Chine

Bibliography

Économie, emploi - Géopolitique

Construire l’autonomie de l’Europe face à la Chine

Construire l’autonomie de l’Europe face à la Chine

L’Union européenne (UE) a tardé à prendre en compte l’influence croissante de la Chine dans le monde et ce n’est qu’en 2019 que la Commission européenne a proposé une stratégie pour y faire face, sur la base d’un triptyque la considérant comme un « partenaire, concurrent commercial et rival systémique ». La relation de l’Europe avec la Chine est un enjeu important qui a conduit l’Institut Jacques Delors à constituer un groupe de travail sur ...

(encore 1105 mots)

Revue

Géopolitique - Institutions

A Look at Chinese Soft Power: On the IRSEM Report on Chinese Influence Operations

While the Covid crisis has exposed the extensive dependence of Western — and, in particular, European — states on strategic materials and goods mass-produced in China, and while Chinese-American rivalry regularly makes headlines, a report published this autumn by IRSEM (the French Defence Ministry’s Institute for Strategic Research) has caused a good deal of commotion in France. It relates to “Chinese influence operations” or, in other words, to the way Beijing intervenes with foreign companies, organizations and institutions to consolidate its image and defend its interests. In particular, it stresses the shift currently underway between a period (currently coming to a close) when China used its soft power to exert influence on the international stage by giving a very positive image of itself, and a new period, characterized by a more offensive attitude, in which engendering fear is seen as a more effective way of serving Chinese interests. Inès Cavalli presents the major features of this very dense report here (more than 600 pages) and explains what it reveals about Beijing’s ambitions and the resources (including technological resources) deployed to serve them.

Note de veille

Économie, emploi - Géopolitique

La Chine et les infrastructures portuaires en Europe : risque de dépendance ?

L’Europe serait-elle menacée d’un risque de dépendance à l’égard de la Chine qui chercherait à contrôler une partie du trafic de ses ports maritimes, en prenant les commandes de ces derniers, ou à tout le moins de certains d’entre eux ? Pour répondre à cette question, il est nécessaire de distinguer entre d’un côté ce qui relève de la stratégie des entreprises maritimes, dans le contexte du marché concurrentiel maritime mondialisé, de l’autre des politiques ...

(1429 more words)

Note de veille

Institutions - Société, modes de vie

Données personnelles : un RGPD à la chinoise ?

Une loi ambitieuse, à la mesure du RGPD Le 20 août 2021, Pékin a adopté une nouvelle loi-cadre sur l’utilisation des données personnelles. Largement inspirée par le RGPD européen (Règlement général de protection des données), connu pour être le texte le plus strict au monde en la matière, la PIPL (Personal Information Protection Law) chinoise poursuit, en apparence, les mêmes objectifs : empêcher les collectes abusives de données personnelles en ligne. Composée de huit chapitres et de 74 articles, cette ...

(846 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Géopolitique - Société, modes de vie

Chine : la « prospérité commune » remise au goût du jour

« La prospérité commune est une exigence essentielle du socialisme et une composante clef de la modernisation aux caractéristiques chinoises », assène Xi Jinping dans son discours du 17 août 2021, selon le compte rendu officiel. Ces quelques mots marquent-t-ils un tournant dans la doctrine politique et économique du parti communiste chinois (PCC) ? Tout porte à le croire. De quoi s’agit-il concrètement ? La prospérité commune est un concept qui date de l’ère de Mao Zedong et des grandes campagnes « classicides ...

(902 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

L’Iran, pion chinois contre l’hégémonie monétaire des États-Unis ?

On a évoqué en mai dernier, dans nos colonnes, l’essor du yuan numérique et les motivations de la Chine en la matière, parmi lesquelles tâcher de s’extraire de la domination monétaire américaine et plus largement occidentale. Si son but n’est pas d’abord de renverser le dollar US (elle a tellement d’avoirs en dollars US qu’elle aurait encore trop à perdre si celui-ci plongeait trop vite), la Chine est favorable à ce qu’elle et ...

