Entreprises

Bibliography

Entreprises, travail - Société, modes de vie

L’Entreprise post-RSE. À la recherche de nouveaux équilibre

L’Entreprise post-RSE. À la recherche de nouveaux équilibre

Ce rapport a été analysé dans la revue Futuribles, n° 431, juillet-août 2019, par Marthe de La Taille-Rivero.

Revue

Entreprises, travail - Société, modes de vie

Businesses, Corporate Social Responsibility and Beyond: Thoughts on a Survey on Post-CSR Enterprises

It is more than 40 years since Corporate Social Responsibility (CSR) emerged as a precise concept that was destined to spread around the economic world. It was actually in 1976 that the Organization for Economic Cooperation and Development (OECD) adopted a list of guiding principles which aimed to provide a frame of reference for it. Since then, CSR has gradually become institutionalized in Europe (European Commission Green Paper in 2001; 2014 directive requiring enterprises to publish their CSR assessment etc.) and businesses seem generally to be playing their part.

Continuing the series on the role of enterprises in constructing the common good (begun in Futuribles 426 and continuing in 427 and 429), Marthe de La Taille-Rivero shows here, drawing on a report published in late 2018 by the Institut de l’Entreprise on post-CSR business, how enterprises have taken on board this demand for CSR, particularly in France. This report also stresses how, given the new social and environmental challenges etc., they could go beyond classical CSR and “put shareholders at the core of the reactor”, with the aim of promoting the public good. It argues that the next stage could consist in allying shareholder profit to the general interest, with the business being placed at the centre of the equation.

Revue

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

A Changing Economy in the Age of Scarcity. Towards a New Development Model: Why and How?

In September 2018, we began a series on the role of enterprises in constructing the common good and we have already published various articles — of analysis, feedback and personal testimony — on this theme in Futuribles 426, 427 and 429. Employing an admittedly different approach, the thinking presented here by Hélène Le Teno addresses the issue of how businesses can avail themselves of the context of an increasing scarcity of resources we are seeing today to trigger a change in the economic model.

Hélène Le Teno reminds us first what this move into an era of scarcity consists in, and why the physical limits of our planet require us to look again at the way we produce. She stresses the limitations of an economic growth that would tend to ignore the constraints of the biosphere and the need to orient ourselves toward a genuinely sustainable development model. In her view, we now have to “do better with much less” and create a situation in which the economy’s main actors — enterprises — can reason along these lines and find ways to develop in a “transition economy”. A shift occurred in the United States and Europe with the emergence of the notion of “benefit corporations/companies”. It is essential now that new accounting and financing mechanisms — some examples of which Le Teno presents here — are developed, to enable economic actors to leave “extractive capitalism” behind and shift to a common-interest capitalism.

Bibliography

Entreprises, travail - Institutions - Santé

Toxiques légaux. Comment les firmes chimiques ont mis la main sur le contrôle de leurs produits

Toxiques légaux. Comment les firmes chimiques ont mis la main sur le contrôle de leurs produits

Le titre est accrocheur et le sous-titre dit l’essentiel. Dans Toxiques légaux, le sociologue Henri Boullier retrace l’échec final du règlement REACH (Regulation for Registration, Evaluation, Authorisation and Restriction of Chemicals), censé encadrer la commercialisation des substances chimiques en Europe et qui n’a pas empêché le maintien sur le marché de toxiques reconnus tels que le trichloréthylène et le sulfate de nickel. REACH, adopté en 2006, établissait un renversement de la charge de la preuve, les entreprises ...

(encore 798 mots)

Note de veille

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

L’impression 3D tirée par l’industrie, pas par les particuliers

Futuribles analyse depuis plusieurs années les progrès de l’impression en trois dimensions (3D) et les évolutions de ses usages par les entreprises et les particuliers [1]. Le marché mondial de l’impression 3D connaît une croissance impressionnante depuis le début des années 2010, et il représente aujourd’hui entre 10 et 14 milliards de dollars US (selon les cabinets) [2]. Cette croissance concerne principalement les entreprises et s’explique par un doublement, en 20 ans, à la fois de ...

(1180 more words)

Note de veille

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Intelligence artificielle : les dégâts du sexisme

L’Intelligence artificielle, pas sans elles ! Le titre du livre d’Aude Bernheim et de Flora Vincent vaut programme [1]. Cédric Villani résume, dans la préface, le problème qu’avaient déjà souligné son rapport [2] et celui du Parlement français [3] : « Aujourd’hui les femmes sont largement absentes de l’intelligence artificielle (IA) et cela a de calamiteuses conséquences sur la quantité de talents, sur les ambiances de travail, sur la créativité. » Et il ajoute que « ce biais de sous-représentation ...

