totalisante de la vie par les systèmes numériques trouve son origine dès le début ...

(724 more words)

Note de veille

Recherche, sciences, techniques - Territoires, réseaux

Vers une vague de lanceurs d’alerte ?

Les lanceurs d’alerte sont au cœur de l’actualité. En février dernier, quatre médias francophones ont lancé « Source sûre », une plate-forme sécurisée pour les lanceurs d’alerte [1]. Dans le cadre des débats sur la très controversée loi sur le renseignement qui se sont tenus au printemps 2015 à l’Assemblée nationale, un amendement a été adopté visant à créer un statut de lanceur d’alerte dans le renseignement français [2]. Peut-on s’attendre à une augmentation du nombre ...

(1414 more words)

Revue

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Humanity: a Failed Experiment? Versions of Trans-humanism

Given the psychological, social and political effects to which it may give rise, the acceleration of scientific and technical developments is as fascinating as it is troubling. A glimpse into how trans-humanism has deployed its scientific arguments to demonstrate the inevitability of the post-human was given some time ago in these pages (issue no. 370). Jean-Michel Besnier goes deeper into the analysis of the trans-humanist “doctrine”, showing its historical origins and presenting the many –at times very disparate– objectives it covers, as well as the future prospects it might enjoy.

In “the intellectual prehistory of trans-humanism”, Besnier recalls, among other things, the tendency of scientists like Einstein to mix science and metaphysics; he refers also to more ancient doctrines such as the “hermeticism” of Antiquity or “Christian gnosis”, which argue that knowledge will inevitably make possible an improvement of humanity. He places greatest emphasis, however, on the American counterculture of the 1960s which, though opposed to materialistic society, paradoxically paved the way for an ideology aimed at transforming society through technology and for a new materialism.

Besnier then examines the nature of trans-humanism today, observing that, despite some attempts at philosophical legitimation, the concept remains particularly vague and even at times conveys contradictory visions which in many cases amount ultimately to a post-humanism that aims, through technological advances, to transform the human race and move beyond it. Finally, reflecting on the future of this movement (“between ethics and apocalypse”), he stresses that post-humanism and trans-humanism are concerned neither with ethical questions nor sociological thinking, it being their ambition rather to compensate for the shortcomings and failings of the human through technology, in the hope that the species will avoid coming to a sorry end. However, this –already highly contested– “hypermodern” vision will not make much headway, he concludes, unless it develops some solid arguments at the socio-political level.