Entreprises

Bibliography

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques - Territoires, réseaux

L’Âge de raison… et après ?

L’Âge de raison... et après ? Pour un numérique durable, responsable et de confiance : éclairages prospectifs à l’horizon 2025-2030

Le 13 octobre 2020, le Cigref (association des grandes entreprises et administrations publiques françaises) a fêté ses 50 ans mais a aussi publié son premier « rapport d’orientation stratégique » (ROS) sous le titre L’Âge de raison, et après ? Ce document, résolument prospectif, a pour objectif d’éclairer les transformations possibles du numérique dans les cinq à dix ans à venir. Son ambition première est de structurer les travaux du Cigref et de renseigner ses membres sur les évolutions majeures ...

(encore 464 mots)

Analyse prospective

Économie, emploi - Entreprises, travail - Société, modes de vie

Quelles évolutions des organisations de travail dans les cinq prochaines années ?

La crise sanitaire de la Covid-19 a bouleversé les organisations de travail, qui pourraient devoir s’adapter durablement à ce contexte et ses conséquences économiques et sociales. L’association Futuribles International a sollicité différents partenaires, afin d’identifier les sujets de préoccupation des entreprises sur les retombées de la crise notamment sur les organisations du travail à l’horizon 2025. Cet article décrit quatre scénarios de transformations possibles et quatre pistes de réflexion stratégique pour les entreprises, issus de cet ...

(-1 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

Prospective. Anticiper, décider et agir dans l’incertitude

Prospective. Anticiper, décider et agir dans l’incertitude

L’objectif de ce livre tel que décrit par ses auteurs est de rendre la prospective accessible à tous en dehors de la sphère universitaire et de la sphère des experts. Le pari est donc plutôt réussi puisque Thomas Gauthier et Vanessa Hanifa [1] signent un ouvrage qui retrace brièvement les origines de la prospective mais s’intéresse surtout à la mise en place pratique d’un dispositif de prospective dans une entreprise ou dans une organisation. Afin de donner ...

(1099 more words)

Bibliography

Éducation - Entreprises, travail - Société, modes de vie

Pour une révolution de la confiance

Pour une révolution de la confiance. Réformer l’école, refonder l’entreprise, transformer la société

« Réformer l’école, refonder l’entreprise, transformer la société » : le sous-titre du livre écrit par Michel Hervé au début de la pandémie vaut programme. Son projet de démocratie « concertative » n’est pas une vue de l’esprit. Michel Hervé l’a mis en œuvre, transformant sa société Hervé Thermique, créée en 1972, en un Groupe Hervé de 23 entreprises et 3 000 salariés. Son mode de management lui a libéré assez de temps pour devenir, de 1979 à 2001, maire ...

(979 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Entreprises, travail

Capital immatériel : exercice pratique

Pour préparer une sortie aussi positive que possible de la crise actuelle et mieux résister aux suivantes, les entreprises doivent se poser quelques questions vitales : quelle est leur agilité, leur capacité à prévenir ou déceler un changement dans leur environnement, à prendre les décisions qui s’imposent et passer à l’acte ? Comment renforcer les capacités à gérer le changement, même imprévu, donc à innover, voire à se réinventer ? Quelles sont les mesures les plus urgentes ? Les réponses à ces ...

(863 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail - Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Recyclage : le grand enfumage

Recyclage : le grand enfumage. Comment l’économie circulaire est devenue l’alibi du jetable

La crise sanitaire que traverse actuellement la planète a eu une conséquence inattendue : l’explosion de la consommation de produits à usage unique : masques, gants…, et des emballages en plastique. C’est dans ce contexte que paraît cet ouvrage pamphlet contre l’industrie de l’emballage, en particulier du plastique. L’auteur, Flore Berlingen, est directrice de l’association Zero Waste France, qui s’est fixé pour mission d’aboutir à une société zéro déchet et zéro gaspillage. Pourtant, cet ...

(864 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

Ensemble, bâtissons une société de progrès

Ensemble, bâtissons une société de progrès

« Je suis très déçu, la réalité virtuelle et augmentée va passer sous le nez de l’Europe ! Car nous sommes sous-financés dans notre écosystème ! » Celui qui s’exprimait ainsi à la convention de Systematic Paris-Région, regroupement de six pôles de compétitivité numérique, sait de quoi il parle. Stan Larroque a créé la société Lynx et, avec ses 12 salariés, lance un casque autonome de réalité mixte à destination des professionnels. Il dispose d’un capital d’amorçage de deux millions ...

