Entreprises

Note de veille

Économie, emploi - Recherche, sciences, techniques

Start-ups licornes : trop beau pour y croire ?

Vingt-cinq start-ups françaises valorisées à plus d’un milliard de dollars US en 2025 : tel était l’objectif fixé par Emmanuel Macron en septembre 2019. Ces « licornes », comme les a baptisées Aileen Lee [1], sont des « start-ups des nouvelles technologies créées il y a moins de 10 ans et valorisées à au moins un milliard de dollars US avant d’être cotées en Bourse ». Backmarket, Alan, ManoMano et la plus connue, Doctolib, font aujourd’hui partie de la troupe des ...

(1166 more words)

Analyse prospective

Économie, emploi - Entreprises, travail

Les perspectives d’évolution de la fiscalité des entreprises

En France et à l’horizon du quinquennat actuel, le gouvernement vise une amélioration de la compétitivité des entreprises en baissant les impôts sur la production. Au niveau européen, d’un côté, les règles qui encadraient les taux de TVA (taxe sur la valeur ajoutée) sont remises en cause parce que cet impôt ne fausse pas la concurrence entre les entreprises de pays différents et, d’un autre côté, une taxe européenne sur le carbone sera progressivement appliquée aux importations ...

(encore 285 mots)

Analyse prospective

Économie, emploi - Géopolitique

Le modèle économique chinois en 2034

Alors que vient de prendre fin le 20e Congrès du parti communiste chinois qui a reconduit pour cinq ans le président (omnipotent) Xi Jinping à la tête de son pays, et que le conflit russo-ukrainien s’installe dans la durée avec des conséquences économiques importantes à l’échelle mondiale, cette analyse prospective de François Chimits propose de faire le point sur l’économie chinoise et ses perspectives. Comment s’est installé et fonctionne ce modèle de développement atypique, alliant ouverture ...

(34 more words)

Bibliography

Entreprises, travail

Redonner du sens au travail

Redonner du sens au travail. Une aspiration révolutionnaire

Le moins que l’on puisse dire est que ce livre tombe à point nommé, en cette rentrée où les directeurs de ressources humaines s’arrachent les cheveux en lisant les articles de presse énumérant les nouveaux concepts à la mode pour décrire un certain malaise qui s’est emparé du monde du travail en sortie de la crise Covid. Grande démission, quiet quitting, bifurcation…, prennent la suite des bullshit jobs et autres bore out dans les médias qui tentent ...

(1094 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail

Les Gagnants de la concurrence

Les Gagnants de la concurrence. Quand la France fait mieux que les États-Unis

Ce livre décrit la montée du pouvoir de marché des entreprises aux États-Unis et ses conséquences macroéconomiques. L’auteur, Thomas Philippon, établit différents constats, avance une série d’hypothèses pour les expliquer et discute des interventions politiques nécessaires pour remédier à cette situation. Son livre s’appuie sur ses recherches non seulement sur le pouvoir de marché mais aussi dans le domaine de la politique économique, de la finance et de la macroéconomie. La thèse principale est que la concurrence ...

(782 more words)

Note de veille

Entreprises, travail - Société, modes de vie

L’hypersensibilité : un atout pour l’entreprise ?

Depuis quelques années, on voit fleurir une littérature autour de l’hypersensibilité. Souvent associée à des effets négatifs, elle commence à être analysée sous des angles plus positifs et, plus surprenant encore, à être considérée comme un atout en entreprise. Comment définit-on l’hypersensibilité ? Combien de personnes sont-elles concernées ? C’est Elaine Aron, psychologue et chercheuse en psychologie, qui commence à travailler sur le sujet à la fin des années 1990. Elle définit l’hypersensibilité par les traits de personnalité ...

(945 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

Progressland

Progressland. Explorer les futurs du progrès

Tous les ans, l’assureur Axa consacre son rapport de prospective à un sujet de société. En 2020, la santé mentale et le bien-être sont au cœur du rapport prospectif du groupe. En 2021, ce sont les risques et les défis (environnementaux, liés à la santé…) qui nourrissent le rapport annuel. Cette année, Axa s’est intéressé à la notion de progrès en l’associant aux grandes mutations sociétales telles que l’avenir des entreprises, l’environnement, la polarisation sociale ...

(576 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Territoires, réseaux

Les opérateurs qui innovent dans la ville : tous hybrides ?

Les opérateurs qui innovent dans la ville : tous hybrides ?

Les 31 mars et 1er avril 2022 s’est tenue à Futuribles la formation « Futurs de villes. Les villes et leurs acteurs au défi des transitions » (présentée en encadré en fin d’article), pendant laquelle sept intervenants ont délivré quelques clefs de compréhension d’un monde urbain qui change très vite. Parmi eux, Marion Apaire, directrice de l’Urban Lab chez Paris&Co, a examiné le rôle des opérateurs qui innovent dans la ville. La transformation des villes, leur futur, passera ...

