Conditions de vie

Revue

Économie, emploi - Société, modes de vie

The Dynamics of the Middle Classes: Decline in the Global North, Advance in the South

In France the spectre of downward social mobility regularly makes the headlines. Whether it actually corresponds to reality or merely reflects a legitimate fear, according to the National Statistical Institute (INSEE) the sense of living less well than the previous generation was of concern to one French person in four in 2015. And amongst those most worried by these questions were those belonging to the so-called middle classes, who felt they were falling down the social ladder. How much truth is there in this impression? Is the middle class losing ground in France and, more generally, in the developed world? And what is the situation worldwide? What statistical data do we have on the subject?

Drawing on recent OECD studies, Julien Damon offers a global-level analysis of the dynamics of the middle classes, showing that they are tending to contract in the developed countries but expand in the emerging nations. Most importantly, he emphasizes that being “middle class” doesn’t represent the same economic reality in all parts of the world. In a context of increased polarization in employment and a higher cost of living, the Western middle classes, for example, find themselves increasingly under strain and there are major social and political dangers in such a situation.

Analyse prospective

Économie, emploi - Société, modes de vie

Déstabilisation des classes moyennes et ébranlement social général

Les classes moyennes font l’actualité depuis des années. Les tendances les affectant amènent souvent à évoquer et déplorer leur explosion et leur disparition dans les pays riches. Parallèlement, éclosent des classes moyennes dans les pays en développement. Si des exagérations sont repérables, tant dans la déploration de leur affaiblissement dans les pays développés que dans la célébration de leur affirmation dans les pays pauvres, les données et perspectives n’en restent pas moins nettes. Ni explosion ni disparition, du ...

(191 more words)

Note de veille

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Les communautés de l’effondrement

L’effondrement est généralement défini comme la réduction rapide et durable de la complexité, voire de la population d’une société (Jared Diamond, Joseph Tainter) ; Yves Cochet, pour sa part, évoque une situation dans laquelle « les besoins de base (eau, alimentation, logement, habillement, énergie, mobilité, sécurité) ne sont plus fournis à une majorité de la population par des services encadrés par la loi [1] ». La crainte de l’effondrement est liée à la conjonction d’un ensemble de processus en ...

(1337 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Société, modes de vie

The Inner Level

The Inner Level

Écrit par deux épidémiologistes, ce livre a la particularité de s’adresser potentiellement à un large public parce qu’il est écrit dans un anglais simple avec une vraie volonté pédagogique, tout en s’appuyant sur une base documentaire savante très large (plus de 500 références), allant puiser dans des disciplines variées : anthropologie, sociologie, psychologie, épidémiologie, génétique, économie… Il détonne aussi en faisant appel à des concepts laissés largement de côté par la littérature mainstream depuis des décennies, tels que ...

(910 more words)

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

The Collapse of Industrial Society: Then What?

More and more writers take the view that industrial society is threatened with “collapse”. But the very concept of collapse is vague and is interpreted in many different ways; and there are many views of the consequences that may ensue (end of the world, end of a world etc.). Moreover, the lessons that may be drawn from past collapses — the collapse of ancient civilizations — cannot necessarily provide relevant insight into a future — or, indeed, imminent — collapse.

In this article, Gabriel Salerno shows why such a collapse looms on our horizon: first, because our developmental model is clearly no longer effective, either economically or socially; second, because it is deeply destructive of our environment. His argument is supported by a broad review of the literature on the subject, which underpins his thinking on the various types of collapse — those of the past and, more speculatively, the collapse (or collapses) of tomorrow.

But what might come after the collapse? Salerno distinguishes three “meta-interpretations” (three possible cases): the first ensues from a cyclical view of history and envisages not an “eternal return of the same” but a transition to a new model; the second, deriving from a progressive vision, foresees a levelling-off followed by a new rise; the third is “declinist” and, in that vision, collapse precedes chaos. This article, which is strongly supported by an analysis of the diverse publications on the subject, casts valuable light on a possible future that is too often overlooked.