(743 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Géopolitique - Recherche, sciences, techniques

Guerre économique États-Unis / Chine : raidissement des postures

Avec la crise Covid, plusieurs secteurs (dont l’industrie automobile) sont confrontés à une pénurie de composants électroniques, et en particulier de puces, qui pénalise leur production. Les semi-conducteurs, économiquement stratégiques, constituent un élément majeur de la guerre économique entre la Chine et les États-Unis. Alors que le Conseil d’État chinois vise un taux d’autosuffisance de 70 % de cette industrie d’ici 2025 (contre 30 % en 2019), la réalité pourrait être nettement moins satisfaisante pour la Chine, les ...

(852 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Géopolitique - Territoires, réseaux

Blue Dots américains versus routes de la soie chinoises

En juin 2021, le président américain Joe Biden a ranimé l’initiative des Points bleus (Blue Dots) de son prédécesseur pour reprendre la main sur le pactole de la construction des infrastructures dans le monde, mouvement lancé par la Chine en 2013 avec les nouvelles routes de la soie (BRI, Belt and Road Initiative). Le camp occidental ne peut laisser à la puissance chinoise l’exclusivité de l’exploitation de la connectivité, magnifiée comme l’un des moteurs du développement ...

(959 more words)

Bibliography

Géopolitique - Institutions

China-US Competition : Measuring Global Influence

China-US Competition: Measuring Global Influence

Les États-Unis perdent-ils de l’influence face à la Chine ? C’est la question à laquelle le Scowcroft Center de l’Atlantic Council, en collaboration avec le Frederick S. Pardee Center for International Studies de l’université de Denver, tente de répondre, notamment à travers l’utilisation du Formal Bilateral Influence Capacity (FBIC) Index. L’indice FBIC permet de mesurer la capacité d’influence d’un pays, en comparaison avec un autre pays ou groupe de pays. L’influence d ...

(878 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Entreprises, travail - Géopolitique

La Chine : nouvel eldorado des entreprises européennes ?

Nous nous interrogions dans une précédente note sur le boycott d’entreprises étrangères en Chine, y compris d’entreprises européennes (H&M, Adidas). Nous soulignions ainsi les répercussions des relations délétères entre l’Union européenne (UE), les États-Unis et le parti communiste chinois (PCC) sur les activités de grands groupes privés. Pourtant, la Chambre européenne de commerce en Chine, porte-parole d’entreprises européennes implantées sur le territoire chinois, a publié en juin 2021 un rapport annuel étonnant. Sur ses 1 700 ...

(698 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Géopolitique - Recherche, sciences, techniques

Le Jour où la Chine va gagner

Le Jour où la Chine va gagner. La fin de la suprématie américaine

Kishore Mahbubani en est convaincu : dans l’affrontement géopolitique et économique qui l’oppose aux États-Unis, c’est la Chine qui l’emportera. Pourtant, cette situation pourrait être évitée si des forces irrationnelles ne poussaient pas l’Oncle Sam vers un point de non-retour. Diplomate singapourien, spécialiste de géopolitique et fin connaisseur de l’Asie, Kishore Mahbubani considère avec circonspection le socle de la puissance américaine dont il interroge la durabilité. Et comme s’il voulait déstabiliser son lecteur occidental ...

(940 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Institutions - Recherche, sciences, techniques

Pourquoi la Chine cherche à développer sa propre monnaie numérique

La Chine a avancé ces derniers mois dans son projet de monnaie numérique nationale, dit yuan digital / numérique. Pour l’heure, la banque centrale chinoise, la People’s Bank of China (PBoC), a conçu une application mobile permettant à certains citoyens de recevoir des sommes versées par l’État, utilisables dans divers commerces. Plus de 100 000 citoyens chinois ont déjà téléchargé l’application. Pourquoi la Chine décide-t-elle de produire sa propre monnaie numérique, après avoir lutté contre les cryptomonnaies ...

(1203 more words)

Note de veille

Géopolitique - Recherche, sciences, techniques - Territoires, réseaux

Espace : un tournant historique pour la Chine ?

La Chine a ajouté, au début de l’année 2021, la planète Mars comme future destination pour ses taïkonautes. Pour l’exploration de la Lune, dans laquelle elle est déjà bien engagée, un accord important a été signé avec la Russie, le 9 mars dernier. En février-mars 2021, la Chine a une nouvelle fois occupé l’actualité spatiale en révélant son intention d’envoyer ses ressortissants sur la planète Mars. Dans la foulée, Pékin a signé avec Moscou un accord ...