(encore 1064 mots)

Revue

Économie, emploi - Entreprises, travail

Thoughts on Productivity: What Prospects After the Pandemic and the War in Ukraine?

In spring 2017 (Futuribles 417) we devoted a special dossier to the slowdown in productivity gains and its consequences for the economic development of the countries concerned. While technical change was spreading rapidly through all sectors of the economy, the rise in productivity that might have been expected failed to materialize. Five years later, when the Covid crisis has substantially sped up the spread of digital technology, is this leap in productivity finally going to happen?

Antonin Bergeaud, Gilbert Cette and Rémy Lecat, who contributed to that thinking in 2017, take stock of long-term developments in productivity and the prospects that might arise not only from the effects of the Covid crisis but also from the energy crisis that is looming on the back of the Russia-Ukraine conflict. After reminding us of Solow’s paradox (‘You can see the computer age everywhere but in the productivity statistics’) and the very low levels of productivity growth registered in the developed countries in the last decade, they stress the role played historically by previous crises (the 1973 oil shock and the great recession of 2009) in these developments. They go on to present the currently prevailing interpretations on the impact of the current crises on productivity. For example, the Covid crisis, as an exogenous shock, is not expected to have any notable impact on the long-term trends that were at work before 2020, and might even hasten the arrival of the long-expected productivity shock; by contrast, the energy crisis associated with the urgent need to escape dependence on fossil fuels (a crisis precipitated by the war) and with the challenge of ecological transition, which represents a distinctly more structural ‘supply-side shock’, might have an opposite effect and reduce productivity, with potentially very painful macroeconomic consequences for a country like France.

Revue

Entreprises, travail

Leading Companies’ Innovation Strategies. Perspectives to 2030 and as far as 2050

While the pandemic has flared up again in late 2021, causing renewed difficulties for many companies faced with new constraints (transport, working conditions, absenteeism etc.), standing back a little from short-term management and examining the focus of companies’ longer-term strategies can bring a breath of fresh air. This is what Marc Giget proposes here. Drawing on various international studies, he outlines the main preoccupations and strategic aims of the world-leading companies in innovation, not only today but also looking further into the future — to 2030 or even 2050.

Though their technical and financial aims have not disappeared (investment in R&D, scientific and technical cooperation etc.), it is noticeable that more social and environmental concerns are making themselves felt in the long term: upgrading employees, passing on knowledge, harmonious relations with society etc. Marc Giget also stresses the desire for a long-range rather than a merely short-term strategic vision, for handing on the company’s values and knowledge to younger generations, and the emphasis on relations of trust with clients and suppliers. Lastly, he presents the new orientations and 10 key future lines of development that emerge from the innovation strategies of Europe’s leading companies, in which achieving carbon neutrality and the UN’s sustainable development objectives have an increasingly prominent place.

Bibliography

Économie, emploi - Société, modes de vie

Wall Street à l’assaut de la démocratie

Wall Street à l’assaut de la démocratie. Comment les marchés financiers accroissent les inégalités

Le premier mérite de ce livre est lié au parcours professionnel de Georges Ugeux, son auteur, qui a au cours de sa carrière occupé des fonctions diverses dans le domaine de la finance : banque, conseil financier notamment dans le domaine des privatisations, vice-président de la Bourse de New York. À ce titre, il a une connaissance très précise du système bancaire et financier international, et de ses modes de fonctionnement. Le deuxième mérite tient au sens pédagogique de l’auteur ...

(855 more words)

Note de veille

Économie, emploi

Surchauffe financière ?

Cette année, le nombre de fusions-acquisitions réalisées dans le monde entre janvier et octobre 2021, et le volume financier correspondant ont déjà largement battu le dernier record en la matière, observé en 2015, selon le cabinet Refinitiv. Début octobre 2021, le volume total des opérations de fusion-acquisition réalisées sur neuf mois représentait déjà 4 400 milliards de dollars US, bien plus du double du niveau enregistré en 2020 (particulièrement modéré en raison de la crise sanitaire et des confinements), mais ...

(829 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

Ubérisation et industrie en 2030

Ubérisation et industrie en 2030

L’école de management de Strasbourg (EM Strasbourg) a conduit, entre février 2019 et février 2020, un exercice de prospective sur le sujet « Ubérisation et industrie en 2030 ». Les travaux qui en sont issus sont présentés sur le site de l’Observatoire des futurs de l’école, dont l’objectif est « d’offrir une plate-forme de réflexions croisées entre entreprises, chercheurs et acteurs territoriaux sur des sujets prospectifs ». Cet exercice constitue le premier sujet traité par cet observatoire. Il a ...

