Climat

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Climate Change 2001. Vol. I. The Scientific Basis

Ce troisième rapport de l'IPCC actualise le deuxième rapport datant de 1996, confirmant que les premières projections concernant le réchauffement du climat ont été sous-estimées. Les dernières recherches arrivent à la conclusion que les températures pourraient gagner jusqu'à 5,8 °C d'ici 2100. L'IPCC conclut également que cette hausse n'a pas eu de précédent dans les mille ans écoulés et que l'activité humaine en est responsable.

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

« Changements climatiques, les politiques dans la tourmente »

Après l'échec de la conférence de la Haye (novembre 2000), cette édition commune de Courrier de la planète et des Cahiers de Global Chance, très pédagogique et complète, arrive à point nommé pour faire le bilan des conséquences des changements climatiques et des actions politiques entreprises ou à entreprendre. On y trouvera d'abord un résumé des connaissances scientifiques, qui sont de moins en moins incertaines. Les enjeux des négociations internationales depuis Rio sont ensuite finement analysés par Benjamin ...

(154 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Climate Change 2001. Vol. IV. Synthesis Report

Ce rapport synthétique est la quatrième et dernière partie du troisième rapport de l'IPCC. Il résume plus de 3000 pages en répondant à 9 questions que les gouvernements peuvent se poser au moment de mettre en place une politique de prévention du réchauffement climatique.

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Climate Change 2001. Vol. III. Mitigation

Ce rapport fait le bilan de l'ensemble des moyens scientifiques, techniques, économiques et sociaux permettant d'atténuer le changement climatique. Il présente les dernières informations sur les technologies visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre, synthétise la littérature économique sur le coût du changement climatique aux niveaux mondial, régional et national, et présente différentes politiques possibles.

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Climate Change 2001. Vol. II. Impacts, Adaptation and Vulnerability

Dans ce volume, les chercheurs de l'IPCC étudient la vulnérabilité des populations humaines aux futurs changements climatiques, à l'élévation du niveau de la mer et aux tempêtes susceptibles de les accompagner. Ils montrent que les systèmes biologiques sont déjà affectés, et tentent d'évaluer les impacts sur les ressources en eau, la sécurité alimentaire, la santé, et les activités économiques.

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement

Les permis d’émission négociables. Enjeux et perspectives dans le cadre de la négociation sur le climat

The Kyoto Conference in November 1998 led to the adoption of a "protocol" in which certain countries (listed in Annex B) committed themselves to limit their emissions of greenhouse gases. Among the ways that it was thought they might achieve this was by emissions trading, which would allow countries, in addition to the domestic reductions that they had to make, to buy or sell the "right to pollute", either within a market limited to other Annex B countries or in a world market.
The authors of this article examine how such a system of emissions trading could be established, and what the costs and benefits would be for the different countries under varying conditions.
Having described the methodology, they focus on the results of two simulation models : the POLES model of the Institute of Energy Policy and Economics (IEPE) in Grenoble and the EPPA model of the Massachusetts Institute of Technology (MIT) to demonstrate what the marginal costs of cuts might be. Then they look at the effects of emissions trading, depending on whether the market was limited or worldwide.
The journal Futuribles does not often publish the results of formal simulations based on econometric models. But the methodology is easy to follow and the results are striking: if "rights to pollute" were bought and sold in a competitive market, they could have a major redistributive impact in favour of the countries of the East and South (with rights to sell), while contributing to reducing the gas emissions that threaten the climate's stability.

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement

De la science à la politique : l’enjeu climatique aux États-Unis

Because of its environmental, political and economic implications, global warming has become the subject of an unprecedented process of international negotiations, even though its causes and its consequences remain controversial. This has led to the drafting of a protocol under which several countries have made commitments to reduce emissions of greenhouse gases by 2008-2012. One of these is the United States, despite considerable resistance in some quarters to implementing these cuts.
Eugene Skolnikoff examines here the principal factors hindering the adoption of the necessary policies. He picks out six main ones:
- the continuing uncertainty of scientists as to the precise impact of human activities on the climate. These doubts have been cleverly exploited by people whose political and economic motives are quite different;
- the structure of the American government and the way it operates. The government is paralysed by its own contradictions, and is under pressure from lobbies that tend to judge the quality of the scientific arguments according to their own political or ideological biases. In addition, the government has difficulties in balancing the short, medium and longer term;
- the doubts still surrounding the evaluation of the long-term impact of the greenhouse effect, the economic costs that it may generate and, more generally, the costs and benefits of the measures that might be adopted in response to it;
- the international institutional context, the special commitments made by the countries that signed the Kyoto agreement. These commitments are perceived as "limiting American sovereignty" without any reciprocal commitments on the part of the developing countries;
- the role of the media and public opinion, which relish controversies and doom-laden issues and which, as long as there is no major event to bring everyone together, continue to foment confusion;
- political infighting, and the fact that the greenhouse effect has become an issue dividing Democrats and Republicans.
This article is a good illustration of the vagaries of decision-making by the authorities on matters where the scientists disagree. Eugene Skolnikoff shows clearly the obstacles to implementing policies that would allow the United States to fulfil its commitments with regard to climate change; the uncertainty that this causes then undermines international negotiations over a matter of "good governance".

