Crise économique

Bibliography

Économie, emploi

La Grande Crise. Comment en sortir autrement

Dans La Grande Crise. Comment en sortir autrement publié début 2015 en France, James K. Galbraith, économiste américain et fils de John K. Galbraith, dresse une analyse de la fin du cycle de croissance économique forte. Rien de temporaire à cet épisode engagé depuis les années 2000, c’est bel et bien la croissance de l’après-guerre qui constitue selon lui un épiphénomène dans une perspective historique. Avec une lecture historique des dynamiques économiques d’après-guerre aux États-Unis, il propose ...

(714 more words)

Editorial

Économie, emploi - Société, modes de vie

Où va la France ?

Quel est l’état de la France au milieu de cette année 2015 ? Quels sont les handicaps qu’elle doit surmonter et les atouts dont elle dispose afin que, d’ici 5, 10 ou 20 ans, elle retrouve un véritable dynamisme ? Le moins que l’on puisse dire est que le diagnostic est controversé et les représentations de son avenir différentes, comme en témoignent dans ce numéro les articles de Pierre Bonnaure et de Cécile Désaunay, l’un affirmant que ...

(845 more words)

Forum

Économie, emploi - Institutions

France Stalls: A Focus on Declinism

Give or take a few periods of brief recovery, France has been in crisis now for more than 40 years: the oil crises of the mid-1970s, the industrial crisis and mass unemployment in the 1980s and 1990s and, more recently, the economic and financial crisis of 2007-08, the end of which is not yet in sight. In response to this state of crisis, the state has regularly dipped into the public finances in an attempt to give the economy fresh impetus. It has not been particularly successful, though it has achieved an almost unmanageable level of debt as a result. If we add to this the limits set by the planetary over-exploitation of natural resources and the need to deal with ongoing climate change, there seems no question that a change of socio-economic model is demanded. Is France capable of taking up this challenge? Futuribles open its columns to two expressions of opinion on “France between declinism and transition”.

Pierre Bonnaure goes first in the debate, showing –from an analysis of plentiful sources ranging over more than 40 years– that the problem was diagnosed long ago and that, despite frequent wake-up calls, France is heading further into the mire. Will it be able to embrace the third industrial revolution, the revolution of mass robotization and digital at all levels? The potential for this exists, argues Bonnaure, but institutional rigidities and the vested interests developed by the leading elites over the years etc. represent major obstacles. This is confirmed by the ignorance these elites have always shown with regard to the warnings issued and reforms proposed over the last few decades.

Bibliography

Économie, emploi

Croissance zéro. Comment éviter le chaos ?

La croissance économique annuelle potentielle [1] aux États-Unis et en Europe, qui était estimée à 2,5 % au début des années 1990, est tombée à environ 1 % aujourd’hui. Selon Patrick Artus et Marie-Paule Virard, la quasi-stagnation du produit intérieur brut (PIB) sur longue période est le principal défi économique auquel sont confrontés les pays de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), notamment la France. Un diagnostic pessimiste Selon les auteurs, cinq facteurs expliquent le ralentissement brutal ...

(730 more words)

Revue

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

Chance, Disorder and Money: Thoughts Prompted by the Dynamics of Living Systems

In the current context of climate change and the exhaustion of resources, the question of humanity’s survival returns to the agenda with some regularity (cf. Jared Diamond, Joseph Tainter, André Lebeau etc). Futuribles has reflected this concern on several occasions (including in the last issue –no. 404– with Pierre Bonnaure raising the question of the long-term prospects for our civilization). On this occasion, it is by way of a long-run analysis, taking account of the dynamics of living (plant, animal and human) systems, that Thierry Gaudin approaches the subject.

The author focuses here on the estimation of the probability that an event will occur and, hence, on the virtues and limitations of forecasting exercises. He reminds us that living systems naturally evolve by a logic that is neither totally subject to chance nor entirely deterministic, but half-way between order and disorder. He stresses, for example, the part played by surprise and emotion, and also their influence on our representations of the world (Nassim Taleb’s “black swans”) and shows that the propensity of living systems to reorganize when stimulated by unexpected information is crucial to their staying alive, but that this inevitably restricts our forecasting capacities.

