Climat

Bibliography

Économie, emploi

Kyoto et l’économie de l’effet de serre

Les pays industrialisés ont tardivement pris conscience de l'ampleur du phénomène de changement climatique mais ont réagi avec énergie, en prenant des engagements quantitatifs sur les émissions des gaz à effet de serre à Kyoto dès 1997. Mais, depuis, la nécessité d'une lutte ambitieuse contre le réchauffement de la planète a été contestée. Le gouvernement des États-Unis, comme plusieurs experts qui ont trouvé un fort écho dans les médias, font valoir que les coûts sont immédiats, que les ...

(314 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Exploring Climate Regimes for Differentiation of Commitments to Achieve EU Climate Targets

Ce rapport technique évalue les modes de détermination des objectifs d'émissions pour chaque pays compatibles avec l'objectif global de contenir le réchauffement de la température mondiale à 2° C au-dessus de son niveau préindustriel. Il s'agit de savoir quel mode offre la meilleure distribution entre les pays industriels, les pays intermédiaires et les pays non industrialisés à court et à long terme. L'analyse comprend à la fois une approche quantitative modélisée qui calcule, pour deux scénarios ...

(250 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Que serait une société sobre en carbone ? Aperçus de programmes et réalisations à l’étranger (Allemagne, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suisse et Islande)

Pour parvenir à une société sobre en carbone à l'horizon 2050, plusieurs pays ont proposé des objectifs ambitieux de réduction des émissions de CO2, assortis de moyens (politiques et mesures) dans le cadre de scénarios. C'est un panorama de ces travaux de simulation, objet de commandes officielles, que propose ce document, afin d'éclairer et de nourrir le débat français. Les points communs en sont soulignés, ainsi que les originalités présentées par tel ou tel pays. La plupart ...

(24 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

« De quoi demain sera-t-il fait ? »

Cette livraison de la lettre Énergies & matières premières expose de manière synthétique différentes options technologiques pour respecter les engagements pris à Kyoto de réduction des émissions de CO2. La séquestration du CO2 est tout d'abord envisagée, puis l'utilisation de l'hydrogène comme carburant automobile. Les ressources en hydrocarbures sont ensuite comparées aux besoins futurs, pour arriver à la conclusion qu'il sera nécessaire de développer des techniques de pointe pour améliorer le taux de récupération des champs ...

(59 more words)

Revue

Géopolitique

Changements climatiques : le point sur la négociation

Readers of Futuribles are well aware of the issues related to the changes in climate caused by human agency which, after long and bitter scientific wrangling, are at the heart of a complex process of international negotiations over the last ten years.
Jacques Varet brings us up to date on the most recent developments in the field of climate change, in particular the last report of the IPCC (International Panel on Climate Change), which shows that the average ground temperature could rise by between 1.4 and 8° Celsius between 1990 and 2100, i.e. between 2 and 50 times more than in the previous hundred years. He surveys the causes and the consequences as they are currently understood.
Jacques Varet goes on to review the way that the international negotiations have evolved, especially since the Earth Summit in Rio (1992) and up to the conference planned for Johannesburg in September 2002, and of course including the Kyoto meeting at which for the first time an agreement - in principle legally binding - was made that set precise targets for the reduction of emissions by the industrialized countries.
A few months ahead of the Johannesburg conference, Jacques Varet looks at the current stance of various countries or groups of nations. He examines the key issues and difficulties in these negotiations, which are far from over, and the problems of implementing the measures being proposed.

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Effet de serre : modélisation économique et décision publique

Comme tous les pays engagés dans la lutte contre le changement climatique, la France doit anticiper ses émissions de gaz à effet de serre et évaluer a priori ses actions préventives. Les modèles actuellement en usage le permettent, mais incomplètement : l'impact des mesures contre le changement climatique est imparfaitement connu, et de ce fait sujet à controverses. Les outils économiques disponibles autorisent aujourd'hui à mieux faire. Le groupe technique présidé par Pierre-Noël Giraud a rempli une double mission ...

(encore 313 mots)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Prospective et changement climatique : six scénarios pour l’agriculture du bassin de la Seine à l’horizon 2050

Ce mémoire pour l'obtention du diplôme d'ingénieur agronome de l'INA (Institut national agronomique) présente six scénarios d'évolution pour l'agriculture du bassin de la Seine en 2050, en considérant comme facteurs d'évolution non seulement le changement climatique, mais aussi des facteurs socio-économiques variés, allant par exemple de la conjoncture des marchés mondiaux de céréales à l'expansion spatiale des villes du bassin. L'objectif n'a pas été ici la poursuite d'une quelconque exhaustivité ...

