Drogues

Note de veille

Population - Santé

L’overdose, nouveau fléau des pays riches ?

En 2015, selon selon l’UNODC (Office des Nations unies contre la drogue et le crime), environ 5 % de la population mondiale ont consommé de la drogue au moins une fois. Près de 30 millions des consommateurs (11 %) souffrent de désordres associés et 200 000 en sont décédès [1]. La croissance modérée de ces chiffres au niveau mondial dissimule des progressions beaucoup plus rapides dans certains pays. Ainsi, les États-Unis représentent à eux seuls un quart des décès mondiaux liés ...

(977 more words)

Bibliography

Société, modes de vie

Phénomènes émergents liés aux drogues en 2003 : cinquième rapport national du dispositif TREND

Le dispositif TREND (Tendances récentes et nouvelles drogues) vise à fournir de façon précoce des informations sur les usages et les usagers de drogues illicites, et sur les phénomènes émergents qui leur sont liés. Il s'appuie sur un réseau national de 12 sites d'observation, un dispositif d'observation des drogues de synthèse et des partenariats avec des organismes publics. Ce cinquième rapport est le fruit des observations de terrain recueillies par plus de 500 professionnels et citoyens au ...

(66 more words)

Editorial

Géopolitique - Recherche, sciences, techniques

La géopolitique des drogues en 2003

Despite the regrettable disappearance of the French Observatoire géopolitique des drogues (OGD, commission monitoring the international drugs trade) in April 2000, the researchers and correspondents are continuing their major and valuable work (in particular through the Association géopolitique des drogues and the Observatoire géopolitique de la criminalité internationale). Alain Labrousse, a former director of OGD, provides proof of this in an article surveying recent trends in areas such as the manufacture of drugs, the destinations of income derived from the drugs trade, the collusion between drug-trafficking and local conflicts, as well as the efforts to control the supply networks and the producing countries. Despite recent major programmes to tackle the drugs trade, Labrousse notes that the ambitious aims of the various UN agencies are still far from being achieved.
This is the third time that Labrousse has written on this subject for Futuribles. Almost ten years ago, he concluded that "proof of real political will means, when the requirements of the war on drugs conflict with economic, political and geo-strategic interests, being able to make the former prevail over the latter. Yet nearly always and everywhere the opposite is what happens." Again today, his article confirms the fragile nature of policies to tackle drugs, and he stresses the constant pitfalls of instrumentalising them -so that sometimes "the pretext of combating drugs is used in countries that are not involved in the drugs trade or even are making praiseworthy efforts to deal with it".

Revue

Économie, emploi - Population - Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Les cinq guerres de la mondialisation

In the midst of the "war against terrorism" launched by the US government, the editor of Foreign Policy rightly reminds us that there are other "wars", not waged by one state against another; these are sometimes even more destructive and governments have great difficulty in gaining the upper hand. These wars are made much worse by certain new features of globalisation and, according to Moisés Naím, they are likely to be long-lasting and to become even more serious if governments do not realize that these problems call for major strategic reforms.
The wars in question are against drug-trafficking, the illegal arms trade, breaches of intellectual property, trafficking of human beings and money-laundering.
These problems have no regard for geography or sovereignty, and they bring governments into conflict with networks based solely on market forces. In many ways, Naím argues, these struggles are structuring the world as much as the tensions between nation-states did in the past. In addition, they raise questions about the dominant ideas and institutions of nation-states and they highlight the damaging side-effects of untrammelled market forces.

Bibliography

Économie, emploi

Les Drogues illicites et le développement économique

Dans le présent rapport, l'Organe international de contrôle des stupéfiants examine les conséquences économiques des cultures illicites et du trafic de drogues illicites, en mettant l'accent sur l'examen de l'impact du commerce illicite de drogues sur le développement économique qui est un élément déterminant du développement durable et du développement humain. Il ressort de l'examen que le trafic de drogues ne contribue pas à la croissance et la prospérité économiques. Même la culture de plantes ...

(305 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Recherche, sciences, techniques

Global Illicit Drug Trends 2003

L'UNODC a présenté, le 25 juin 2003, en France, son rapport annuel sur les tendances mondiales en matière de drogues illicites. Celui-ci expose les grandes tendances d'évolution et les données relatives à la production, au trafic et à la consommation de chaque type de drogue (héroïne, cocaïne, cannabis et drogues de synthèse). On y trouve de multiples données statistiques sur une longue période (10-15 ans), des tableaux très riches sur les quantités saisies, le prix des drogues - très ...