(786 more words)

Revue

Économie, emploi - Entreprises, travail - Ressources naturelles, énergie, environnement

Ecology and Capitalism, the Marriage of the Century?

In our May-June 2021 issue (no. 442), we delved into the future of political ecology which, though it currently has a mix of factors in its favour (beginning with the growing awareness of the reality of climate change), is struggling to generate a clear overall argument and remains torn between a number of competing tendencies. Jean Haëntjens extends this thinking here, opening up the possibility that ecology might develop towards an alliance with capitalism to attain its goals.

For some years now, a trend has been emerging and intensifying: the greening of capitalist enterprises and, more broadly, of the economy and its ideological underpinnings — that is to say, of capitalism. Admittedly, that development began in response to regulatory constraints, but with the shift now underway and environmental risks growing more urgent, the movement of economic actors towards greener principles could give rise to an alliance between ecology and capitalism that might bring effective change within societies.

This, broadly speaking, is what Jean Haëntjens outlines here. Confronted with the “limits to the greening” of the economy, he explains in detail the multiple contributions of environmentalism to ways of thinking about capitalism and the way these “eco-economic principles” have become part of academic and institutional structures, particularly in France. Jean Haëntjens also shows how, alongside this, capitalism is tending to fragment and is currently in search of new impulsion. As he sees it, this could ultimately come from environmentalism, which, either by a defensive route (protective regulation, taxation) or by a more constructive one (public governance in cooperation with the economic actors), is capable of supplying the various criteria that might provide a basis for a renewal of capitalism.

Analyse prospective

Entreprises, travail - Société, modes de vie

Télétravail : deux jours par semaine, et après ?

Pour le monde du travail, l’année 2020 aura été sans conteste celle d’un changement d’échelle en matière de recours au télétravail. Une nouvelle normalité semble s’installer qui pourrait être résumée par cette sentence : « deux jours par semaine ». Jusqu’alors marginale, notamment en France, cette modalité s’est appliquée ponctuellement pendant la crise pandémique pratiquement à tous les emplois pouvant y recourir. Les campagnes de vaccination permettant aujourd’hui une amélioration de la situation sanitaire dans les ...

(88 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail - Territoires, réseaux

#Brescia Regeneration

#Brescia Regeneration. Visione e linee di azione all’orizzonte 2030

Bâtir aujourd’hui le territoire de 2030 Que devons-nous entreprendre, dès aujourd’hui, pour non seulement sortir de la crise actuelle mais développer notre territoire et nos entreprises au cours de cette décennie ? Dès le premier confinement, dans la province lombarde de Brescia, la section locale de la Confédération générale de l’industrie italienne (Confindustria), équivalent italien du Medef, s’est posé cette question. Les réponses dont fait état ce rapport [1] ont été élaborées avec la société de conseil ...

(709 more words)

Bibliography

Institutions - Société, modes de vie - Territoires, réseaux

Le Monde de la 5G : la démocratie en péril

Le Monde de la 5G : la démocratie en péril

Dans ce bref ouvrage, Denis Bourgeois, militant de l’association Robin des Toits et sociologue, dénonce avec courage les liens incestueux qu’entretiennent les grands industriels et les pouvoirs politiques au détriment de l’intérêt général. Prenant le risque d’être taxé de « complotiste », il s’attache, en effet, à démontrer comment le déploiement de la 5G, cette nouvelle technologie de réseaux sans fil, échappe à tout contrôle démocratique et met en lumière les stratégies prédatrices de multinationales, susceptibles de ...

(1197 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Éducation - Entreprises, travail

Travail et ambition sociale

Travail et ambition sociale. Plaidoyer pour une refondation du syndicalisme

À la lecture des premiers chapitres du livre de Paul Santelmann, le lecteur comprend rapidement que l’auteur est de ceux qui appellent de leurs vœux l’avènement d’un syndicalisme réformiste dominant, et qui considèrent les syndicats de la fonction publique en général comme des obstacles non seulement à son développement, mais à tout essor d’une action syndicale efficace. L’auteur l’exprime sans ambiguïtés. Il serait dommage que ceux qui sont dubitatifs face à de telles appréciations ...

(838 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Géopolitique - Recherche, sciences, techniques

Guerre économique États-Unis / Chine : raidissement des postures

Avec la crise Covid, plusieurs secteurs (dont l’industrie automobile) sont confrontés à une pénurie de composants électroniques, et en particulier de puces, qui pénalise leur production. Les semi-conducteurs, économiquement stratégiques, constituent un élément majeur de la guerre économique entre la Chine et les États-Unis. Alors que le Conseil d’État chinois vise un taux d’autosuffisance de 70 % de cette industrie d’ici 2025 (contre 30 % en 2019), la réalité pourrait être nettement moins satisfaisante pour la Chine, les ...