Having stressed the usefulness of a degree of disorder that is essential to life, Thierry Gaudin demonstrates the extent to which the multiple crises afflicting our planet over more than half a century show up the limits of a system whose mechanisms are hobbled by a model of governance dictated by a single monetary logic. Drawing a parallel with the situation that prevailed in Europe in the late Middle Ages, he concludes that such a structure is currently reaching a limit-point beyond which collapse and decline seem inevitable, unless common goods are put back at the heart of our institutions and we diversify monetary creation.

Bibliography

Économie, emploi

World of Work Report 2013

Le rapport annuel de l’Institut international d’études sociales du Bureau international du travail (BIT) part d’un constat assez contrasté des effets la crise économique et financière mondiale sur l’emploi, la distribution des revenus et la croissance économique dans diverses régions du monde. Alors que la majorité des économies émergentes et en développement ont enregistré une croissance de l’emploi et une légère réduction des inégalités de revenus (dont le niveau reste néanmoins élevé), la situation dans ...

(690 more words)

Tribune

Économie, emploi - Territoires, réseaux

Report de l’écotaxe : une fausse solution pour la Bretagne

Lorsque la Bretagne s’embrase, les manifestants prennent comme cibles les barrières de péage. Ils réagissent comme si une écotaxe dont pas un euro n’a encore été versé était à l’origine des difficultés de l’agroalimentaire en crise. Le symbole visé est celui d’une autorité lointaine et vacillante. Il révèle aussi la grande incompréhension des citoyens français et de la classe politique parisienne face à l’éco-fiscalité qui reste vue comme un impôt supplémentaire imposé depuis le ...

(543 more words)

Tribune européenne

Économie, emploi - Géopolitique

Cyprus, the Bankers and Europe

In the wake of Greece, Cyprus has in turn been plunged into the economic crisis that has afflicted Europe for more than five years, with the finger being pointed once again at a corrupt banking system. Quite apart from the lasting crisis of confidence which, as Jean-François Drevet reminds us here, has ensued within the European Union, it will be difficult for Cyprus to recover from this blow. Nevertheless, there may well be an opportunity to take advantage of the changed context, and of the new prospects for gas extraction off the island’s coasts (which lend it strategic interest in an entirely new way), to re-launch negotiations with Turkey on the reunification of the country. Apart from the special role the USA and the UK might play in this (given their geostrategic interests in the region), it would also be an opportunity for the EU to work not simply to manage this conflict (which became an internal one when Cyprus joined the Union in 2004), but to resolve it constructively and durably, in accordance with the European law.

Note de veille

Économie, emploi

Égypte : vers l’hiver économique ?

Le 11 février 2013 marquera le second anniversaire de la révolution égyptienne. Bien que laborieuse, la transition politique s’y réalise peu à peu. Sans surprise, ce sont les Frères musulmans qui ont remporté les élections organisées jusqu’à présent, à travers le Parti de la liberté et de la justice. Mohammed Morsi, son leader, a été élu cinquième président de la République égyptienne le 30 juin 2012. Fragilité constitutionnelle et instabilité institutionnelle prévalent cependant toujours au pays des pharaons ...

(1280 more words)

Tribune européenne

Géopolitique - Institutions

Can the European Union Break its Deadlock?

For almost five years Europeans have been experiencing the consequences of a very severe and apparently interminable economic crisis. Although the member states of the European Union have not all been affected by this crisis with the same intensity, there has been a continuous round of summits and meetings at the highest level to attempt to find solutions to it, particularly where the eurozone is concerned. These have not borne fruit –and for good reason. As Jean-François Drevet shows here, the Union is having difficulty in breaking its deadlock: the institutions, as they have operated up to now, have revealed their limitations, and in many cases the states have not really put the European interest before their national interests.

Yet, as we have seen many times in these pages, no country seems able to lift itself out of this situation alone, and recovery –if there is to be recovery– will be possible only through the assertion, if not indeed the strengthening, of European solidarity. Economics and politics are connected here. The new European treaty on stability, coordination and governance within the economic and monetary Union is a step in the right direction. But it will be necessary to bolster this further, particularly in the eurozone countries, with a strengthening of common rules and hence a modicum of abandonment of sovereignty and a greater degree of representativeness for European institutions.

Actualité du futur

Économie, emploi

Le long terme, atout contre la crise ?

