Conditions économiques

Bibliography

Économie, emploi - Société, modes de vie

Manifeste pour demain. L’économie sociale et solidaire, une voie pour l’avenir

Manifeste pour demain. L’économie sociale et solidaire, une voie pour l’avenir

Philippe Bertrand réalise depuis plus de 10 ans Carnets de campagne, une émission de France Inter. Il présente cinq jours sur sept les initiatives locales aux confins des champs sociaux, économiques et culturels qui fleurissent partout en France, développent l’activité et innovent hors des sentiers battus et des institutions. Son Manifeste pour demain est le fruit de l’expérience et de la réflexion d’un observateur privilégié de cette dynamique territoriale. La plupart des multiples initiatives que l’auteur ...

(899 more words)

Analyse prospective

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

L’Iran : dynamiques d’une puissance en transition

Depuis très longtemps, l’Iran est une puissance de première importance sur la scène internationale. La centralité stratégique de ce pays repose sur une histoire et une géographie. Quarante ans après la révolution islamique, l’Iran demeure incontournable mais inclassable. Doté de grandes ressources en hydrocarbures, le pays souffre d’une série de vulnérabilités économiques, liées à la fois aux limites structurelles de son modèle de développement, à la rigidité de son système politique et à son isolement persistant sur ...

(encore 218 mots)

Tribune

Économie, emploi - Recherche, sciences, techniques

D’une crise à une autre ? (2)

L’automne 2018 marque le 10e anniversaire de la crise économique de 2008 dont l’éclatement est généralement associé à la faillite de la banque Lehman Brothers, le 15 septembre 2008. Cette crise de 2008, sans atteindre le niveau de récession économique de la Grande Dépression ou des deux premières guerres mondiales, est néanmoins la plus grave crise connue depuis 1945. Les pays avancés en conservent encore des stigmates. La reprise économique a en effet tardé à venir dans divers ...

(1191 more words)

Tribune

Économie, emploi

D’une crise à une autre ? (1)

L’automne 2018 marque le 10e anniversaire de la crise économique de 2008 dont l’éclatement est généralement associé à la faillite de la banque Lehman Brothers, le 15 septembre 2008. Cette crise de 2008, sans atteindre le niveau de récession économique de la Grande Dépression ou des deux premières guerres mondiales, est néanmoins la plus grave crise connue depuis 1945. Les pays avancés en conservent encore des stigmates. La reprise économique a en effet tardé à venir dans divers ...

(1560 more words)

Analyse prospective

Économie, emploi - Géopolitique - Population

Russie 2030 : éléments d’analyse

Alors que la coupe du monde de football bat son plein en Russie, toutes les caméras sont tournées vers ce pays dont bien des commentateurs avaient prédit l’effondrement, démographique, économique voire politique, après la disparition de l’URSS à la fin des années 1990. Or, près de 30 ans après la sortie du communisme et alors que Vladimir Poutine, à la tête du pays depuis bientôt 20 ans, vient d’être réélu président de la Fédération, la Russie est ...

(46 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail

Tordez le cou aux idées reçues

Tordez le cou aux idées reçues

Il est superflu de présenter le journaliste économique, chroniqueur télé et chef du service économique de France 2, François Lenglet, que le baromètre 2014 du Huffington Post classait au premier rang des personnalités économiques préférées des Français. Souvent accusé par les altermondialistes de sympathie excessive pour une droite libérale, François Lenglet a pourtant dénoncé les dérives du marché mondial sans frein, dans son ouvrage La Fin de la mondialisation (Paris : Fayard 2013). Dans le présent opus, il incite le lecteur ...

(310 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Entreprises, travail

Le Canada parie sur l’analyse de la valeur

Les dépenses des entreprises et des administrations resteront sans doute contraintes au cours des prochaines années. Les futurs possibles dépendent fortement du niveau d’exploitation dans tous les domaines de différentes méthodes de décision et de travail qui ont toutes pour caractéristiques d’être participatives, de mobiliser le bon sens des parties prenantes et de construire une confiance aujourd’hui ébranlée. Un manifeste signé par 800 spécialistes [1] a réclamé en vain, il y a deux ans, un recours plus ...

