Démocratie

Bibliography

Institutions - Ressources naturelles, énergie, environnement

La Cité écologique

La Cité écologique. Pour un éco-républicanisme

Aux éditions La Découverte, dans La Cité écologique, Serge Audier, philosophe à Sorbonne Université, poursuit son travail de mise en perspective historique entrepris dans La Société écologique et ses ennemis (2017) et L’Âge productiviste (2019).Il explore des courants idéologiques et politiques multiples (libertaires, anarchistes, communistes, socialistes, républicains…) afin d’y puiser des sources d’inspiration pour une cité écologique. Pas une cité locale, plutôt celle d’une interdépendance généralisée, d’action à différentes échelles, du multiple et de ...

(769 more words)

Editorial

Institutions - Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Prospective et politique

Plusieurs risques sont inhérents à l’activité de prospective. L’un d’entre eux tient à l’influence qu’exerce sur nous l’actualité et à notre capacité de nous en affranchir lorsqu’on cherche à explorer les futurs possibles. Deux exemples éloquents en sont donnés dans ce numéro : le premier par Quentin Scavardo (p. 97) montrant combien les anticipations vis-à-vis de l’an 2000 élaborées quelques décennies auparavant furent marquées par les préoccupations dominantes de l’époque ; l’autre ...

(734 more words)

Revue

Institutions - Population - Société, modes de vie

The Rise of Authoritarian Populism, as Reflected in the Values Studies

For more than 35 years Futuribles has taken an interest in how value systems evolve and in the study of their transformation, regularly reporting on the surveys carried out every 9-10 years within the framework of the European Values Study (EVS). The dossier initiated in this issue by Pierre Bréchon covers the findings of the latest round (2017-2018) and what these tell us about long-term developmental trends in Europeans’ values. In this second article, Gilles Ivaldi looks into the rise of authoritarian populism on the Old Continent and what the values studies teach us about the factors driving it at the core of European opinion.

He confronts the ‘cultural backlash’ theory developed by Ronald Inglehart and Pippa Norris — which argues that this resurgent populism is the product of a cultural counter-revolution in reaction to the broad spread of liberal values — with the observed development of European values in the various dimensions that serve as indicators (authoritarianism, xenophobia, and traditionalism in mores). As ever, the reality is more complex than it seems, involving a real social demand for authority, a waning of traditional moral values and a growing xenophobia that varies greatly from country to country (Western Europe being distinctly and durably more tolerant than Eastern Europe) etc. He also points to the progressive alignment of the generations on an increased call for authority to be respected. Overall, when the rise of current populisms is examined, a subtle approach is called for, with distinctions being carefully made between geographical areas and the values concerned (private versus public sphere, for example) and generational dynamics being kept in perspective. But we should also not forget the impact of economic factors which also greatly influence opinion, an impact which, as Ivaldi stresses at the end of his article, might well increase in the current context of crisis, a point that the 2017 Values Survey could not take into account…

Bibliography

Institutions - Société, modes de vie

Le Populisme au secours de la démocratie ?

Le Populisme au secours de la démocratie ?

Le titre de cet essai est paradoxal : le populisme est habituellement conçu — à juste titre selon moi — comme un problème pour la démocratie alors qu’ici, il semble au moins envisagé comme une possible solution aux problèmes que connaissent aujourd’hui les démocraties occidentales. L’ouvrage est bref (176 p.) et s’intéresse en fait moins aux solutions pour un devenir plus démocratique qu’à l’analyse des problèmes que l’auteur interprète de manière incisive et pessimiste. Ainsi, nous ...

(1095 more words)

Bibliography

Institutions - Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

La Démocratie a-t-elle besoin de la science ?

La Démocratie a-t-elle besoin de la science ?

Cet ouvrage de notre conseiller scientifique Pierre Papon a fait l’objet d'une double lecture / recension : la première, par Hugues de Jouvenel ; la seconde, par Michel André.  L’analyse d’Hugues de Jouvenel Voici un livre fort bienvenu, notamment pour ceux qui, échaudés par les atermoiements des milieux scientifiques face à la pandémie de coronavirus, douteraient encore de la science, des progrès qu’elle a entraînés et de ses bienfaits. Sa lecture n’est pas toujours aisée pour ceux ...

(2607 more words)

Bibliography

Éducation - Institutions

L’École peut-elle sauver la démocratie ?

L’École peut-elle sauver la démocratie ?

Lorsque deux sociologues passionnés d’École se penchent sur sa santé et engagent un examen prospectif de ses faiblesses, de ses atouts et de son potentiel de ressources, le lecteur assidu de ce style de littérature s’attend à découvrir un discours consensuel où, « thèse-antithèse-synthèse » aidant, la conclusion sera balancée comme cela est souvent le cas dès lors que l’on analyse des données sociologiques sans recours à une mise en perspective. Ici, fort heureusement, François Dubet et Marie Duru-Bellat ...