(1136 more words)

Note de veille

Entreprises, travail - Société, modes de vie

Les salariés : nouveaux garants de la RSE ?

Le 4 avril dernier, Google est forcé de dissoudre, une semaine seulement après l’avoir formé, le comité éthique supposé garantir le développement responsable d’une intelligence artificielle au sein de l’entreprise. Constitué de huit membres, cet Advanced Technology External Advisory Council (ATEAC) devait se réunir quatre fois par an. Il n’a pas tenu plus de quelques jours face à la levée de boucliers de personnalités du monde académique, de l’industrie et des employés eux-mêmes. Plus d ...

(encore 1504 mots)

Bibliography

Entreprises, travail - Société, modes de vie

L’Intelligence collective. Clé du monde demain

L’Intelligence collective. Clé du monde demain

Jean Staune ne renie pas ses convictions altermondialistes de jeunesse mais reconnaît qu’elles étaient irréalistes. Pour autant, il continue de plaider pour un monde meilleur et juge que les circonstances actuelles se prêtent à de vastes avancées, pour plusieurs raisons. D’une part, le chœur des « collapsologues » est parvenu à convaincre l’opinion mondiale et une majorité de chefs d’État que si nous ne faisons rien, nous allons droit dans le mur, avec des conséquences dramatiques pour les ...

(encore 1179 mots)

Note de veille

Éducation - Entreprises, travail

Apprentissage, une implication nouvelle des entreprises ?

La loi pour « la liberté de choisir son avenir professionnel » du 5 septembre 2018 a enclenché, en France, une réforme du système d’apprentissage en ouvrant notamment la possibilité pour les entreprises, à partir de 2020, de créer des centres de formation d’apprentis (CFA). Combinée à la reconnaissance réglementaire (articles L. 6313-1 et 2 du code du travail) des actions de formation en situation de travail (AFEST), cette évolution marque une avancée salutaire en matière d’engagement des entreprises ...

(encore 757 mots)

Note de veille

Entreprises, travail - Société, modes de vie

France : toujours plus de microentrepreneurs et de pluriactifs

En 2018, près de 700 000 entreprises ont été créées en France, soit 100 000 de plus qu’en 2017 [1]. Les deux tiers de cette hausse s’expliquent par les créations de microentreprises, qui représentent presque 45 % des créations d’entreprise. Le statut de microentreprise, qui fête son 10e anniversaire, confirme en effet son attractivité et représente toujours près de la moitié des entreprises en France (45 %). En 10 ans, ce sont près de trois millions d’entreprises qui ...

(1064 more words)

Revue

Économie, emploi - Éducation

Vocational Training in France: Yet Another Reform but to What End?

At the beginning of 2019 a law came into force in France on the freedom to choose one’s occupational future. It was passed originally in the late summer of 2018. Among other employment-related measures, that law reforms apprenticeships and vocational training, the aim being to simplify the existing schemes and to encourage working people, whatever their situation, to train and maintain their skills throughout their lifetimes. This reform of vocational training follows several other reforms in this area, but what does it add, and does it meet the needs of French working people?

Paul Santelmann, a specialist in the field of employment and skills, offers insight here into the evolution of the French system of continuing training, taking the view that it doesn’t meet the training needs of the least skilled workers and young people. He offers various points of comparison with other European countries and stresses the – still insufficient – nature of the measures adopted in late 2018. Despite some advances, particularly in terms of learning and the accountability of actors (enterprises, working people…), this reform is in danger of not going far enough to rebalance on-the-job training against initial training, and to maintain the employability of the least skilled workers and the most hard-to-place jobseekers.

Revue

Entreprises, travail - Institutions

Social Enterprises in Europe: The Experience of Three European Countries

This autumn, Futuribles began a series on the contribution of enterprises to the promotion of the common good. Among the articles in that series was a presentation of the way French enterprises have been involved, over the years, in public interest missions – as well as various accounts by actors in organizations working in that general direction. That series is continued in this issue with another stakeholder testimony (a piece by Marianne Eshet on the SNCF Foundation) and with this article by Philippe-Henri Dutheil laying out the legal regime that applies to social enterprises in three of France’s European neighbours.

By the time this issue appears, the French Senate should have come to a decision on the PACTE law (Plan of Action for the Growth and Transformation of Enterprises), which was passed this autumn by the National Assembly and makes provision, among other things, for facilitating and regulating the new legal category of entreprise à mission (English: “benefit company” or “benefit corporation”), which first appeared in 2015 and allows enterprises to include their commitment to the general interest in their memorandum and articles of association. Here Philippe-Henri Dutheil outlines the legal options that enterprises have in Belgium, Italy and Luxemburg to encourage and enable them to play their part in promoting the common good. Since these three countries have legal systems quite similar to the French, they may serve as a source of inspiration to French lawmakers to continue down this same path.