Note de veille

Économie, emploi - Société, modes de vie

De moins en moins de surendettés en France

La situation est train de changer en matière de surendettement [1] en France. Le nombre annuel de dossiers déposés à la Banque de France et déclarés recevables a diminué de 13 % (de 205 000 à 175 000) entre 2014 et 2017, soit 30 000 dossiers de moins en volume annuel [2]. C’est la première fois depuis que les données sont publiées que l’on enregistre un mouvement d’aussi grande ampleur. Le nombre de nouveaux dossiers s’était déjà ...

(1148 more words)

Bibliography

Population - Société, modes de vie

Un Monde de bidonvilles. Migrations et urbanisme informel

Un Monde de bidonvilles. Migrations et urbanisme informel

Avec Un Monde de bidonvilles, Julien Damon se livre à un exercice de déconstruction salutaire. Son intention, comme l’ambiguïté du titre le suggère, est double. Il cherche à caractériser la réalité sociospatiale désignée par la notion de bidonville, en sorte de dévoiler le monde qu’ils instituent. Mais il tente aussi de donner de la visibilité à cette réalité largement masquée, tout en se demandant, non sans malice, dans quelle mesure elle contribue à la durabilité urbaine, faisant des ...

(982 more words)

Bibliography

Société, modes de vie

C’était mieux avant ! (Petite Poucette suite)

C’était mieux avant ! (Petite Poucette suite)

Il y a cinq ans, Michel Serres publiait, aux mêmes éditions du Pommier, Petite Poucette, un bref ouvrage de réflexion sur les possibilités incroyables offertes aux nouvelles générations par les évolutions, notamment technologiques, en cours. Il pointait en particulier les mutations politiques, sociales et cognitives qui ne manqueraient pas d’accompagner cette révolution technologique et incitait les jeunes à en tirer de réelles opportunités. Fin août 2017, il propose une forme de suite à Petite Poucette en s’insurgeant, dans ...

(343 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Société, modes de vie

La Spirale du déclassement. Essai sur la société des illusions

La Spirale du déclassement. Essai sur la société des illusions

La France est hantée par le spectre du déclassement. Il n’y a pas là qu’un sentiment d’insécurité sociale, mais des réalités objectives. Si la moitié des Français estiment que leur situation globale est moins bonne que celle de leurs parents, si les Français comptent parmi les peuples les plus pessimistes, il y a certainement des raisons. Les classes moyennes, affectées par de graves changements, ne sont pas hypocondriaques. Le tableau proposé par le sociologue Louis Chauvel n ...

(861 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

Un nouveau monde économique

Depuis plus de 70 ans, nous agissons dans un monde « piloté par le PIB [produit intérieur brut] », quoi qu’on en dise et en dépit des nombreuses recherches, contributions et avis publiés sur cette question depuis le rapport du Club de Rome et les premières interrogations sur la croissance, dans le début des années 1970. Pourtant, d’autres indicateurs existent bel et bien, issus de travaux mêlant économistes et statisticiens, voire des citoyens profanes engagés dans des dispositifs comme les ...

(518 more words)

Analyse prospective

Société, modes de vie

La société française en 2014

Le Crédoc (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) réalise un précieux suivi des opinions et aspirations depuis 1979. Avec la vague 2014 de l’enquête, il apparaît que jamais les Français n’avaient été aussi pessimistes quant à l’évolution de leurs conditions de vie. Les perspectives sont particulièrement sombres. La défiance envers la sphère politique et administrative atteint des records historiques. De son côté, le traditionnel soutien à l’État-providence s’affaiblit ...

(239 more words)

Note de veille

Société, modes de vie

Quatre schémas de représentation des classes moyennes

Les définitions et délimitations des classes moyennes sont légion. Au-delà des débats spécialisés, la tendance est incontestablement à une moyennisation des pays émergents (avec affirmation de leurs classes moyennes) et à une relative démoyennisation dans les pays riches (avec déstabilisation de leurs classes moyennes). Sans entrer dans des estimations chiffrées, des représentations graphiques simples permettent de rendre compte de situations, et des évolutions à l’œuvre. De manière schématique, on peut trouver dans la littérature quatre représentations habituelles des classes ...