(1031 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail - Territoires, réseaux

Pôles de compétitivité : résultats depuis 2005

Les Pôles de compétitivité : quels résultats depuis 2005 ?

La politique des pôles de compétitivité a été lancée en France en 2004, avec l’objectif de soutenir l’innovation dans les régions en mettant en réseau des entreprises, des laboratoires de recherche publics et des centres de formation, et ainsi d’amplifier leur compétitivité grâce à des projets innovants. Initialement, 65 pôles ont été labellisés avec des thématiques les plus diverses (de l’agroalimentaire à l’énergie en passant par le numérique et la finance), avec une forte disparité ...

(906 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

Histoires de sciences et entreprises, volume 4

Histoires de sciences et entreprises. Volume 4, séminaire “Favoriser l’impact de la recherche”

Ce livre présente les conclusions d’un séminaire, organisé à l’initiative du CEA (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives), à Saclay, en mars 2019, consacré aux relations entre la recherche fondamentale et le monde des entreprises. Ce sujet n’est évidemment pas nouveau mais, comme le souligne le prix Nobel de physique Albert Fert dans sa préface, il reste encore « une alchimie à trouver » pour stimuler la relation entre l’innovation technologique et la recherche fondamentale ...

(916 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Société, modes de vie

Obsolescences

Obsolescences. Philosophie des techniques et histoire économique à l’épreuve de la réduction de la durée de vie des objets

Dans cette thèse, Jeanne Guien retrace la généalogie, et même la préhistoire, de l’idée d’obsolescence programmée qui voudrait que certains objets soient « programmés » pour avoir des durées de vie courtes. Pour autant, ce travail historiographique ne fait pas l’économie d’une réflexion conceptuelle et philosophique très contemporaine qui permettra au lecteur de se saisir des enjeux juridiques, médiatiques et législatifs, qui entourent la question. À la lecture de cette thèse dense, on comprend vite qu’il s ...

(808 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail - Territoires, réseaux

Désubériser, reprendre le contrôle

Désubériser, reprendre le contrôle

Cet ouvrage a pour ambition de proposer des « pistes innovantes et réalistes » pour faire évoluer l’économie de plate-forme vers un modèle plus soutenable, aussi bien économiquement que socialement et démocratiquement. Ces propositions sont le fruit d’une réflexion commune conduite par le think-tank #Leplusimportant et le réseau Sharer & Workers. Les auteurs, impliqués au sein de ces deux cercles, proposent de traiter différentes questions relatives aux plates-formes d’emploi. Celles-ci dégradent-elles le travail ou offrent-elles de nouvelles formes d ...

(821 more words)

Chronique européenne

Entreprises, travail - Géopolitique - Institutions

The ‘Brussels Effect’ — a Strategy of Influence?

Whereas many regard economic globalization as a playing field without rules, we are actually seeing increased weight being lent to norms of all kinds (technical, commercial, environmental etc.) and these, over time, are becoming crucially important. It has thus become essential for the leading states in the global economy to win the battle over norms and standards, in order to facilitate market access for their companies. The United States has dominated this battle for many years, imposing its standards on the rest of the world, and China is now actively working to occupy that ground. But the European Union is not far behind since, thanks to its highly desirable market, it is capable of imposing its own rules, argues Jean-François Drevet.

Thanks to that highly regulated single market, the European Union, with no special coercion or negotiation, steers companies towards following its rules in their own economic interests. This column shows how that normative influence — the ‘Brussels effect’ — is exercized; it represents an undeniable asset for the member states and raises the question of how it might be used for political ends (human rights, democracy etc.).

Note de veille

Économie, emploi - Institutions - Société, modes de vie - Territoires, réseaux

Scénario noir : main basse sur l’économie mondiale

Venise, bientôt le symbole du triomphe mondial de l’argent sale ? « Les Vénitiens savent que l’on finira par vaincre le virus, mais que les spéculateurs sont immortels et ont les moyens d’attendre », écrit Lidia Fersuoch, présidente d’Italia Nostra Venezia, association italienne de défense du patrimoine. « Venise s’attend au pire. Les processus négatifs en train d’effacer Venise vont s’accélérer. Des Vénitiens ont déjà reçu des mails d’investisseurs étrangers prêts à racheter leur appartement. » L ...