(1009 more words)

Analyse prospective

Géopolitique

Turquie : défis et perspectives d’un acteur stratégique

Souvent présentée comme le pont joignant l’Orient à l’Occident, la Turquie jouit d’une position géographique et culturelle tout à fait singulière. Forte de près de 75 millions d’habitants répartis sur les 780 000 kilomètres carrés ayant survécu au démembrement de l’Empire ottoman, elle a longtemps constitué « l’exception démocratique » en Asie occidentale puisque, peuplée à 98 % de musulmans, la République turque est dotée d’institutions laïques et parlementaires. Néanmoins, l’arrivée au pouvoir en 2002 ...

(118 more words)

Revue

Économie, emploi

Are We Seeing the Last of Economic Growth?

Whereas global economic growth was relatively high and constant between 1945 and 2007, the period since the 2007 crisis has been one of uncertainty, mainly in the developed countries, but also (to a lesser extent) in the emerging economies. Is this slowdown a lasting phenomenon? And might growth eventually disappear altogether? This is one of the possible trends envisaged by Charles du Granrut. He explains, for example, the reasons why the prospects for mid-to-long-term economic growth are, on the face of it, poor — namely, low rates of increase in the working-age population, combined with low productivity growth caused, as some see it, by decelerating technical progress. Moreover, the global financial situation, characterized by a disconnect between savings and investment flows and by highly flexible monetary policies (with very low interest rates), remains very fragile. In this context, du Granrut argues, it has become a priority to dispel uncertainties and free up the economy, particularly through structural policies (linked, in particular, to environmental constraints and with regard for developments within the labour market) and by reviewing modes of economic cooperation on a global scale. It isn’t certain this will be enough to curb the slowdown in growth, but it would be a first step towards redressing current imbalances.

Note de veille

Économie, emploi - Géopolitique

Arabie Saoudite post-pétrole : gageure ou mirage ?

André Giraud, spécialiste français du secteur énergétique, ancien ministre de l’Industrie pendant le deuxième choc pétrolier et ancien ministre de la Défense, avait coutume de lancer cette boutade : « Le pétrole est une matière première qui a un fort contenu diplomatique et militaire, un contenu fiscal important et, accessoirement, un pouvoir calorifique [1]. » À la lumière de ce propos, on comprend pourquoi la seule évocation de l’ère de l’après-pétrole au sein du pays qui en possède les premières ...

(1914 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Institutions

Images économiques du monde 2016

Images économiques du monde 2016

L’édition 2016 des Images économiques du monde, parue cet automne, consacre son dossier d’ouverture aux tensions internationales qui contrarient de plus en plus fortement la marche du monde. Trois axes sont ici traités : un axe socio-économique (« Une planète humaine sous tension : crise sociale et développement ») qui aborde la question démographique en lien avec l’objectif d’un développement durable, et la question de l’emploi ; un axe géopolitique largement centré sur l’émergence de nouvelles puissances, ses caractéristiques ...

(259 more words)

Bibliography

Économie, emploi

La France ne sera plus jamais une grande puissance ? Tant mieux

Guillaume Duval, rédacteur en chef du magazine Alternatives économiques, l’affirme d’entrée de jeu. Le blues des Français est injustifié. La perte de vitesse de leur pays n’est pas irrémédiable. Pour peu qu’elle fasse le deuil de son passé de grande puissance, la France a des atouts à faire valoir pour tenir son rang dans la compétition mondiale et permettre à ses citoyens de vivre bien. Il le démontre en quatre chapitres bien documentés consacrés à l ...

(696 more words)

Revue

Économie, emploi - Territoires, réseaux

Will Cities remain “Free”?