(852 more words)

Revue

Économie, emploi - Recherche, sciences, techniques

International Competition in Research and Development: French Decline

While the United States has returned to normal diplomatic activity since Joe Biden’s arrival in the White House and Beijing has increasingly been using soft power to strengthen its position on the international scene, the achievement of power on a global scale depends — and will doubtless increasingly depend — on the ability of states to assert themselves scientifically and technologically. Information technologies, the conquest of space, artificial intelligence, medical research etc. are so many key future areas in which efficient investment will be required. Yet, as Pierre Papon shows, France is on a downward slope in this area. The finances devoted to R & D have been stagnating for several years now and, despite generous tax incentives, companies are no longer able to pitch themselves into international scientific competition with sufficient verve to compete with the global leaders. At a moment when the form that a post-Covid-crisis economic recovery will take is still unknown, there is an urgent need to resurrect public and private R & D efforts, to equip France with the resources to play any sort of role in scientific and technological terms, and to target the strategic sectors of the future. The diagnosis outlined in this article is a wake-up call to find a remedy for the way France has fallen behind in the field of science and to do so quickly.

Actualité du futur

Économie, emploi - Entreprises, travail

Lancement de ‘Philrouge’

Prophil est une entreprise à mission, de recherche et de conseil en stratégie, dédiée à la contribution des entreprises au bien commun, fondée en 2013 par Virginie Seghers et Geneviève Ferone Creuzet. Les activités de Prophil s’articulent autour de deux pôles complémentaires. Le pôle Recherche explore de nouveaux modèles de gouvernance, de propriété, de transmission et d’évaluation des entreprises. Le pôle Conseil accompagne des entrepreneurs engagés à mettre en œuvre des stratégies alternatives. En juillet 2021, Prophil a ...

(73 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Entreprises, travail

France : perspectives économiques

Les lecteurs de Futuribles doivent bien savoir que les prévisions, a fortiori lorsqu’elles sont à long terme dans le domaine économique, sont sujettes à caution. Réalisées avec des modèles de simulation copiés sur le passé, elles sont de surcroît surdéterminées par leurs hypothèses d’entrée qui sont souvent elles-mêmes surdéterminées par les données conjoncturelles les plus récentes. Elles devraient donc assez logiquement être datées, comme les pots de yaourt, leur validité étant souvent de courte durée. Une note de ...

(399 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Entreprises, travail - Ressources naturelles, énergie, environnement

Entreprises et climat : vers la généralisation du “say on climate” ?

Depuis plusieurs mois, une nouvelle expression a fait son apparition dans le vocabulaire des grandes entreprises et des acteurs financiers : le « say on climate ». Cette note présente son concept, les raisons pour lesquelles les appels à généraliser cette méthode se multiplient, et ses limites. De quoi s’agit-il ? Le say on climate est une initiative consistant à soumettre le plan Climat d’une entreprise au vote de ses actionnaires en assemblée générale. Le « plan Climat » concerne la stratégie de l ...

(1110 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Entreprises, travail - Géopolitique

La Chine : nouvel eldorado des entreprises européennes ?

Nous nous interrogions dans une précédente note sur le boycott d’entreprises étrangères en Chine, y compris d’entreprises européennes (H&M, Adidas). Nous soulignions ainsi les répercussions des relations délétères entre l’Union européenne (UE), les États-Unis et le parti communiste chinois (PCC) sur les activités de grands groupes privés. Pourtant, la Chambre européenne de commerce en Chine, porte-parole d’entreprises européennes implantées sur le territoire chinois, a publié en juin 2021 un rapport annuel étonnant. Sur ses 1 700 ...

(698 more words)

Tribune

Économie, emploi - Entreprises, travail - Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Measuring Extra-financial Information: A Critical Challenge for Companies

Over an eighteen-month period from September 2018 to March 2020, Futuribles regularly published articles and stakeholder testimony on the way certain companies have committed to — and participated in — the ‘producing of the common good’. The point was to show how private companies could contribute to the general interest through social, environmental actions etc., but also how the legislative framework was developing to encourage them to do so. Continuing that line of thinking and in the wake of the debate prompted this spring by the enforced departure of Danone’s CEO (who had made that company the first French entreprise à mission — roughly equivalent to a US ‘benefit corporation’ — to be quoted on the Stock Exchange), Geneviève Ferone Creuzetexploreswhat an entreprise à mission is and the difficulties that still exist in measuring the extra-financial actions and efforts of economic actors and taking them properly into account. But she also shows how the dissemination of information on this subject has developed, a trend that is very probably going to be firmed up and extended in the coming years.