(314 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Economie, energie en milieu : een verkenning tot 2010 [Economie, énergie et environnement : une prospective à l’horizon 2010]

Ce rapport explore les impacts de deux scénarios économiques à moyen terme (croissance optimiste et croissance modérée) sur la consommation de l'énergie et la qualité de l'environnement. Il part du constat qu'une croissance de l'économie n'est pas forcément contraignante pour l'environnement. En effet, la dernière décennie montre un découplage entre la croissance et les impacts environnementaux sur plusieurs thèmes. Cependant, il reste encore des problèmes comme les gaz à effet de serre, l'acidification ...

(encore 659 mots)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

L’Évaluation de l’ampleur des changements climatiques, de leurs causes et de leur impact prévisible sur la géographie de la France à l’horizon 2025, 2050 et 2100

Parti d'une étude sur le cycle de l'eau, le sénateur Marcel Deneux a jugé nécessaire d'étendre les investigations de l'OPECST à l'évaluation de l'ampleur des changements climatiques, de leurs causes et de leur impact prévisible sur la géographie de la France aux horizons 2025, 2050 et 2100. Le rapport qui en résulte a un parti pris résolument pédagogique, adoptant un regard " naïf " sur la question, sans présupposés. Ainsi le rapporteur décrit-il d'une part ...

(350 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement - Territoires, réseaux

« Transports à l’horizon 2030. Le secteur des transports en France à l’horizon 2030 selon le scénario « État protecteur « du Commissariat général du Plan »

À la conférence de Kyoto, les pays de l'Union européenne se sont engagés à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. En France, les transports sont responsables de 35 % de ces émissions, qui, si rien n'est fait, pourraient augmenter de 15 à 20 % d'ici 2010. Les travaux réalisés en 1998 par le Commissariat général du Plan sur les perspectives énergétiques de la France montrent cependant qu'il est possible de stabiliser à l'horizon 2010-2020 ...

(93 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Climate Change 2001. Vol. III. Mitigation

Ce rapport fait le bilan de l'ensemble des moyens scientifiques, techniques, économiques et sociaux permettant d'atténuer le changement climatique. Il présente les dernières informations sur les technologies visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre, synthétise la littérature économique sur le coût du changement climatique aux niveaux mondial, régional et national, et présente différentes politiques possibles.

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

« Changements climatiques, les politiques dans la tourmente »

Après l'échec de la conférence de la Haye (novembre 2000), cette édition commune de Courrier de la planète et des Cahiers de Global Chance, très pédagogique et complète, arrive à point nommé pour faire le bilan des conséquences des changements climatiques et des actions politiques entreprises ou à entreprendre. On y trouvera d'abord un résumé des connaissances scientifiques, qui sont de moins en moins incertaines. Les enjeux des négociations internationales depuis Rio sont ensuite finement analysés par Benjamin ...

(154 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Climate Change 2001. Vol. II. Impacts, Adaptation and Vulnerability

Dans ce volume, les chercheurs de l'IPCC étudient la vulnérabilité des populations humaines aux futurs changements climatiques, à l'élévation du niveau de la mer et aux tempêtes susceptibles de les accompagner. Ils montrent que les systèmes biologiques sont déjà affectés, et tentent d'évaluer les impacts sur les ressources en eau, la sécurité alimentaire, la santé, et les activités économiques.

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Climate Change 2001. Vol. I. The Scientific Basis

Ce troisième rapport de l'IPCC actualise le deuxième rapport datant de 1996, confirmant que les premières projections concernant le réchauffement du climat ont été sous-estimées. Les dernières recherches arrivent à la conclusion que les températures pourraient gagner jusqu'à 5,8 °C d'ici 2100. L'IPCC conclut également que cette hausse n'a pas eu de précédent dans les mille ans écoulés et que l'activité humaine en est responsable.

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Climate Change 2001. Vol. IV. Synthesis Report

Ce rapport synthétique est la quatrième et dernière partie du troisième rapport de l'IPCC. Il résume plus de 3000 pages en répondant à 9 questions que les gouvernements peuvent se poser au moment de mettre en place une politique de prévention du réchauffement climatique.