In France, cities and the infrastructure and services structuring them have always been “free” (in the sense that access has not required payment at the point of use) or cheap (charged at a rate far below their real cost), as Isabelle Baraud-Serfaty reminds us at the beginning of this article. Nevertheless, this free provision, which users of cities enjoy, is the product of an economic model funded mainly from taxes (and tax payers) and capital gains (paid by the end-owners of property), a model which, she argues, is currently under threat. The crisis of the public finances, the fact that value-creation is proceeding more slowly as cities are increasingly renewed “out of themselves”, a shift in mentalities away from things systematically being free and a change of scale in the production of various urban goods and services represent the four main threats to the “free” city identified by Isabelle Baraud-Serfaty.

However, information technologies and the digital revolution they have spawned show that new economic models are emerging, which could give a new meaning to the notion of towns and cities being “free”: the freemium model, two-sided or multi-sided models, the “load management” model, para-market models etc. As the author shows, various innovative economic models have appeared in recent years and could find applications in towns and cities, enabling a re-think about the connection between, on the one hand, the demands and needs of users and, on the other, the provision and responses forthcoming from public services and from other city operators (including private ones) or even from the users themselves. We are indeed at the dawn of the era of the smart city, but defining its shape and the ways it will be financed is still very much a work in progress.

Bibliography

Économie, emploi - Recherche, sciences, techniques

Le Gouvernement des technosciences

Le progrès technologique est considéré, depuis l’adoption des travaux de Joseph Schumpeter comme cadre de référence par des institutions ayant une portée mondiale, comme l’une des plus importantes bases du développement économique. À titre d’exemple, le Forum économique mondial, dans son rapport annuel Global Competitiveness Report, classe les économies nationales selon leur maturité techno-économique, de production driven (poussée par la production) à innovation driven (poussée par l’innovation). S’attaquer à l’analyse du gouvernement du progrès ...

(680 more words)

Bibliography

Économie, emploi

Libérez l’emploi

Ce livre de Michel Godet, paru récemment dans une deuxième édition de poche chez Odile Jacob, actualise l’édition de janvier 2014. Le constat rigoureux que fait l’auteur, appuyé sur les données statistiques de l’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques) et d’Eurostat, n’a pas changé : l’économie française reste en panne de croissance, l’emploi continue de baisser et le chômage de s’aggraver, les déficits publics ne se résorbent pas malgré ...

(755 more words)

Note de veille

Population - Société, modes de vie

Les Indiens : la population la plus dépressive au monde

La croissance économique fulgurante de l’Inde ces dernières années (+ 9,7 % en 2010 ) tend à masquer certaines réalités : selon une étude de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les Indiens sont la population la plus dépressive au monde . La dépression touche majoritairement les pauvres, victimes des inégalités et du surendettement. On peut imaginer, si ce n’est pas déjà le cas, que cette situation influera sur la croissance économique et la stabilité politique du pays.

Bibliography

Économie, emploi

« L’économie en 2050 »

Dans ce dossier spécial, Le Journal du Net imagine comment pourrait évoluer l’environnement économique de la France à l’horizon 2050. Dans 40 ans, d’après les projections de la banque HSBC, la France ne serait plus que la neuvième puissance économique mondiale (sixième en 2010), loin derrière la Chine, qui serait première, les États-Unis (deuxièmes), l’Inde (troisième) et le Japon (quatrième). La France pourra cependant toujours compter sur certains secteurs économiques porteurs : le numérique, la santé, l ...

(223 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Société, modes de vie

Doing business dans le monde

Le projet Doing Business de la Banque mondiale est un instrument international de mesure des facilités ou, au contraire, des difficultés pour créer et gérer une entreprise. Fruit d’une investigation continue sur la qualité de la réglementation et sur l’orientation des réformes en faveur des entrepreneurs, l’étude classe Singapour au premier rang des pays où il est aisé de faire des affaires. Selon les classements « Doing Business », la France progresse (28e dans l’édition 2010, 26e dans ...