(858 more words)

Note de veille

Entreprises, travail - Institutions - Recherche, sciences, techniques

Les présidentielles américaines, laboratoire pour la cybersécurité

Les présidentielles américaines de novembre constituent un laboratoire des différents types de cyberattaques que vont subir dans les prochaines années États et entreprises. Aux Européens d’en tirer des enseignements sur les parades à apporter à leurs propres fragilités. La progression continue des nuisances impose, constamment, de renforcer les sécurisations. La cybersécurité n’est pas encore assez prise en compte en Europe, affirmait récemment Luigi Rebuffi, directeur de l’ECSO (European Cyber Security Organisation). Déjà en 2016, des actions russes ...

(1151 more words)

Bibliography

Institutions - Société, modes de vie - Territoires, réseaux

Populisme numérique

Populismo digitale. Come internet sta uccidendo la democrazia

À la veille de la pandémie de Covid-19, Mauro Barberis, professeur de droit à Trieste, publiait Come internet sta uccidendo la democrazia[Internet est en train de tuer la démocratie] en offrant à la vague populiste des moyens inédits qui la dopent. Devenu numérique, le populisme nous conduirait à des désastres. Selon Mauro Barberis, le populisme « n’est pas une doctrine comme le socialisme, le libéralisme, mais un style politique capable de s’adapter aux circonstances » et une « caricature » de ...

(1058 more words)

Bibliography

Géopolitique - Institutions

L’Union européenne à l’épreuve des nationalismes

L’Union européenne à l’épreuve des nationalismes

Avec 147 députés, contre 98 en 2014 [1], les élections européennes de 2019 ont marqué un renforcement très net des partis nationalistes, identitaires et souverainistes. Outre la visibilité et les financements qu’ils en retirent, ils acquièrent progressivement une image de respectabilité et une légitimité qui leur permettent d’imposer leurs thèmes dans les débats. S’ils restent divisés en trois groupes — Identité et démocratie, Conservateurs et réformistes européens et membres du Parti populaire européen (Fidesz) —, ils sont déjà capables ...

(936 more words)

Note de veille

Institutions - Santé - Société, modes de vie

Simplisme et bureaucrato-pandémie

Après la pandémie de Covid-19, l’urgence sera de réformer les systèmes éducatifs, affirme Mauro Ceruti. « Dans les écoles et les universités, il y a encore peu d’interdisciplinarité et beaucoup de bureaucratie, de technicisation. Nous naviguons sur les réseaux numériques, mais nous ne mettons pas en réseau les savoirs, les problèmes, les crises. » « La maladie de notre temps, c’est la simplification. Une drogue l’accompagne, la quantification. » Cela nous rend inaptes, explique le philosophe italien, pour affronter un ...

(845 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Institutions - Société, modes de vie

Défaire le capitalisme, refaire la démocratie

Défaire le capitalisme, refaire la démocratie. Les enjeux du délibéralisme

Un lecteur rétif aux thèses manichéennes devra faire un petit effort pour entrer dans ce livre, tant la charge adressée au capitalisme dans le premier chapitre est sans concessions. Selon les auteurs, ce système, qualifié de « pathologie », ne serait pas loin d’être le principal responsable des maux qui frappent aujourd’hui l’humanité, y compris l’aliénation des femmes, l’homophobie ou les guerres. Comme si ces fléaux n’avaient presque pas existé avant lui et sous d’autres ...

(615 more words)

Bibliography

Institutions - Société, modes de vie

Les Origines du populisme. Enquête sur un schisme politique et social

Les Origines du populisme. Enquête sur un schisme politique et social

Comprendre « les origines du populisme » passe par l’analyse des interactions entre des facteurs à la fois économiques, sociaux, culturels. Yann Algan et Elizabeth Beasley, Daniel Cohen, Martial Foucault le démontrent en s’appuyant sur une vaste documentation mais pas, et on peut le regretter, sur l’European Values Study. Ils réservent l’appellation « populiste » aux mouvements antisystèmes d’extrême droite, ceux d’extrême gauche étant qualifiés de « gauche radicale ». L’un des facteurs économiques majeurs serait « la détérioration des ...

(1019 more words)

Bibliography

Institutions - Société, modes de vie

Le Siècle du populisme

Le Siècle du populisme. Histoire, théorie, critique

« Le populisme révolutionne la politique du XXIe siècle » écrit Pierre Rosanvallon en ouverture de son livre, en remarquant que, malgré l’absence d’œuvre fondatrice pour en élaborer la doctrine, les populismes constituent une véritable proposition politique ayant sa force et sa cohérence, et méritent pour cela que l’on mobilise des outils théoriques pour les analyser et se donner quelque chance de pouvoir leur opposer une « alternative mobilisatrice ». Il commence par en dresser l’anatomie en cinq traits : 1 ...