Bibliography

Géopolitique

« Contrôler l’effet de serre : l’enjeu de politique publique internationale »

Ce numéro de la revue Économie internationale fait le point sur les enjeux de la gestion de l'effet de serre en termes de politique publique internationale. La plupart des spécialistes français de la question nous livrent donc l'état de leurs recherches économiques en la matière. Olivier Godard relate ainsi l'expérience américaine des permis négociables, d'abord de 1977 à 1989, montrant les formules expérimentées et les raisons de certains échecs ; ensuite à partir de 1990 et du ...

(206 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Quel climat pour demain ?

Journaliste scientifique au journal Libération, Sylvestre Huet présente ici les éléments indispensables à la compréhension des enjeux climatiques contemporains, dans un langage limpide pour les non-experts de la question. Il retrace ainsi, avec force détails et photos à l'appui, l'histoire scientifique récente de la prise de conscience du réchauffement : étude des différentes couches de glace accumulées à la surface de l'Antarctique et du Groenland, remise en cause brusque des théories sur le climat, observation des océans, El ...

(307 more words)

Bibliography

Institutions - Ressources naturelles, énergie, environnement

L’Environnement au XXIe siècle. Vol III. Démocratie et politique à long terme

Le troisième volume des actes du colloque de Fontevraud (tenu en 1996 autour de la question de l'environnement) porte sur la question de la gouvernance (Démocratie et politique à long terme). Plusieurs experts réfléchissent, dans un premier temps, aux nouveaux principes d'action dans le domaine de la politique gouvernementale : principe de précaution, équité intergénérationnelle et internationale, éthique, principe de responsabilité, incertitude scientifique, etc. Suivent une série de contributions sur la « gouvernance globale » : comment articuler exigences du marché et ...

(139 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Climate Change and World Energy

Ce rapport intérimaire passe en revue les possibles conséquences défavorables d'un changement de climat. Il commence par dresser un état des lieux de la recherche sur les prévisions à long terme des émissions de gaz à effet de serre liés à la consommation d'énergie, et en tire des propositions pour les efforts nationaux et internationaux visant à les limiter. Deux d'entre elles sont soulignées : l'importance du progrès technologique pour diminuer l'intensité énergétique, et la nécessité ...

(69 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

World Energy Outlook 1999

Dans ce rapport, l'Agence internationale de l’énergie établit des projections de la demande et de l'offre d'énergie mondiale à l'horizon 2020, projections basées sur la continuité - c'est-à-dire sans prendre en compte l'impact des engagements pris à la conférence de Kyoto. La demande d'énergie devrait donc augmenter de 65 % entre 1995 (année de référence) et 2020, et les émissions de CO2 de 70 % (en prenant comme base une croissance mondiale de 3,1 ...

(212 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

The Regional Impacts of Climate Change : an Assessment of Vulnerability

Cet ouvrage de l'université de Cambridge analyse les conséquences potentielles, sur les pays du globe, du changement climatique. Il ne cherche pas à avancer des prédictions spécifiques mais entend plutôt établir la vulnérabilité au changement climatique, à l'horizon 2100, des différentes zones régionales (le monde ayant été divisé en 10 régions). Le panel propose d'abord une définition de la vulnérabilité (seuil à partir duquel le réchauffement peut porter atteinte à un système). Puis, il ressort de l ...

(203 more words)

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Ressources naturelles, énergie, environnement

L’Incertitude des climats

Directeur de la recherche au CNRS, spécialiste en météorologie dynamique et observation spatiale de la Terre, Robert Kandel livre dans ce petit ouvrage fort bien documenté et d'une lecture aisée, l'essentiel de ce que tout honnête homme devrait savoir du climat et des sciences du climat, du « trou de l'ozone » et de l'effet de serre. L'ouvrage se conclut par une analyse des relations entre science et politique, où l'auteur s'inquiète de la pression ...