(0 more words)

Revue

Économie, emploi

The Role of Insurance in the Economy. A Boost to – and a Drag on – Economic Activities

Insurance is often perceived as a drag on the development of economic activity. Being obligatory in a number of sectors, it imposes very high — and hence deterrent — charges in certain situations, while at times requiring entrepreneurs to put in place restrictive preventive measures.
Though it seems at first sight an obstacle to free enterprise, insurance actually turns out to be a key element in economic activity, explains Jean-Pierre Daniel. First, since insurance companies manage a considerable quantity of funds, they invest part of these in the economy (stocks and shares). Second, they are crucial because they provide support and “reassurance” for entrepreneurs, by offering to “compensate them for the unfortunate consequences of a random event”.
Without insurance, many activities “quite simply could not exist”, points out Daniel, before going on to speak of the future of the profession, a future which he sees as “set fair”, particularly in view of the ageing of the population of the rich countries and “the general sense of risk aversion”.

Bibliography

Économie, emploi

Tableau de bord des pays d’Europe centrale et orientale 2010

Chaque année depuis 1993, le CERI publie un « tableau de bord de l’Europe centrale et orientale ». L’édition 2010 fait le point sur les perspectives de rebond des économies affectées par la crise de 2008-2009 et constate que, globalement, les pays d’Europe centrale et orientale ont plutôt mieux résisté à la crise que ceux d’Europe de l’ouest et du sud et commencent à s’en relever, même si les situations sont très différentes selon les pays ...

(434 more words)

Chapitre de rapport annuel vigie

Entreprises, travail

Chapitre 14 du rapport Vigie 2010 : Stratégie et management

Tendance 1 : La montée en puissance des entreprises asiatiques Tendance 2 : L’émergence de stratégies de RSE Tendance 3 : La pression court-termiste des actionnaires Tendance 4 : Le système d’information au fondement de la stratégie Tendance 5 : Mutations organisationnelles : de la hiérarchie au réseau Incertitude 1 : Retour d’une économie réglementée ? Incertitude 2 : Hausse des externalisations et rétrécissement des entreprises ? Incertitude 3 : Vers une comptabilité régulatrice et harmonisée ? Incertitude 4 : Poursuite du management court-termiste ?

Analyse prospective

Économie, emploi - Institutions

Une crise inédite suivie d’une reprise morose ?

S’il est présomptueux d’envisager la sortie de crise et prématuré de faire un bilan définitif, il semble nécessaire de poursuivre un travail d’analyse, surtout dans une perspective de moyen terme. L’analyse de la crise actuelle peut partir d’un constat en trois volets : une implosion du système financier, une récession très sévère et des mesures de politique économique sans équivalent historique. Cette combinaison d’éléments conduit à une crise inédite et encore largement imprévisible. Vu la ...

(83 more words)

Forum

Économie, emploi

Can the French Economy be Reformed?

Echoing an article by Charles du Granrut, "Growth by Decree?", published in these pages in May, Émile Quinet returns to the question of the reform of the French economy. As he reminds us, everyone - or almost everyone - today agrees on the diagnosis: France is in trouble and major reforms are urgently needed, particularly in the economic field. Most of the (generally very competent) experts who have examined this question also take a similar view on the prescription for the French economy: a more flexible labour market, lower government deficits, more efficient systems of education and research etc.
On the other hand, it is when it comes to administering the treatment - and hence to implementing reforms - that things get sticky: either no real solutions are offered, the recommendations that are made lack finesse or the measures get nowhere on account of the various deadlocked elements in French society. Here, Émile Quinet identifies three major obstacles: French reform projects often have no implementation plan; communication between experts and public opinion is poor; and, lastly, French people have a very low level of understanding of economics. These, in his view, are the three major aspects that need to be improved if there is to be a hope of going beyond the mere repetition of old shibboleths in the area of economic reform.