(1252 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

Ruptures technologiques et création de valeur

Ruptures technologiques et création de valeur. Stratégies pour construire de nouveaux écosystèmes d’affaires et faire face aux géants de l’Internet

L’ouvrage retrace la transformation de l’économie par le numérique et tout particulièrement l’irrésistible ascension des géants du secteur, GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft) et NATU (Netflix, Airbnb, Tesla, Uber) aux États-Unis, et BATX (Baidu, Alibaba, Tencent, Xiaomi) en Chine. Le constat est désormais largement connu : ces acteurs over the top (OTT), ou opérateurs de services par contournement [1], ont capté une part significative de la valeur produite par le numérique et prolétarisé les entreprises traditionnelles. Il ...

(492 more words)

Note de veille

Institutions - Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Reconnaissance faciale : un marché en construction ?

L’utilisation de la reconnaissance faciale en Chine, notamment dans le cadre du « crédit social », a récemment attiré de fortes critiques de la communauté internationale, qui dénonçait la surveillance et le contrôle généralisés dans ce pays. Néanmoins, la reconnaissance faciale, dont le marché mondial est estimé à 7 milliards de dollars US d’ici 2024, se développe dans de nombreux pays européens sans attirer de telles critiques. Quels enjeux pose l’utilisation de cette technologie ? La reconnaissance faciale s’appuie ...

(1475 more words)

Actualité du futur

Entreprises, travail

Distanciation sociale : pas de retour à la normale d’ici juillet 2021 selon Microsoft

Le géant du numérique Microsoft a annoncé qu’il annulait tous ses événements « physiques » jusqu’en… juillet 2021. Les événements externes et internes auront lieu à distance et en numérique jusqu’à l’été 2021, lorsque l’épidémie de Covid-19 aura été éradiquée grâce au vaccin. La crise du Covid-19 : une aubaine pour les fournisseurs d’outils de travail à distance Dans un article paru le 22 mars 2020, Le Monde revenait sur la formidable aubaine qu’a constituée ce ...

(197 more words)

Tribune

Économie, emploi - Entreprises, travail - Société, modes de vie

Alarme, citoyens ! Organisons notre rebond !

Le Conseil économique et social de la région (CESER) Hauts-de-France, présidé par Laurent Degroote, a auditionné André-Yves Portnoff le 25 février 2020, pour qu’il présente les principales recommandations de son dernier ouvrage, coécrit avec Hervé Sérieyx [1]. Nous relayons ici cette communication prononcée devant les quelque 150 membres du CESER Hauts-de-France. Préambule Comme allait le faire le président Macron le 13 mars dernier, Hervé Sérieyx et moi avons souligné, dans notre ouvrage, la nécessité de nous délivrer du modèle ...

(1849 more words)

Actualité du futur

Économie, emploi - Entreprises, travail - Santé

Covid-19 : McKinsey propose des plans d’action pour les entreprises

Dans un document relativement bref et facilement appropriable paru le 16 mars 2020 (et mis à jour le 25 mars 2020), McKinsey envisage deux scénarios épidémiologiques concernant la crise actuelle et ses impacts économiques. Les auteurs proposent ensuite un modèle de gestion de crise pour les entreprises. Deux scénarios aux conséquences plus ou moins dramatiques pour l’économie Dans le premier scénario décrit par McKinsey, l’économie repart en Chine et en Asie de l’Est suite à la sortie ...

(521 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques - Ressources naturelles, énergie, environnement

Scénarios énergie-climat. Évaluation et mode d’emploi

Scénarios énergie-climat. Évaluation et mode d’emploi

Le changement climatique et la transition énergétique vont entraîner des ruptures fortes dans l’environnement d’affaires des entreprises, avec des processus d’évolution potentiellement désordonnés. En 2017, la Task Force on Climate-related Financial risk Disclosure (TCFD, émanation du Financial Stability Board, FSB) a formulé des recommandations sur la transparence financière des entreprises en matière de climat. Un des principaux conseils concerne l’utilisation de l’analyse par scénarios énergie-climat. La TCFD recommande en effet l’étude et la communication ...

(898 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Entreprises, travail

Gestion de la qualité : encore méconnue

Les entreprises françaises répondent-elles aujourd’hui aux attentes en qualité des consommateurs ? Un millier d’adultes se sont exprimés sur le sujet en juin 2018, interrogés par OpinionWay. Romain Marcel, directeur général de Veeva France et Europe [1] qui a commandité cette enquête, note l’évidence d’une « déception ressentie par les Français en matière de produits alimentaires. En dépit de la montée en gamme des marques de distributeurs et de l’explosion des offres bio ces dernières années, les ...

(1256 more words)

Revue

Économie, emploi - Entreprises, travail - Société, modes de vie

An End to Corporate Philanthropy?