(626 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

L’écologie pour éviter le piège de Thucydide

À Anchorage, les 18 et 19 mars dernier, a eu lieu la première rencontre entre la nouvelle administration des États-Unis et la Chine. Les deux premières puissances mondiales ont montré à cette occasion qu’elles n’étaient d’accord sur rien. Seul le climat, dont le nom a été prononcé une seule fois pendant deux heures d’affrontement public, est « un domaine où les deux pays peuvent travailler ensemble. Les deux présidents ont montré leur préoccupation commune sur ce sujet ...

(1184 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Entreprises, travail - Géopolitique

Boycott massif en Chine

Depuis plusieurs semaines, le groupe suédois H&M, l’américain Nike et l’allemand Adidas, tous grandes marques du prêt-à-porter, subissent les foudres de l’empire du Milieu. Ces géants du textile se voient, en effet, progressivement privés de leur accès au marché chinois depuis le 22 mars 2021. Applications de vente désinstallées automatiquement sur les smartphones de leurs clients, déréférencement sur les moteurs de recherche locaux, retrait des produits des plus grosses plates-formes d’e-commerce (Alibaba, Taobao), accusations et appels ...

(713 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Géopolitique - Territoires, réseaux

Rouge vif

Rouge vif. L’idéal communiste chinois

Selon Alice Ekman, il n’y a aucun doute : la Chine est encore communiste et tout concourt à le démontrer. Responsable de la Chine et de l’Asie à l’European Union Institute for Security Studies, la chercheuse a recueilli pendant sept ans la matière de son ouvrage : plus de 400 entretiens avec des acteurs chinois et étrangers très divers, l’étude minutieuse des paroles des dirigeants chinois, l’observation de l’atmosphère lors des rencontres et séminaires. Son diagnostic ...

(963 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Géopolitique

Comment Trump a-t-il changé le monde ?

Comment Trump a-t-il changé le monde ? Le recul des relations internationales

Rédigé par deux universitaires canadiens durant le confinement, ce bref ouvrage synthétise de façon didactique le recul des relations internationales au cours de la présidence de Donald Trump. Les auteurs estiment que les relations internationales traversent une période charnière analogue à celles qui ont suivi le congrès de Vienne de 1815 ou la fin de la Seconde Guerre mondiale. Nous quittons un monde dont l’architecture avait été définie par les États-Unis et entrons dans un monde plus éclaté, qui ...

(935 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement - Territoires, réseaux

Les Chinois, leaders de la transition énergétique ?

Depuis les années 2000, la Chine a eu une politique d’investissements massifs dans le domaine de l’énergie. Sur 1 800 milliards de dollars US investis par Pékin dans le monde entre 2005 et 2017, 37 % ont été injectés dans l’énergie. Ces investissements ciblaient initialement le pétrole et le gaz, mais depuis 2010 ce sont les réseaux et la production électrique que la Chine privilégie. La nouvelle route de la soie (Belt and Road Initiative) chinoise a sa ...

(encore 768 mots)

Note de veille

Institutions - Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Collecte inquiétante de données génétiques en Chine

En juin 2020, le think-tank ASPI (Australian Strategic Policy Institute) a publié un long rapport sur la politique de collecte de données ADN du gouvernement chinois. Si l’on manque encore d’informations précises sur les finalités et les réussites effectives de ce projet, il apparaît s’inscrire dans la politique de surveillance de masse conduite par l’État chinois, dont le système de crédit social (SCS) fait souvent figure de proue. Entamé en 2013 mais d’abord ciblé sur ...

(947 more words)

Analyse prospective

Économie, emploi - Géopolitique

Le monde d’après : quelle confrontation États-Unis / Chine ?

Avec l’arrivée de Donald Trump à la présidence des États-Unis il y a quatre ans, a été lancée la mise en œuvre de son slogan de campagne, America First, avec pour conséquence, entre autres, la montée des tensions commerciales et diplomatiques avec la Chine. Suite à la pandémie de Covid-19, qui a montré la dépendance de nombreuses nations à certains produits pharmaceutiques de base fabriqués en Chine et enclenché une nouvelle très grave crise économique d’ampleur mondiale, les ...

