Communisme

Bibliography

Économie, emploi - Géopolitique - Territoires, réseaux

Rouge vif

Rouge vif. L’idéal communiste chinois

Selon Alice Ekman, il n’y a aucun doute : la Chine est encore communiste et tout concourt à le démontrer. Responsable de la Chine et de l’Asie à l’European Union Institute for Security Studies, la chercheuse a recueilli pendant sept ans la matière de son ouvrage : plus de 400 entretiens avec des acteurs chinois et étrangers très divers, l’étude minutieuse des paroles des dirigeants chinois, l’observation de l’atmosphère lors des rencontres et séminaires. Son diagnostic ...

(encore 963 mots)

Futurs d'antan

Économie, emploi - Société, modes de vie

The Marxian Utopia of the Communist Society

Who was it who wrote that, “Nobody has one exclusive sphere of activity but each can become accomplished in any branch he wishes”? And that “society regulates the general production and thus makes it possible for me to do one thing today and another tomorrow, to hunt in the morning, fish in the afternoon, rear cattle in the evening, criticise after dinner”? The answer is Karl Marx, the bicentenary of whose birth we celebrate this year, and an author whose imposing body of work offered such an apt description of the struggles that needed pursuing, without however, as Patrice Cailleba highlights, providing many pointers to what a desirable society would look like. And who criticized the socialists of his day for their “fantastic pictures of future society”, condemning these as utopian, if not indeed reactionary.

Karl Marx is a worthy subject for a “Future of Yesteryear” article, as Cailleba’s analysis demonstrates here. Basing himself on Marx’s post-1845 writings, he presents, in summary form, some particularly striking aspects of Marx’s thought with regard to the system of production (in particular, the abolition of private property and its replacement by collective ownership) and his recommendation that, once a sufficient level of production had been achieved, the fruits of that production should be distributed equitably (“from each according to his ability, to each according to his needs”). Our readers will undoubtedly be struck by the aptness and topicality of some of the measures he advocated.

CR table ronde

Économie, emploi - Institutions - Population

Le Vietnam, dragon en puissance ?

Le Vietnam est un pays dont on a beaucoup parlé par le passé pour des raisons historiques mais que l’on mentionne peu actuellement. En effet, c’est un pays très pauvre, au PIB (produit intérieur brut) de 63 milliards de dollars US, soit 3 % du PIB français, mais dont la croissance économique est forte et régulière puisqu’elle atteint depuis plus de 15 ans 7,5 % par an en moyenne. Ce pays est donc loin d’être déjà un ...

(65 more words)

Revue

Économie, emploi

Communism and the Market Economy in Asia. Will China and Vietnam Have to Change the Way they Manage their Economies?

The impressive economic growth of China and its increasingly important place in international trade are much discussed in the media, business circles and even by Western governments. How can a country governed by an authoritarian communist regime become part of the market economy without major problems and flourish in it? This question applies to China, the most striking example, but also to Vietnam, its Asian alter ego.
Philippe Delalande analyses here how the Chinese and Vietnamese economies are adapting to the market. In particular, he shows how the Communist Party in both countries is trying to renew its legitimacy with the public in order to be able to continue to foster economic growth, and how it is opening itself up to national economic pressures so as to incorporate them in policy decisions and ultimately to control them better. Furthermore, he stresses the way in which both countries "make use of free market globalisation without submitting to it" (and angering their trading partners). Finally, he highlights the essential positive feature of both authoritarian regimes: the long-term confidence that allows them to embark on ten-year development strategies for tackling major issues such as energy, infrastructures and education...
Although this alliance between communism and the market economy is acrobatic as well as disturbing for Western commentators, it appears to work, says Philippe Delalande, and could indeed last longer than some people expect.