Our series on the part to be played by companies in producing the common good, which began in Autumn 2018 (issue 426), has in recent months provided Futuribles readers with various articles on the way companies and organizations are contributing to the general interest today. This article by François Debiesse fits seamlessly into that series, casting light as it does on one of the first areas in which companies began to contribute to the general good: corporate philanthropy. Reminding us how this kind of philanthropy works, how it has been encouraged over the last 20 years and the way it is practiced by companies, François Debiesse points to the main fields targeted by companies involved, and their motivations. He sketches out the underlying trends at work for some years now (particularly greater local rootedness, a more collective style of philanthropy and concern for the social impact of the activities financed). Most importantly, at a time when incentives for corporate philanthropy have been coming under critical scrutiny, he calls on public authorities not to backslide and to keep open this path along which many companies work for the common good by strengthening the dialogue around— and the ethics of — corporate philanthropy practices.

Revue

Institutions - Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

The Environmental Community: Who Can Advance the Environmental Cause in France?

With this issue 435 of Futuribles, we begin a new series of articles on energy questions and climate change — an enormous subject, the systemic character of which became clear to us when the French Minister of Ecological Transition Nicolas Hulot resigned in late August 2018. Hulot deplored the lack of greater — political and popular — support to enable real influence to be exerted on government policy and an ambitious project of ecological transition to be promoted in the face of the challenges posed by climate change. In this first instalment, we concern ourselves with the question of the actors involved in environmental questions: who are they, what weight do they have, and what are their actual motivations?

Daniel Boy, a specialist in public opinion and political ecology in France, offers a broad conspectus of environmental actors, from the supranational to the local level and ordinary French citizens, taking in national public bodies, elected or consultative, on the way. He shows, for example, what their positions are on ecological questions, how that has evolved, and how it might put them in a position to act (or not) in this area.

Editorial

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie - Territoires, réseaux

Futuribles fait peau neuve

À nos lectrices et à nos lecteurs, j’adresse tous nos vœux les meilleurs pour la nouvelle année et les invite à découvrir les habits neufs de Futuribles. Lancée voici 45 ans, notre revue, tout en restant fidèle à ses valeurs, fait en effet « peau neuve », espérant ainsi en rendre la lecture toujours aussi riche mais peut-être moins austère et plus plaisante. Notre objectif n’a pas changé. Au-delà de ce qui fait l’écume des jours, notre objectif est ...

(713 more words)

Tribune

Économie, emploi - Entreprises, travail - Géopolitique

Sovereignty in the Digital Era

The global economy is largely driven by corporations in the digital sector today, the largest of these (Apple, Facebook, Amazon, Baidu and Tencent) being either American or Chinese. These corporations mainly began ‘small’ and have been able to grow into market leaders, very often thanks to state support, since, even if the economy is highly globalized, economic sovereignty retains a major role and the digital sector is no exception to this rule.

However, Europe—and France in particular—seem to have difficulty grasping the role of the public authorities in support for young companies in the sector: the so-called ‘start-ups’. André-Yves Portnoff contends that this lack of support is a major strategic error and reminds us here of the importance of innovative small and medium-sized enterprises in a country’s economy, arguing for active public assistance to help them grow and upscale. There have been recent encouraging signs that this is beginning to be understood. The need is for that understanding to be firmed up and for further steps to be taken in this direction, as André-Yves Portnoff urges in this article.

Revue

Entreprises, travail - Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Towards a Collective Interest Capitalism: From Financial Performance to Collective Utility

The series on the role of companies in generating the common good, which began in autumn 2018 in Futuribles 426 and continued in issues 427, 429 and 431, resumes in this issue. As this article by Geneviève Ferone Creuzet and Virginie Seghers shows, the subject is nowhere near being exhausted and the process by which a collective interest capitalism will develop is only in its very earliest stages. Above and beyond corporate social responsibility, which has made room for a number of principles that can counterbalance short-termist or strictly financial logics, new forms of company are now developing, better defined and codified in legal terms, which aim to incorporate the mission and aim of contributing to the common good in their articles of association.

The authors of this article, who have participated actively in developing these new company structures in France, show how their specific articles of association have emerged and what they entail. Inspired, in particular, by developments in the USA over the last 10 years, ‘benefit corporations’ and ‘shareholder foundations’ are developing in France, together with other similar structures, enabling companies to reconcile aims of economic profitability with a concern for collective utility. The passing of the PACTE law (Plan of Action for the Growth and Transformation of Enterprises) in spring 2019 attests to the interest among political decision-makers in these changes of model: an encouraging sign, suggesting that the many challenges of this century may be confronted by all the stakeholders at their own particular level—public authorities, citizens and now economic actors of any size or scope.