(586 more words)

Note de veille

Société, modes de vie

L’isolement relationnel : une donnée sociale à suivre

Parue en juin, l’édition 2013 du baromètre des solitudes en France, réalisé par la Fondation de France, est sans appel : selon cette étude, produite trois fois depuis 2010, l’isolement relationnel progresse dans le pays. Cette tendance marque les principaux réseaux d’une manière ou d’une autre : les relations entretenues avec les amis (c’est-à-dire tout simplement se voir) sont moins fréquentes, les échanges avec les voisins sont plus souvent distants qu’en 2010, ou même inexistants, les ...

(858 more words)

Note de veille

Géopolitique

Quels objectifs pour le développement après 2015 ?

Dans le cadre des Nations unies, un groupe d’experts de haut niveau travaille actuellement à la définition des objectifs du millénaire pour le développement (OMD) à l’horizon 2030. Ceux qui avaient établis en 2000 expireront en effet en 2015. Pour les huit thématiques concernées [1], les résultats sont bien souvent en deçà des espérances et des objectifs fixés, mais il convient de souligner que l’extrême pauvreté a globalement reculé sur la planète et que certains progrès méritent ...

(656 more words)

Revue

Économie, emploi - Institutions - Population - Société, modes de vie

Quality of Life: India vs. China

The economic and financial crisis that has been raging for some years now has confirmed, if confirmation were needed, that the centre of gravity of the world economy has well and truly shifted to Asia, where Westerners are torn in their admiration between the two demographic giants, India and China. Both countries actually have near-10% economic growth rates, which seem mind-boggling to the “old” democracies.
Nevertheless, economic growth is not everything, as Amartya Sen reminds us here. It is essential, also, to look at what the authorities do with this economic growth. Now, to judge by more qualitative criteria, such as living conditions (health, education, social care etc.), the two Asian giants are not in the same ballpark. And, contrary to what one might think, it is not India, the more democratic of the two countries and the one with greater respect for human rights, that shows the best results in terms of living conditions for the majority of the population. Quite the contrary, it is China and its authoritarian regime that invests most in improving the living conditions of its population. In this evidence-based analysis, the 1998 Nobel Prize winner for economics reminds his country of origin, India (which, as he shows, is also outstripped by Bangladesh in terms of quality of life), how it is essential not to focus on the rate of GDP growth “in itself”, but to bring a number of social issues on to the political agenda, if economic development is genuinely to bring about an improvement in the well-being of the whole population.

Note de veille

Géopolitique - Institutions

Réforme constitutionnelle au Maroc : quelles perspectives ?

Le 1er juillet 2011, les Marocains ont approuvé par référendum le projet de constitution qui leur était proposé. Cette réforme constitutionnelle se veut une réponse aux mécontentements qui s’expriment au Maroc depuis plusieurs mois. Il est cependant fort probable qu’elle ne suffise pas à mettre fin aux revendications.

Futuribles

Économie, emploi

Bibliographie prospective n°90

La Bibliographie prospective du mois de février 2011 consacre son focus à l'édition 2010 du rapport du PNUD sur le développement humain qui, à rebours du catastrophisme ambiant, souligne les évolutions positives en matière de santé, d'éducation ou d'élévation des revenus, mais aussi la mutation des inégalités au sein des pays et entre eux et l'émergence de modèles de production et de consommation apparus insoutenables. Vous trouverez par ailleurs, et comme chaque mois, une sélection de ...

(30 more words)

Bibliography

Économie, emploi

La Vraie richesse des nations : les chemins du développement humain. Rapport sur le développement humain 2010

Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), formellement créé en 1966, a réussi à asseoir conceptuellement, politiquement et statistiquement son combat contre la pauvreté et en faveur du développement. À l?origine, les acceptions et conceptions de la pauvreté, à l?échelle internationale, se différenciaient nettement entre deux tendances. Du côté de la Banque mondiale et de l?OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), l?insistance portait sur les revenus monétaires. Du côté du PNUD, il ...