Bibliography

Économie, emploi - Société, modes de vie

Tout était faux. En guise d’adieu au siècle du mensonge

Le communisme fut un immense mensonge qui engendra en réaction de multiples autres mensonges à travers le monde. Utopie réalisée, le communisme a suscité l'émergence de régimes totalitaires antagonistes : fascisme, nazisme, juntes militaires, intégrismes religieux, qui ont rivalisé dans la manipulation de l'opinion et des élites. Selon l'auteur, « Le communisme était une réalité falsifiée à laquelle on ne parvint à répondre que par une contre-falsification de cette même réalité. Dès lors, tout le débat idéologique s'organisa ...

(215 more words)

Bibliography

Économie, emploi

Le Système socialiste. L’économie politique du communisme

Il est très difficile de comprendre ce qui se passe aujourd'hui à l'Est sans avoir compris ce qu'était réellement le système socialiste. La thèse centrale de János Kornai est que les nouvelles sociétés mettront beaucoup de temps à se dégager de l'héritage du passé. Le sous-titre éclaire le titre : le socialisme qui a existé en tant que système économique et social était dominé et défini par le monopole de pouvoir et d'idéologie du parti communiste ...

(158 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Recherche, sciences, techniques

Le Cheval de Troie audiovisuel. Le rideau de fer à l’épreuve des radios et télévisions transfrontières

L'ouvrage de Tristan Mattelart, maître de conférences à l'Université Paris II (Institut français de Presse) est une version remaniée d'une thèse de doctorat réalisée au sein de l'Université Grenoble 3 en Sciences de l'information et de la communication. Son objet vise à expliquer comment les médias audiovisuels occidentaux en aidant les autres sociétés, et plus particulièrement la société soviétique, à avoir accès à différentes représentations de la réalité, ont contribué au processus d'érosion des ...

(208 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Société, modes de vie

A Future for Socialism

The demise of the communist system in the Soviet Union and Eastern Europe has bolstered old arguments that socialism cannot exist in the present world or as an ideal. Roemer argues that although the Soviet model is dead, market socialism is an ideal worth pursuing and a possibility in the real world. The goal of socialism is best thought of as a kind of egalitarianism, not the implementation of a specific property relation. The failure of the Soviet system is ...

(178 more words)

Forum

Économie, emploi - Institutions

Chine : les trois avenirs impossibles

L'article qui nous publions ici est tiré de l'exposé que J. L. Domenach a présenté lors d'une récente table-ronde de Futuribles International sur les perspectives à long terme de la Chine. L'auteur y développe l'idée qu'il est devenu impossible à la Chine d'être régime communiste, de se métamorphoser en démocratie et de s'aligner sur le modèle de nouveaux pays industrialisés d'Asie, que son avenir le plus probable résultera sans doute d ...

(85 more words)

Forum

Économie, emploi - Société, modes de vie

Forum n° 75

Les cartes du futur Connaissez-vous l'histoire du masochiste qui rencontre un sadique ? Fais-moi mal, dit le masochiste. Ce à quoi, méchamment, le sadique répond : « non ». Comment vivrons-nous demain ? Présidé par le député Claude Evin et animé par Guy Roustang (auteur de «Le travail autrement»), le groupe long terme «changements des modes de vie» vient de réaliser un rapport pour le Commissariat Général du Plan sur le thème «Comment vivrons-nous demain?». Ce travail avait pour but d'analyser les mutations ...

(84 more words)

Revue

Économie, emploi - Institutions - Société, modes de vie

Modèles économiques et participation

Chaque modèle économique est porteur d'un type de participation spécifique. Alors que le libéralisme privilégie l'empirisme et le court terme, et que le fonctionnement de la démocratie sociale nécessite de rigoureuses conditions, souvent impossibles à satisfaire, le stalinisme engendre un enrégimentement et une perte de liberté inacceptables. Bien qu'un quatrième modèle, combinant socialisme, décentralisation de la prise de décision, planification et démocratie, nécessite de fragiles mécanismes institutionnels, il offre le plus grand nombre de possibilités et constitue ...

(6 more words)