(887 more words)

Note de veille

Institutions - Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Reconnaissance faciale : un marché en construction ?

L’utilisation de la reconnaissance faciale en Chine, notamment dans le cadre du « crédit social », a récemment attiré de fortes critiques de la communauté internationale, qui dénonçait la surveillance et le contrôle généralisés dans ce pays. Néanmoins, la reconnaissance faciale, dont le marché mondial est estimé à 7 milliards de dollars US d’ici 2024, se développe dans de nombreux pays européens sans attirer de telles critiques. Quels enjeux pose l’utilisation de cette technologie ? La reconnaissance faciale s’appuie ...

(1475 more words)

Note de veille

Institutions - Recherche, sciences, techniques

[DOSSIER] Science et confiance : « Il faut écouter celles et ceux qui savent »

Le 12 mars 2020, lors de sa première allocution télévisée au sujet de l’épidémie de Covid-19, le président de la République énonçait : « Un principe nous guide pour définir nos actions, il nous guide depuis le début pour anticiper cette crise puis pour la gérer depuis plusieurs semaines, et il doit continuer de le faire : c’est la confiance dans la science. C’est d’écouter celles et ceux qui savent. » Depuis le début de la crise liée à l ...

(314 more words)

Note de veille

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Climat : de la prise de conscience aux restrictions des libertés individuelles ?

La prise de conscience par les Français des impacts environnementaux de leurs modes de vie apparaît comme une tendance lourde [1]. Mais dans quelle mesure sont-ils prêts à accepter des restrictions dans leurs modes de vie, soit volontaires, soit imposées par les pouvoirs publics ? Selon les baromètres de l’ADEME sur les représentations sociales du changement climatique, la moitié des Français sont d’accord avec l’idée qu’il faudra « modifier de façon importante nos modes de vie pour empêcher ...

(1058 more words)

Chronique européenne

Géopolitique - Institutions

The Conference on the Future of Europe

In late 2019, a year when the composition of the main European institutions was undergoing renewal, agreement was reached to set up a conference on the future of Europe, to begin in 2020 and run for two years. That conference, to be organized by the Parliament, Council and European Commission, is among the main commitments made by the President of the Commission Ursula von der Leyen and aims to strengthen the European democratic process, as it is meant to involve a representative sample of society and thus give European citizens an opportunity to contribute to reforming the European Union. What outcome can we hope to see? What major subjects should be discussed? How can the member states develop the EU’s operation after Brexit? Jean-François Drevet takes a first look here at the areas of work that might be addressed over the next two years by the Conference on the Future of Europe.

Bibliography

Institutions - Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Civic tech, données et Demos

Civic tech, données et Demos. Enjeux de données personnelles et libertés dans les relations entre démocratie, technologie et participation citoyenne

Le septième Cahier Innovation et prospective de la CNIL, paru en décembre 2019, vient savamment faire écho à la crise des « gilets jaunes » qui, il y a tout juste un an, en France, a placé au cœur des débats les enjeux d’une démocratie à reconsidérer, à l’heure du numérique et des nouveaux outils de communication et de mobilisation citoyenne. Intitulé « Civic tech, données et Demos », ce cahier s’intéresse en effet aux enjeux liés aux technologies d’échanges ...

(674 more words)

Bibliography

Institutions - Société, modes de vie

La Matière noire de la démocratie

La Matière noire de la démocratie

Ce livre est un essai interprétatif du mouvement des « gilets jaunes », considéré comme symptomatique du rapport des Français à la politique. C’est ce qu’exprime le titre du livre : ce mouvement est une « matière noire » révélatrice des structures de la société politique, invisibles sans analyses de science politique, à l’image de la matière noire que les astronomes postulent pour expliquer les structures de l’Univers. Si ce titre traduit une belle ambition, il insinue aussi une vision négative ...

(1134 more words)

Forum

Économie, emploi - Institutions - Société, modes de vie

Gilets jaunes: Issues around a Mobilization. The ‘Gilets jaunes’ up against Social Injustice and the Democratic System

In mid-November 2018 a wave of protest emerged in France on a scale not seen for several decades — the gilets jaunes movement, bringing together disaffected individuals from all walks of life with a shared sense that they had been forgotten by the current economic, social and political system. Gathering every Saturday in Paris and other French cities — or, in some cases, every day at roundabouts — until the spring of 2019, the demonstrators mobilized on a continuous footing (they even returned to the streets this autumn) and drew the attention of the ruling elites to social situations and expectations that hadn’t previously received much coverage.