La banque Natixis a publié une note d’analyse économique (Flash éco n°757) qui tend à montrer une corrélation entre une focalisation sur le long terme et une meilleure résilience face à la crise. Pour les économistes de Natixis, les pays qui ont mieux résisté à la crise sont ceux où les politiques économiques et les institutions ont choisi un horizon de long terme, dans trois domaines en particulier : l’absence de réaction brutale de la politique budgétaire en ...

(119 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

Les crises font-elles baisser les émissions de CO2 ?

Les crises économiques entraînent-elles systématiquement une baisse des émissions de CO2 ? Alors qu’il serait tentant de répondre positivement à cette question, un chercheur américain, Richard York, invite au contraire à la prudence : selon lui, si une diminution peut en effet s’observer, elle serait cependant limitée. Dans un article publié dans la revue Nature, il a comparé l’évolution du PIB (produit intérieur brut) par habitant et celles des émissions de CO2 pour plus de 150 pays dont ces ...

(590 more words)

Revue

Économie, emploi

On the Proper Use of Finance

The sub-prime crisis in 2007-2008 marked the beginning of a dark period for the developed economies, the end of which does not yet seem to be in sight. One of the consequences has been the stigmatization of those in international finance accused of producing the crisis. Lacking adequate regulation, the financial machine effectively ran out of control, taking with it large swathes of the global economy against the background of a generalized crisis of confidence among the main players in the financial sector. As Bertrand Collomb reminds us here, the sector had actually drifted too far away from its primary functions, which lay in financing the real economy, and it is now urgent that it becomes refocused on that objective. Collomb thus goes through the various technically possible avenues for cleaning up international finance. He also stresses the need to do so in concerted fashion, not forgetting the importance of the sector in the financing of public debt.

Editorial

Économie, emploi - Entreprises, travail - Société, modes de vie

Innover ou mourir

Nous tournons la page d’une année 2011 particulièrement mouvementée : « printemps arabes », accident de la centrale nucléaire de Fukushima, crise de l’Union européenne, crise économique et financière, échec de la conférence de Durban sur le climat (qui augure mal du sommet « Rio + 20 »)… Qu’allons-nous en retenir et qu’allons-nous faire maintenant ?

Note de veille

Économie, emploi

Régulation internationale de la finance : quelles perspectives pour Bâle III ?

La crise de 2007-2008 a mis en lumière les pratiques risquées des institutions financières, particulièrement les banques. Celles-ci se sont révélées incapables de faire face à leurs échéances à court terme comme à long terme, entraînant une crise généralisée du secteur financier, répercutée dans toute l’économie. La réponse de la communauté internationale en termes de régulation a pris la forme des accords dits « Bâle III », publiés fin 2010. Un an après, quelles évaluations peut-on en faire ? Ce dispositif est-il ...

(34 more words)

Editorial

Économie, emploi

Le G20, et après ?

La reprise mondiale s’est essoufflée, notamment dans les pays développés, le chômage atteint des niveaux inacceptables. Les tensions sur les marchés financiers se sont accentuées, essentiellement en raison des risques liés aux dettes souveraines en Europe. Des signes clairs de ralentissement apparaissent. Les déséquilibres persistent… Aussi « nous réaffirmons notre engagement à travailler ensemble et nous avons pris des décisions visant à redynamiser la croissance économique, à créer des emplois, à assurer la stabilité financière, à favoriser l’intégration sociale ...

(85 more words)

Editorial

Économie, emploi - Géopolitique - Institutions - Société, modes de vie

Le réveil de l’Europe ?

« Ouvrons les yeux, s’écriait Jacques Delors le 18 août dernier, l’euro et l’Europe sont au bord du gouffre. Et pour ne pas tomber, le choix me paraît simple : soit les États membres acceptent la coopération économique renforcée que j’ai toujours réclamée, soit ils transfèrent des pouvoirs supplémentaires à l’Union. » Un mois plus tard, à l’issue de la réunion des ministres des Finances de la zone euro qui s’est tenue en Pologne, l’ancien ...