(431 more words)

Revue

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Alcool, drogue et délinquance

The question discussed here is clear: is the consumption of drugs (basically cannabis and drugs made from it) and/or alcohol a key causal factor in criminal behavior?
After outlining the results of major research in the field, Gilles Ivaldi confirms that the surveys show that there is an undoubted link between the use of consciousness-altering drugs and criminal activity. But, taking the study a step further, he adds an important rider: the relationship between the use of psychedelic substances and delinquency is far from straightforward. For one thing, it is hard to distinguish cause and effect; for another, they are linked by a system of underlying covariables that are sociological, psychological and demographic. Consequently the use of drugs is part of a range of peer group activities, integral to the lifestyle of young people, related to how often they go out and the level of parental supervision.
Consumption of cannabis certainly appears to be a contributory factor, much more so than alcohol, but Ivaldi acknowledges that the two are often used together, though the trends are moving in opposite directions. He reckons that all these phenomena are associated above all with the socialization of young people and membership of antisocial peer groups with a deviant lifestyle.

Bibliography

Géopolitique - Recherche, sciences, techniques

Les Territoires de l’opium. Conflits et trafics du Triangle d’Or et du Croissant d’Or

Ce livre de Pierre-Arnaud Chouvy, géographe et chargé de recherches au CNRS (Centre national de la recherche scientifique), offre une impressionnante masse d'informations et devrait s'imposer comme une référence pour tous ceux qui se soucient du trafic des drogues illicites dans le monde et des conséquences de ces activités illégales, portées par des réseaux occultes, dans la plupart des pays de la planète. L'auteur a adopté une perspective comparative à partir de deux situations locales, celles qui ...

(302 more words)

Bibliography

Problèmes posés par la dangerosité des « drogues »

Ce rapport, demandé par le secrétariat d'État à la Santé, présenté en juin 1998, établit un classement inédit des substances considérés comme des « drogues » à partir des données biologiques, neurobiologiques et sociales de la consommation, de l'usage et de l'abus de ces produits. Dans un premier groupe, on trouve les substances jugées les plus dangereuses comme l'héroïne, la cocaïne et l'alcool ; dans un deuxième groupe, celles jugées un peu moins dangereuses, comme les amphétamines, le ...

(215 more words)

Revue

Économie, emploi - Recherche, sciences, techniques

Le marché mondial des drogues

Prenant appui sur les travaux de l'Observatoire géopolitique des drogues, Alain Labrousse brosse ici un panorama des tendances les plus marquantes du marché mondial des drogues illicites. Il montre d'abord que la production des principales drogues augmente, année après année, du fait de l'extension et de la diversification des surfaces cultivées, imputables notamment aux politiques d'ajustement structurel et, plus généralement, à la nécessité pour nombre de pays de s'engager dans des activités à plus forte ...

(105 more words)

Bibliography

Géopolitique - Recherche, sciences, techniques

Atlas mondial des drogues

Cet atlas permet de dresser un tableau complet de tous les aspects de la production, de la consommation, de la commercialisation et des conséquences (économiques, sociales ou stratégiques) des drogues. Le lecteur y trouvera des graphiques, des tableaux et surtout de nombreuses cartes, longuement commentées, permettant de mieux comprendre l'histoire des trafics de drogue, le poids des mafias italiennes, des cartels latino-américains et des triades chinoises, ou encore le rôle décisif de la drogue au sein de certaines guerres ...

(109 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Recherche, sciences, techniques

Drogas, desarrollo y estado de derecho

Dans ce volume, l'Université basque de Deusto publie les actes d'un colloque international, organisé en octobre 1994, auquel ont participé plusieurs membres et correspondants de l'OGD (Observatoire géopolitique des drogues). Les différentes interventions présentent une analyse très complète de la situation internationale, de la production au blanchiment, ainsi que les positions des spécialistes basques et espagnols, en particulier sur le plan de la toxicomanie.

Bibliography

Entreprises, travail

« Drogues au travail : les entreprises commencent à réagir »

La drogue au travail, cela existe. Confronté aux exigences de performance de l'entreprise et à la menace du chômage, le salarié peut éprouver du stress. Pour y échapper, il trouve parfois refuge dans la drogue. Certains parviennent à « gérer » leur consommation, d'autres finissent par « plonger ». Face à ce problème, resté longtemps tabou, comment réagissent les entreprises aujourd'hui ? Il y a celles qui pratiquent le dépistage, ce qui ne va pas sans poser des problèmes éthiques, et celles ...