What is the exact nature of this motley movement? What is it an expression of? What may come of it? Aziz Jellab goes back over this episode and stresses the sizeable role played by a sense of inequality, social injustice and lack of recognition. In so doing, he shows how greatly the French need to reinvent the social bond between them, breathe new life into democracy and find new ways to “live well together”.

Bibliography

Géopolitique - Institutions - Société, modes de vie

Il Tempo della complessità

Il Tempo della complessità

« Mauro Ceruti est l’un des rares penseurs de notre temps à avoir compris et relevé le défi que nous lance la complexité de nos êtres et de notre monde », affirme Edgar Morin dans la préface d’Il Tempo della complessità [Le Temps de la complexité]. Ce livre du philosophe Mauro Ceruti s’inscrit dans la continuité de l’ouvrage que les deux penseurs ont écrit ensemble, Notre Europe [1]. Mauro Ceruti, résume Edgar Morin « montre que le problème essentiel ...

(937 more words)

Bibliography

Institutions - Société, modes de vie

Démocraties sous tension. Une enquête planétaire

Démocraties sous tension. Une enquête planétaire

Deux ans seulement après la publication d’une première enquête internationale sur le même sujet [1], La Fondation pour l’innovation politique (Fondapol), en partenariat avec l’International Republican Institute américain, diffuse les résultats d’une nouvelle moisson de chiffres, issus d’une enquête dans 42 pays en principe démocratiques : tous ceux de l’Union européenne, sept pays européens qui n’en sont pas membres, sept pays d’autres continents (Australie, Brésil, Canada, États-Unis, Israël, Japon, Nouvelle-Zélande). Une telle entreprise ...

(1110 more words)

Bibliography

Institutions - Société, modes de vie

La Fin de la démocratie. Apogée et déclin d’une civilisation

La Fin de la démocratie. Apogée et déclin d’une civilisation

Faut-il aujourd’hui donner des titres apocalyptiques aux ouvrages pour qu’ils se vendent ? Ou tout simplement pour qu’ils aient de l’écho dans une société devenue très pessimiste ? L’auteur nous avait habitués à des propos plus optimistes sur des sujets apparemment souvent plus légers, traités selon une démarche sociologique. Ici, il présente un essai avec très peu de préoccupation empirique et sans analyse approfondie de ce que sont les systèmes politiques. La thèse est annoncée dès l ...

(1612 more words)

Tribune européenne

Géopolitique - Institutions

The European Union, Peace and Democracy

In May 2019, Europeans, voting to decide which national representatives to send to the European Parliament, turned out in distinctly larger numbers than for previous elections. The turnout was eight points higher than in 2014, taking it up to almost 51%. It is difficult to say precisely what prompted this level of participation, but as Jean-François Drevet shows here, it seems fair to assume that European citizens are beginning to grasp the space of freedom the European Union represents and are keen to commit to it more.

In many ways, the EU does indeed offer genuine guarantees of peace and democracy. The Celtic nations have been able to see this as Brexit has unfolded, the European Union offering them greater scope for development than the United Kingdom. As a general rule, democracy and the rule of law are preconditions for joining the EU. Once they are members, states are expected to continue to conform to these conditions, with European institutions striving to ensure this as best they can. Lastly, though it still has some way to go in terms of common defence and security, the EU has nonetheless managed to maintain peace within its frontiers, while respecting the sovereignty of the peoples that make it up. In view of – even the recent – past of the Old Continent, this is significant and is perhaps beginning to bear fruit.

Forum

Institutions - Société, modes de vie

Five Major Areas of Work for the 21st Century: On the Deliberations of the International Panel on Social Progress

Five years ago, we saw the formation, under the chairmanship of Amartya Sen, of the International Panel on Social Progress (IPSP), a collective of 300 social science researchers from around the world. The aim was to develop multi-disciplinary, non-partisan solutions in response to the major issues our societies currently face. Marc Fleurbaey and Marie-Laure Salles-Djelic, who are members of this collective and have actively participated in the publication of its first deliberations and recommendations, take the opportunity offered by this ‘forum’ article to present the perspectives for 21st century social progress identified by the IPSP.

They describe what seem to them to be the most promising institutional reforms to meet current challenges, targeting five major areas of work: 1) moving beyond the ideologies of the 20th century; 2) reforming the market economy to subordinate it to human needs; 3) transforming businesses to make them vehicles of progress, rather than of value-extraction and exploitation; 4) reforming the state to take it beyond its protective function and place it in the service of individual emancipation; and 5) reforming political life to enhance democracy. To make good on these tasks, they identify a number of actors capable of driving social progress.