(937 more words)

Revue

Entreprises, travail - Société, modes de vie

The Share-out of Gains from Growth in France. Gloomy Prospects for Those on Average Salaries

France has been in recession for some months now, following the economic crisis that broke in 2008 and the prospects for many employees are not very bright over the coming months or even years. This is not likely to improve the already prevalent impression in public opinion that purchasing power is stagnating and that the fruits of economic growth have been distributed unfairly.
However, as Gilbert Cette and Arnaud Sylvain demonstrate in this article, the shares of added value going to profit and salaries respectively have remained more or less stable in France over the last two decades. Company profit margins are lower in France than in the great majority of industrialized countries and their development over time gives no grounds for concluding that the fruits of growth have been distributed unfairly in recent years.
By contrast, the spread of salaries has changed a great deal over the past decade with increased salary differentials due to very high rises in top salaries on the one hand and substantial readjustments to the minimum wage on the other. Alongside the overall stability of the share of added value going to incomes and salaries, there has, since the mid-1990s, been a relative fall in the incomes of the very large majority of wage-earners. The median salary is being far outstripped by the highest incomes, while the lowest are catching up; this, argue Cette and Sylvain, may explain the impression among many wage-earners that they are not getting their fair share of the fruits of growth.
Lastly, the savings rates and self-financing ratios of French non-financial companies have fallen appreciably since 1998. The level reached in 2008 by each of these two indicators is historically quite weak; it is among the lowest in the major industrialized countries. We should also expect a marked fall in profit margins in 2009, which could continue into 2010, posing increased difficulties for the internal financing of investment and most probably leading to more frequent company failures. In a context like this, the prospects of increased purchasing power for those on average salaries seem rather gloomy in the next few years, unless the state were to engage in a form of large-scale redistribution that might well prove difficult to finance.

Note de veille

Société, modes de vie

Impact de la crise sur les sans-abri aux États-Unis

Dans un pays où la crise est née du marché immobilier et des subprimes, l'impact de la récession sur les sans-abri peut être très marqué. C'est ce que signalent les premières données et prévisions disponibles. En France, l'appareil statistique ne permet pas de telles évaluations.

Note de veille

Institutions - Société, modes de vie

Le retour des vieux pauvres ?

Principaux bénéficiaires de l'amélioration du niveau de vie ces 30 dernières années, les retraités pourraient voir leur situation se dégrader rapidement.

CR intervention d'expert

Population - Société, modes de vie

Structures sociales et dynamiques générationnelles en France

L'un des grands problèmes de l'analyse générationnelle, c'est que l'on a toujours cru que les générations étaient une espèce de maillon neutre dans la chaîne du changement du long terme. On doit cette hypothèse à Emmanuel Kant pour qui chaque génération travaille - sans le savoir - à faire en sorte que la génération (ou les générations) qui vont suivre bénéficient de plus de choses. Dans cette optique, la croissance économique, le fameux 2 pour 100 par an ...

(248 more words)

CR table ronde

Institutions - Population

Vive le papy-boom !

Rochefort a présenté, lors de cette table ronde, la thèse de son dernier ouvrage, Vive le papy boom !, dans lequel il conçoit le vieillissement non comme une menace majeure pour la société française, mais comme une chance susceptible de déboucher sur de nouvelles solidarités.

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail

Les Nouvelles Pistes du temps de travail

La question de la réduction et de l'aménagement du temps de travail est souvent appréhendée sur l'année, voire la semaine. Ce recueil, qui rassemble certaines des contributions à un colloque organisé conjointement par l'Institut syndical européen et la Confédération européenne des syndicats (CES), se place dans la perspective plus ouverte et riche d'une organisation du temps de travail sur l'ensemble du cycle de vie. Les modalités abordées visent à permettre aux individus de mieux concilier ...

(597 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail

Travail et non-travail. Vers la pleine participation

Cet ouvrage est le fruit de la réflexion de 15 personnalités belges d'horizons très différents, composant la commission Travail et non-travail au sein de la fondation Roi Baudouin. Comme son nom l'indique, il recense les personnes concernées, en Belgique, par les activités salariées et celles relevant du « hors travail » (chômage, temps scolaires, formations...). Après avoir explicité ces deux concepts (travail et non-travail) et recensé les statistiques officielles en la matière, les auteurs détaillent les grandes tendances qui caractérisent ...

(246 more words)