(47 more words)

Revue

Institutions

L’efficacité des politiques de contrôle des drogues illégales

Pour quels motifs, dans quel but et avec quelle efficacité la puissance publique intervient-elle sur le marché des drogues ? Pour deux motifs principaux, répond P. Kopp : le premier tient à la volonté "paternaliste" de l'Etat de protéger les consommateurs contre les décisions irrationnelles qu'ils pourraient prendre et qui iraient à l'encontre de leur bien-être individuel (en l'espèce la consommation de drogues entraînant un phénomène d'accoutumance), cet argument justifiant la politique générale de prohibition qui toutefois ...

(246 more words)

Revue

Économie, emploi - Recherche, sciences, techniques

Macro-économie de la drogue dans les pays andins

Véritable fléau pour les uns, la drogue constituerait pour les autres un véritable "don du ciel" puisque les acteurs du trafic bénéficieraient, comme les pays producteurs de matières premières, d'une rente d'autant plus appréciable que les prix de vente sont bien supérieurs aux coûts de production. Prenant l'exemple des pays andins, P. Salama examine quels sont les effets macro-économiques, d'une part de la production et de la distribution de produits ilicites, d'autre part du rapatriement ...

(191 more words)

Revue

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

La complexité de l’univers de la toxicomanie

Quelles sont les raisons pour lesquelles des individus recourent à l'usage de stupéfiants ? Quelles sont les conséquences de cet usage pour eux-même et pour la société ? A. Ogien montre combien il est difficile d'identifier et de distinguer clairement les causes et les effets, d'une part parce qu'ils sont multiples et sans doute différents d'un individu à l'autre, d'autre part parceque le jugement instantanément se mèle à l'analyse, la sanction morale tronquant d ...

(30 more words)

Revue

Économie, emploi - Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Les filières-stupéfiants : trois niveaux, cinq logiques. Les stratégies de survie et le monde des criminalités

Cet article explique quelles sont les principales logiques qui interviennent dans la structuration du secteur de la drogue pour montrer quelles sont les différenciations à opérer et les politiques publiques éminemment diverses qui peuvent être adoptées aussi bien en amont (éradication autoritaire des cultures vs politique alternative de développement) qu'en aval, depuis la répression directe jusqu'aux politiques de prévention et d'insertion. Adoptant une approche en termes de filières pour les trois principaux produits (héroïne, cocaïne et cannabis ...

(155 more words)

Forum

Institutions - Recherche, sciences, techniques

Pour un droit d’usage contrôlé

Personne n'avait prévu l'expansion du marché de la drogue aux Etats-Unis, n'est à même d'évaluer précisément les effets des politiques publiques jusqu'à présent suivies, ni a fortiori de prévoir ce qui pourrait être induit par une politique alternative. Mais pour E. Nadelmann, la politique de prohibition s'est avérée suffisamment coûteuse, inefficace, voire improductive, pour qu'une option alternative soit aujourd'hui adoptée. Il plaide ainsi pour une levée de la prohibition qui, selon lui ...

(74 more words)

Revue

Recherche, sciences, techniques

Les drogues, un multiplicateur d’individualité

On pense généralement que l'usage de drogues est une manière de fuir la réalité, qu'il consacre la rupture du lien social, qu'il est intimement lié à l'exclusion et à la délinquance. Mais, fait observer A. Ehrenberg, cela ne permet pas, par exemple, d'expliquer la diffusion importante de drogues dans les classes moyennes. L'auteur estime qu'elles jouent un rôle multiplicateur d'individualité, qu'elles constituent un instrument de réalisation personnelle dans une société de ...

(62 more words)

Revue

Recherche, sciences, techniques

Les sciences sociales face à la drogue

Longtemps en Europe le thème de la drogue a été dominé par les questions de toxicomanie qui ont fait l'objet de nombreux travaux privilégiant l'approche clinique. La réflexion sociologique, économique et politique est plus récente, contrairement aux Etats-Unis où existe une tradition plus ancienne d'ouvrages et de recherches. La presse et les autres médias ont, aujourd'hui, mobilisé l'opinion publique des pays européens en attirant l'attention, d'un côté, sur la diffusion de l'usage ...

(41 more words)

Revue

Économie, emploi - Géopolitique - Recherche, sciences, techniques

Géopolitique de la drogue. Les contradictions des politiques de « guerre à la drogue « 

Cet article décrit la puissante dynamique du marché mondial de la drogue dont les principaux protagonistes, loin d'être regroupés en cartels structurés, tissent à l'échelle planétaire des alliances de circonstance pour finalement former des puissants réseaux se jouant des frontières. Il souligne au demeurant l'expansion sans précédant de ce marché mu par une hausse très sensible de la production - par exemple des dérivés du cannabis (qui représente la moitié des narco-trafics) en Asie et en Afrique, et ...

(143 more words)