(39 more words)

Tribune

Géopolitique - Institutions

What Future for Taiwan? Sino-Taiwanese Relations: Divergent Perspectives

We don’t see it as the role of Futuribles to report on elections, but they can sometimes prompt us to reflect on possible futures. This is perhaps the case with this January’s elections in Taiwan, an island of 23.5 million inhabitants split between advocates of rapprochement with China and others convinced of its own special identity, who want to defend it and ensure its independence in the long run.

Taiwan is an important strategic player in Sino-American competition in the Asia-Pacific region, but it also ranks alongside Hong Kong as one of the bastions of Western-style democracy in the Chinese world. For that reason, it is useful to gain a better understanding of its specificity and the broad developmental trends at work. This is the aim of Inès Cavalli’s article in the wake of the elections that occurred on 11 January 2020.

Note de veille

Éducation - Recherche, sciences, techniques

Optimiser l’éducation grâce à l’intelligence artificielle ?

Squirrel AI, une entreprise technologique chinoise, développe depuis 2014 une solution éducative sur la base d’algorithmes autoapprenants (machine learning). Ces algorithmes s’adaptent en continu au profil de l’élève, au fur et à mesure que ce dernier complète les exercices proposés par le logiciel, lui façonnant ainsi un parcours éducatif personnalisé et adapté à ses compétences. Grâce à l’analyse des données en temps réel et à l’itération permanente sur les progrès ou les faiblesses de l ...

(1054 more words)

Analyse prospective

Économie, emploi - Géopolitique - Recherche, sciences, techniques

L’intelligence artificielle en Chine : vers la supériorité technologique ?

L’intelligence artificielle (IA) bénéficie depuis quelques années maintenant d’un intérêt médiatique croissant et constitue également un chantier stratégique pour de nombreux pays industrialisés. Elle connaît en effet un essor considérable sous l’effet combiné de quatre facteurs : l’essor des communications permettant désormais, à l’échelle planétaire et à la vitesse de la lumière, de transporter toutes les formes d’expression ; la puissance de calcul (qui se mesure en millions de milliards d’opérations par seconde) ; l’explosion ...

(94 more words)

Revue

Institutions - Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

The Chinese Social Credit System: How Beijing Evaluates, Rewards and Punishes its Population

In our increasingly connected and permanently interactive modern societies, the propensity to rate and evaluate everything is increasing. Whether to assess a phone call, rate a delivery service or medical appointment, or pass an opinion on a photograph or article etc., individuals/consumers/citizens are regularly called upon to express their opinions. But beyond these individual demands, which are controversial in themselves, we are also seeing institutional control systems developing, based on rating systems, like the one established in China in the late 1990s which has been markedly reinforced in the last ten years or so. Might Orwell’s ‘Big Brother’ have passed from fiction into reality, as many western commentators on the Chinese Social Credit System (SCS) fear?

Emmanuel Dubois de Prisque takes another look at the SCS here, showing how this system—inspired by Western practices for assessing the ability of economic actors to repay their borrowing—has wormed its way into the daily lives of Chinese citizens. He highlights the aims of the Chinese leaders in this connection (in particular, to promote virtuous human behaviour and trust), and the extent to which these are entirely consistent with China’s long cultural and political traditions. Emmanuel Dubois de Prisque stresses the dangers and drawbacks of the SCS where individual rights and freedoms are concerned, but he also shows the improvements it has brought about in China. Lastly, he ponders the possibility of such a system being exported to Western societies, though he does find this improbable at the moment, given the demands of those societies in terms of individual liberty.

Note de veille

Économie, emploi - Géopolitique

La Chine, banquier du Sud

Contrairement à une image véhiculée par la presse, les entreprises chinoises investissent encore peu dans les pays émergents [1]. En revanche, les banques d’État chinoises prêtent massivement à ces pays et leurs prêts financent la réalisation d’infrastructures (routes, ports, aéroports, etc.) qui sont construites par des entreprises chinoises. Ces banques prêtent davantage aux pays émergents que l’ensemble cumulé des banques de développement (Banque mondiale et banques régionales) et des bailleurs bilatéraux. Qu’est-ce qui explique l’essor ...

(1348 more words)