(73 more words)

Revue

Géopolitique

Les enjeux des négociations sur le climat

On connaît l'inquiétude que suscitent les émissions de gaz à effet de serre qui pourraient entraîner un réchauffement de la planète lourd de conséquences à long terme. Malgré les incertitudes scientifiques qui subsistent sur ce phénomène, une convention internationale a été adoptée à la conférence de Rio (1992) en vue de la stabilisation de ces émissions à un niveau tel que le développement économique puisse se poursuivre de manière durable sans pour autant entraîner de perturbation anthropique dangereuse du ...

(201 more words)

Revue

Géopolitique - Institutions

L’effet de serre est-il politiquement gérable ?

Le texte de Philippe Roqueplo - tiré de sa communication au colloque international de Fontevraud "Quel environnement au XXIe siècle ? Environnement, maîtrise du long terme et démocratie" - porte sur une question essentielle : celle de la capacité des régimes démocratiques à mettre en oeuvre les politiques dont ils reconnaissent eux-mêmes la nécessité. L'auteur part d'un problème particulier - l'effet de serre - qu'il compare ensuite à un autre problème - celui résultant des pluies acides. À défaut de pouvoir l'éviter ...

(239 more words)

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement

Effet de serre : vrais enjeux et faux dilemmes

Il faut être extrêmement reconnaissant à Olivier Godard — et à la revue Futuribles — d'attirer notre attention sur les enjeux considérables de la très prochaine conférence de Kyoto — totalement occultés par l'actualité plus immédiate et les épisodes à répétition de «pics de pollution » sur Paris et quelques grandes villes d'Europe. À lire cet article on se prend, en particulier, fortement à regretter que la préparation récente du budget en France n'ait pas permis, une fois encore, de ...

(37 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Risiko Klima : der Treibhauseffekt als Herausforderung für Wissenschaft und Politik

Cet ouvrage, essentiellement méthodologique, avance l'idée que, pour générer des décisions politiques adaptées aux problèmes climatiques, la science doit intégrer les aspects sociaux. En effet, le changement climatique est avant tout un fait social : c'est un phénomène naturel interprété et évalué par l'homme en fonction de son contexte socio-historique. C'est pourquoi les auteurs (universitaires à Karlsruhe) proposent une nouvelle approche à la recherche sur le changement climatique, une « troisième voie » qui transcende le monopole qu'ont ...

(200 more words)

Bibliography

Géopolitique

Recent Results of EC’s Climate Research

Cet opuscule résume les résultats des recherches coordonnées par la DG XII, constituant la contribution de l'Union européenne aux travaux du programme des Nations unies sur le changement climatique (IPCC). Les résultats confirment un accroissement de 25 % de la concentration du gaz carbonique dans l'atmosphère depuis le début de l'ère industrielle. Le méthane a moins d'effet et sa durée de vie est plus courte (15 ans), ce qui laisse plus de marge de manœuvre pour freiner ...

(163 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

« Climate of Hope : New Strategies for Stabilizing the World’s Atmosphere »

Les études scientifiques montrent d'ores et déjà que les changements climatiques peuvent avoir des conséquences néfastes et difficilement prévisibles : il est probable, par exemple, que les inondations, le manque d'eau ou les incendies se multiplieront, tandis que la température globale augmentera. Cette évolution climatique, de pair avec les conséquences démographiques, sera difficilement soutenable. Cette brochure étudie les moyens d'aboutir à un système énergétique économe en carbone qui protègerait l'atmosphère de ces conséquences néfastes. Elle montre que ...

(64 more words)

Bibliography

Économie, emploi

Internationally Tradeable Emission Certificates. Linking Environmental Protection and Development

The main purpose of the present article is to answer the following question : what form should a future policy instrument to reduce greenhouse gas emissions take if it is to be biased in favour of developing countries ; i.e. enabling global environmental protection and global development while satisfying the criteria of both efficiency and equity : by creating a market where no market exists, by introducing internationally tradeable emission certificates ? Three main topics dominate the formulation of an international greenhouse-gas regime ...

(208 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

La Dynamique du temps et du climat

Le dernier ouvrage du géographe Marcel Leroux offre une description cohérente, à la portée de tous, des phénomènes concourant à la circulation générale dans la troposphère. L'unité de l'ouvrage est annoncée d'emblée par un titre révolutionnaire : La dynamique du temps et du climat (nous soulignons). En effet, la vision « classique » explique le climat par la présence d'objets statistiques (la dépression d'Islande, l'anticyclone des Açores) qui structureraient la circulation atmosphérique en relation avec les grands ...

(167 more words)