(84 more words)

Revue

Économie, emploi - Population

Immigration and the Economic Crisis in Spain: The End of a Cycle

The geopolitical upheavals that have affected the countries of the southern rim of the Mediterranean in 2011 have had a significant impact on migration from that region to the countries of southern Europe. Apart from this one-off influx, however, Spain seems to be coming to the end of a cycle in terms of immigration.
As Paula Cusi Echaniz shows here, after almost 20 years of sustained economic growth which has coincided with a high rise in immigration to a country that in fact had a tradition of emigration, Spain is completing its “migratory transition”. After outlining the characteristics of, and trends in, immigration to Spain between 1990 and 2009, which was essentially economic in motivation (labour shortages), she stresses the recent impact of the 2008 economic crisis that has plunged the country into a very serious recession and (coincidentally?) led to a marked slow-down in immigration flows.
Showing the impact of immigration on Spanish society, Cusi Echaniz presents the political and institutional responses (including in cooperation with the European Union). She also highlights the new challenges that arise in the present economic downturn, which no longer concern only the control of flows, but relate also – and most importantly – to the integration of the immigrant populations (into employment, education and institutions etc.), to anti-discrimination policies and the respect for cultural diversity, in an ageing country that needs this contribution from migrants, but has little long-term experience in the field.

Editorial

Économie, emploi - Géopolitique

Malaise en Occident

Le 11 septembre 2001, voici 10 ans, les États-Unis étaient victimes d’une vague d’attentats sans précédent, le plus spectaculaire d’entre eux étant sans nul doute celui contre les Twin Towers, expression emblématique de leur puissance. Au cours des 10 années qui ont suivi, la dette américaine est passée de 5 800 milliards à 14 300 milliards de dollars US, escalade — rappelons-le — pour une large part imputable à la politique de George W. Bush, marquée par une réduction ...

(15 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Société, modes de vie

États-Unis : le marché de l’immobilier durablement transformé par la crise ?

La croissance économique aux États-Unis repart lentement depuis la fin de l’année 2010. Mais la crise économique provoquée par le recours excessif aux subprimes a peut-être durablement affecté les comportements d’achat des consommateurs américains. Le marché immobilier américain reste en effet très sinistré, des millions de ménages risquant toujours le surendettement, et le nombre de biens en vente étant largement supérieur à la demande. Pourtant, être propriétaire de son logement reste un idéal pour la majorité des Américains ...

(11 more words)

Note de veille

Économie, emploi

Le faible impact de la crise économique sur l’emploi en Allemagne

Le marché du travail allemand a été, entre 2007 et 2009, beaucoup moins touché par la crise que les autres marchés européens. Ce « miracle allemand » a pu se produire grâce à une double impulsion : une baisse de la productivité consentie par les entreprises afin d’éviter les licenciements et une incitation à l’emploi mise en place depuis les années 2000 par l’État allemand et soutenue pendant la crise par des mesures conjoncturelles.

Note de veille

Économie, emploi

L’apparition du chômage de longue durée aux États-Unis

Fin 2010, des chercheurs du BLS (Bureau of Labour Statistics) se sont intéressés aux effets de la crise économique de 2007 sur le marché du travail américain. La comparaison avec les crises économiques de 1969, 1973, 1981, 1990 et 2001 a permis de mettre en évidence un phénomène nouveau aux États-Unis : le chômage de longue durée.

Analyse prospective

Économie, emploi

Les classes moyennes aux États-Unis : situations, évolutions, perspectives face à la crise

Les classes moyennes sont, aux États-Unis, comme en France, au cœur des débats politiques et des interrogations sur les performances des politiques sociales. Il n’en a pourtant pas toujours été ainsi. Le débat public américain s’est très longtemps, au moins depuis 30 ans, concentré sur quelques thèmes : les impôts des plus aisés, l’assistance, la pauvreté des enfants, le système public de retraites. Avec cette polarisation sur les plus jeunes, les plus vieux, les plus riches et les ...

(111 more words)

Analyse prospective

La recherche et l’innovation à la lumière de la crise

La crise économique qui a touché tous les pays développés depuis 2008 a redonné une certaine actualité aux politiques de recherche et d’innovation. On considère, en effet, qu’elles ont un rôle important à jouer dans les stratégies de sortie de crise, mais on s’interroge aussi sur les secteurs de la recherche qu’il serait utile de soutenir. Les plans de relance, aux États-Unis, en Europe (le grand emprunt en France) et au Japon ont concrétisé l’engagement ...

(192 more words)