Revue

Entreprises, travail - Société, modes de vie

Acting Together for the Common Good: The Experience of the SNCF Foundation

This autumn, Futuribles launched a series on the contributions of business to the common good. Among the proposed articles are various accounts from actors in organizations working to promote the general interest. After Initiative France and the Schneider Electric foundation, it falls to a large-scale public company, the French railway network, to outline the activities of its SNCF Foundation.

Marianne Eshet, General Secretary of the SNCF Foundation, shows, for example, how it contributes in France to improving the common good along two major lines of action: “Living together” and “Doing together”. She explains how the foundation’s collective strategies have emerged and how they have been embodied in partnerships, according to the needs identified. Three examples illustrate this commitment: “inter-associativity”, which aims to bring together various NGOs around a common project, is illustrated here by the “Doing Together with our Differences” programme; the co-construction of projects at the local level is exemplified by the Fabrique Opéra [Opera Factory] cultural project; and the co-construction of projects on a national scale by the development of the Alliance for Education. These variable-geometry partnerships show the relevance and success potential of more informal alliances and arrangements between enterprises, on the one hand, and public and private actors, on the other, to further the general interest.

Bibliography

Entreprises, travail - Société, modes de vie

Click Here to Kill Everybody : Security and Survival in a Hyper-connected World

Click Here to Kill Everybody: Security and Survival in a Hyper-connected World

Nombreux sont les ouvrages qui traitent depuis quelques années des problématiques de cybersécurité et des besoins impérieux en matière de réglementation nationale et internationale sur ce sujet. Bien moins nombreux sont ceux qui abordent le problème sous l’angle — plus si prospectif vu les évolutions récentes — de l’Internet des objets. Celui choisi par Bruce Schneier, après de nombreux ouvrages sur le cyberespace, dont le précédent Data and Goliath [1] traitait plus spécifiquement de l’enjeu des données, s’inscrit ...

(encore 804 mots)

Note de veille

Institutions - Société, modes de vie

La France est plus que jamais une société de défiance

Futuribles analyse depuis près de 20 ans l’évolution des valeurs des Français, au travers des enquêtes récurrentes et baromètres rigoureux réalisés sur le sujet [1]. Et une tendance lourde s’en dégage : la France est une société de la défiance, les individus accordant globalement une confiance très faible à la fois aux institutions publiques, aux acteurs privés et aux personnes qu’ils ne connaissent pas. Sur tous ces indicateurs, la France figure ainsi traditionnellement en bas du peloton dans ...

(874 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Société, modes de vie

Les Clés du futur. Réinventer ensemble la société, l’économie et la science

Les Clés du futur. Réinventer ensemble la société, l’économie et la science

Dans sa préface, Jacques Attali estime que les crises — économiques, financières, sociales, politiques et environnementales — que nous connaissons ne pourront que se répéter, en s’amplifiant, tant que les rythmes politique, médiatique, financier, continueront de se plier à la dictature du court terme. Seul un changement de gouvernance planétaire, qui réconcilierait croissance économique actuelle et future, règles du marché et état de droit, satisfaction des besoins présents et préservation de la capacité des générations futures à satisfaire les leurs, permettrait ...

(1223 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

La Prochaine Révolution de la production. Conséquences pour les pouvoirs publics et les entreprises

La Prochaine Révolution de la production. Conséquences pour les pouvoirs publics et les entreprises

De nombreux problèmes socio-économiques se posent dans les pays de l’OCDE : vieillissement de la population, changement climatique, déclin des activités manufacturières, hausse des inégalités, baisse de la productivité. Parallèlement, de nouvelles technologies vont déclencher une révolution de la production qui affectera le marché du travail et la chaîne de valeur mondiale. Ainsi la croissance économique sera de plus en plus tributaire de l’innovation. Les membres de l’OCDE doivent donc profiter des opportunités fournies par ces technologies qui ...

(915 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Entreprises, travail

L’investissement des entreprises françaises est-il efficace ?

C’est la question que pose un discret opuscule de 80 pages, aux nombreuses infographies, résumant les conclusions d’une étude entreprise par la Fabrique de l’industrie et France Stratégie, en collaboration avec le Conseil national de l’industrie, sur l’efficacité de l’investissement des entreprises françaises entre 1995 et 2016 [1]. À l’origine de l’étude se trouve le paradoxe que les entreprises françaises semblent investir davantage que leurs homologues européennes, en proportion de leur valeur ...