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement

Les permis d’émission négociables. Enjeux et perspectives dans le cadre de la négociation sur le climat

The Kyoto Conference in November 1998 led to the adoption of a "protocol" in which certain countries (listed in Annex B) committed themselves to limit their emissions of greenhouse gases. Among the ways that it was thought they might achieve this was by emissions trading, which would allow countries, in addition to the domestic reductions that they had to make, to buy or sell the "right to pollute", either within a market limited to other Annex B countries or in a world market.
The authors of this article examine how such a system of emissions trading could be established, and what the costs and benefits would be for the different countries under varying conditions.
Having described the methodology, they focus on the results of two simulation models : the POLES model of the Institute of Energy Policy and Economics (IEPE) in Grenoble and the EPPA model of the Massachusetts Institute of Technology (MIT) to demonstrate what the marginal costs of cuts might be. Then they look at the effects of emissions trading, depending on whether the market was limited or worldwide.
The journal Futuribles does not often publish the results of formal simulations based on econometric models. But the methodology is easy to follow and the results are striking: if "rights to pollute" were bought and sold in a competitive market, they could have a major redistributive impact in favour of the countries of the East and South (with rights to sell), while contributing to reducing the gas emissions that threaten the climate's stability.

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement

De la science à la politique : l’enjeu climatique aux États-Unis

Because of its environmental, political and economic implications, global warming has become the subject of an unprecedented process of international negotiations, even though its causes and its consequences remain controversial. This has led to the drafting of a protocol under which several countries have made commitments to reduce emissions of greenhouse gases by 2008-2012. One of these is the United States, despite considerable resistance in some quarters to implementing these cuts.
Eugene Skolnikoff examines here the principal factors hindering the adoption of the necessary policies. He picks out six main ones:
- the continuing uncertainty of scientists as to the precise impact of human activities on the climate. These doubts have been cleverly exploited by people whose political and economic motives are quite different;
- the structure of the American government and the way it operates. The government is paralysed by its own contradictions, and is under pressure from lobbies that tend to judge the quality of the scientific arguments according to their own political or ideological biases. In addition, the government has difficulties in balancing the short, medium and longer term;
- the doubts still surrounding the evaluation of the long-term impact of the greenhouse effect, the economic costs that it may generate and, more generally, the costs and benefits of the measures that might be adopted in response to it;
- the international institutional context, the special commitments made by the countries that signed the Kyoto agreement. These commitments are perceived as "limiting American sovereignty" without any reciprocal commitments on the part of the developing countries;
- the role of the media and public opinion, which relish controversies and doom-laden issues and which, as long as there is no major event to bring everyone together, continue to foment confusion;
- political infighting, and the fact that the greenhouse effect has become an issue dividing Democrats and Republicans.
This article is a good illustration of the vagaries of decision-making by the authorities on matters where the scientists disagree. Eugene Skolnikoff shows clearly the obstacles to implementing policies that would allow the United States to fulfil its commitments with regard to climate change; the uncertainty that this causes then undermines international negotiations over a matter of "good governance".

Bibliography

Géopolitique

« Contrôler l’effet de serre : l’enjeu de politique publique internationale »

Ce numéro de la revue Économie internationale fait le point sur les enjeux de la gestion de l'effet de serre en termes de politique publique internationale. La plupart des spécialistes français de la question nous livrent donc l'état de leurs recherches économiques en la matière. Olivier Godard relate ainsi l'expérience américaine des permis négociables, d'abord de 1977 à 1989, montrant les formules expérimentées et les raisons de certains échecs ; ensuite à partir de 1990 et du ...

(206 more words)

Bibliography

Institutions - Ressources naturelles, énergie, environnement

L’Environnement au XXIe siècle. Vol III. Démocratie et politique à long terme

Le troisième volume des actes du colloque de Fontevraud (tenu en 1996 autour de la question de l'environnement) porte sur la question de la gouvernance (Démocratie et politique à long terme). Plusieurs experts réfléchissent, dans un premier temps, aux nouveaux principes d'action dans le domaine de la politique gouvernementale : principe de précaution, équité intergénérationnelle et internationale, éthique, principe de responsabilité, incertitude scientifique, etc. Suivent une série de contributions sur la « gouvernance globale » : comment articuler exigences du marché et ...

(139 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

Climate Change and World Energy

Ce rapport intérimaire passe en revue les possibles conséquences défavorables d'un changement de climat. Il commence par dresser un état des lieux de la recherche sur les prévisions à long terme des émissions de gaz à effet de serre liés à la consommation d'énergie, et en tire des propositions pour les efforts nationaux et internationaux visant à les limiter. Deux d'entre elles sont soulignées : l'importance du progrès technologique pour diminuer l'intensité énergétique, et la nécessité ...

(69 more words)