(880 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail

L’Investissement des entreprises françaises est-il efficace ?

L’Investissement des entreprises françaises est-il efficace ?

Voir les enseignements de ce rapport dans la note de veille de Pierre Bonnaure publiée le 17 janvier 2019. URL : https://www.futuribles.com/fr/article/linvestissement-des-entreprises-francaises-est-il-/. Consulté le 17 janvier 2019.

Bibliography

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

The Tyranny of Metrics

The Tyranny of Metrics

Professeur d’histoire à la Catholic University of America (Washington, D.C.), Jerry Z. Muller est l’auteur de plusieurs livres sur le capitalisme et rédige des chroniques pour les grands quotidiens américains. Son travail se situe au point de convergence de l’Histoire (notamment celle de l’Europe), de la philosophie et des sciences sociales. Dans le présent ouvrage, il dénonce la façon dont, malgré les tragiques erreurs commises, au nom de la rigueur mathématique, par le secrétaire d ...

(525 more words)

Bibliography

Entreprises, travail

Renaissance. Réinventer le travail, réinventer l’entreprise, une urgence pour préserver l’humanité

Renaissance. Réinventer le travail, réinventer l’entreprise, une urgence pour préserver l’humanité

Derrière ce titre de Renaissance, l’ambition du livre d’Hubert Landier n’est pas mince puisqu’il s’agit, comme le précise son sous-titre, de « réinventer le travail » et de « réinventer l’entreprise ». Or, nous avons besoin d’ambition. La loi PACTE (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises), qui prétendait « transformer l’entreprise » en France, vient d’être votée (le 9 octobre dernier) à l’Assemblée nationale, dans une configuration a minima, consistant à ...

(884 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

Les Nouvelles Stratégies d’innovation 2018-2020. Vision prospective 2030

Les Nouvelles Stratégies d’innovation 2018-2020. Vision prospective 2030

À une époque où l’on s’interroge sur le ralentissement de la productivité et sur les perspectives du progrès technologique, l’étude de Marc Giget sur « les nouvelles stratégies d’innovation 2018-2020 » se révèle une contribution originale à ce débat. L’auteur, qui est résolument optimiste, souligne le rôle fondamental des grandes entreprises dans l’innovation et plaide pour que l’homme soit au cœur de l’innovation. Il reconnaît que la vague actuelle d’innovations ne délivre pas ...

(509 more words)

Revue

Entreprises, travail - Territoires, réseaux

Citizen Engagement in the Regions: The Illuminating Example of “Initiative France”

This article by Jean-Pierre Worms forms part of the series begun in our September-October issue on the contribution made by companies to the common good. It is in three parts, which complement each other closely. In the first section, Worms stresses the colossal scale of the challenges facing us today, particularly at the ecological level, and hence the responsibilities we bear. In the second, he points out the limitations of — if not, indeed, the distortions produced by — a strictly rational conception of the economy, which leaves out of account the essential human factor, a factor whose boundless virtues he demonstrates. But this is not a purely exhortatory piece — far from it — as can be seen from the third section, in which Jean-Pierre Worms tells the story of “Initiative France”, which was founded in 1980 to promote the creation (and resumption) of activities and jobs in the regions. He relates the success of that project and provides some insights into how it was achieved.

Editorial

Entreprises, travail - Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

La tyrannie du court terme

Notre civilisation survivra-t-elle aux prochaines décennies ? Le pire n’est pas certain, mais de nombreuses tendances aisément observables révèlent, comme le montre ici Gabriel Salerno (p. 61-79), que l’effondrement est possible. La plus connue est sans doute le changement climatique, dont l’ampleur pourrait être bien plus importante que ne l’indiquent les prévisions du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC). Et ses conséquences risquent d’être dramatiques, comme le révèle le rapport publié le ...

(827 more words)

Revue

Entreprises, travail - Société, modes de vie

A Company Serving the Common Good: Schneider Electric’s Story

In our September/October issue, we began a series of articles on the contributions made by companies to the common good. We continue that series in this issue with the stories of some of the actors at the centre of these activities. After the experience of “Initiative France”, presented in the foregoing article by Jean-Pierre Worms, it is the turn of Gilles Vermot-Desroches to lay out what Schneider Electric has done in terms of sponsorship and developing its social responsibility in the broader sense. Launched in 1998, as CSR (Corporate Social Responsibility) was beginning to become an established norm, the Schneider Electric Foundation provided a logical continuation and expansion of the initiatives taken by the company within its sector across the world, bringing the greatest possible number of stakeholders together. Twenty years later, we can see here how a company can, concretely and at its own particular level, participate in promoting the common good, and extend its activity as new societal challenges emerge.