Associations

Bibliography

Institutions - Société, modes de vie

Alarme citoyens ! Sinon, aux larmes ! Manifeste pour une France « vénitienne »

Alarme citoyens ! Sinon, aux larmes ! Manifeste pour une France « vénitienne »

Voici un livre écrit sans aucune complaisance mais dont les auteurs entendent nous faire partager leur conviction que, si tout va mal en France, une nouvelle renaissance est possible, comme celle qui prit naissance à Venise au XVe siècle sous l’impulsion d’hommes tel Aldo Manuzio, un enseignant devenu entrepreneur innovateur. Ainsi, suffit-il que cet homme passe de l’indignation à l’action, ou, mieux, que des femmes et des hommes décident — personnellement et avec d’autres — de devenir ...

(804 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Société, modes de vie

Manifeste pour demain. L’économie sociale et solidaire, une voie pour l’avenir

Manifeste pour demain. L’économie sociale et solidaire, une voie pour l’avenir

Philippe Bertrand réalise depuis plus de 10 ans Carnets de campagne, une émission de France Inter. Il présente cinq jours sur sept les initiatives locales aux confins des champs sociaux, économiques et culturels qui fleurissent partout en France, développent l’activité et innovent hors des sentiers battus et des institutions. Son Manifeste pour demain est le fruit de l’expérience et de la réflexion d’un observateur privilégié de cette dynamique territoriale. La plupart des multiples initiatives que l’auteur ...

(899 more words)

Revue

Entreprises, travail - Société, modes de vie

Acting Together for the Common Good: The Experience of the SNCF Foundation

This autumn, Futuribles launched a series on the contributions of business to the common good. Among the proposed articles are various accounts from actors in organizations working to promote the general interest. After Initiative France and the Schneider Electric foundation, it falls to a large-scale public company, the French railway network, to outline the activities of its SNCF Foundation.

Marianne Eshet, General Secretary of the SNCF Foundation, shows, for example, how it contributes in France to improving the common good along two major lines of action: “Living together” and “Doing together”. She explains how the foundation’s collective strategies have emerged and how they have been embodied in partnerships, according to the needs identified. Three examples illustrate this commitment: “inter-associativity”, which aims to bring together various NGOs around a common project, is illustrated here by the “Doing Together with our Differences” programme; the co-construction of projects at the local level is exemplified by the Fabrique Opéra [Opera Factory] cultural project; and the co-construction of projects on a national scale by the development of the Alliance for Education. These variable-geometry partnerships show the relevance and success potential of more informal alliances and arrangements between enterprises, on the one hand, and public and private actors, on the other, to further the general interest.

Note de veille

Entreprises, travail - Territoires, réseaux

Plates-formes et nouveaux collectifs de travailleurs

L’amendement proposé par le député Adrien Taché à l’article 66 du projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, visant à offrir plus de sécurité juridique aux plates-formes en échange de la mise en place d’une charte sociale, a fait couler beaucoup d’encre. Rejeté le 4 septembre 2018 par le Conseil constitutionnel pour des raisons formelles, il s’inscrit dans une réflexion plus vaste sur l’avenir du travail et des formes de ...

(1233 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Société, modes de vie

Le service civique, miroir des aspirations des jeunes ?

Créé en 2010, le service civique est un engagement volontaire au service de l’intérêt général destiné aux Français âgés de 16 à 25 ans. Il a pour objectif de « renforcer la cohésion nationale et la mixité sociale ». Concrètement, il permet à des jeunes de réaliser une mission de 6 à 12 mois dans un organisme sans but lucratif, un service de l’État ou une collectivité. En 2016, 92 000 jeunes ont eu recours au service civique, contre 52 ...

(601 more words)

Bibliography

Société, modes de vie

La Contre-société

La Contre-société

D’emblée, l’auteur pose son postulat : l’armature de la société, celle d’un monde commun, est en train de s’effondrer, mais une contre-société, déjà majoritaire dans l’opinion, émerge. Elle mêle trois manières d’être contre : — La désertion, le retrait de ceux qui ne se retrouvent plus dans les institutions et ne se sentent plus représentés par les élites. — La contestation, qui s’exprime tant par les votes d’extrême droite que par les mouvements citoyens et ...

(947 more words)

Revue

Société, modes de vie

A Bright Future for the Voluntary Sector: A Summary of La Fonda’s “Building 2020 Together” Initiative

With around 200 members, La Fonda largely brings together people engaged in –or in promoting– the voluntary sector and the social and associative economy. With a focus resolutely on the future and the pooling of knowledge, the La Fonda association began a foresight exercise in 2010 entitled “Building 2020 Together”. The aim of the study was to explore the future of the voluntary sector in France, so that those in the sector could spot the major upcoming issues and take account of them in their strategies. In this article, Hélène Bonvalot, who coordinated the exercise up until July 2014, explains what it consisted in and presents the lessons learned.

After outlining the general features of the sector and the method employed in this foresight exercise, she shows how voluntary organizations are currently at a parting of the ways in a society affected by three major trends (towards fragmentation of institutional patterns, fluidity of social relations, and empathy) and in a world in crisis and transition. This new context offers significant opportunities for the voluntary world, since it can create opportunities for new partnership models through participation in the implementation of new regulations, promoting the links between the global and the local, or finding a place in emergent socio-economic logics (the circular or the collaborative economy) etc. It is up to the actors in the sector to grasp these opportunities and so play a part, in this (long) transitional phase, in building a future which is chosen rather than merely endured.

Actualité du futur

Société, modes de vie

Une infographie et un jeu pour anticiper les évolutions sociales à l’horizon 2020

La Fonda, « fabrique associative » de réflexion ouverte sur l’évolution du milieu associatif, anime depuis 2010 l’exercice de prospective« Faire ensemble 2020 ». Cette démarche de prospective participative a pour objectif d’analyser les évolutions sociales en cours et à venir afin d’aider les acteurs associatifs à s’y préparer. La première phase de la démarche a permis d’imaginer quatre scénarios pour l’avenir des associations. Ces scénarios ont été confrontés aux travaux de huit experts de la ...

(147 more words)

Artisans du futur

Économie, emploi - Territoires, réseaux

Innovative Local Initiatives: An Ear to the Ground for Entrepreneurs in the Social Economy

Over the last eight years Philippe Bertrand has presented Carnets de campagne, a radio programme on the France Inter network devoted to the social, economic and cultural initiatives that are burgeoning all around the French regions and opening new paths of development “outside the box” of conventional, institutional thinking. After 1,500 programmes, how does he assess the experience of immersion in these seedbeds of change? Do the projects concerned –devised by “forward-looking” individuals and capable of co-ordinating energies and resources– foreshadow new forms of social life? Are they indicative of ongoing change within French –or, indeed, European– society? Have these new entrepreneurs managed to combine acting locally with thinking globally?

We have interviewed Philippe Bertrand and provide some elements of an answer to these questions, elements that are encouraging for those who feel tempted to launch alternative or off-beat projects in the French socio-economic landscape.

Actualité du futur

Entreprises, travail - Territoires, réseaux

Le tissu associatif à l’horizon 2020

Les 29 et 30 novembre derniers, La Fonda, un think tank qui se veut un lieu d’échange d’idées, a organisé une université d’automne où ont été présentées et discutées les dernières avancées de son exercice de prospective « Faire ensemble 2020 », lancé en 2011. Les recompositions possibles du tissu associatif à l’horizon 2020 ont été envisagées à l’aune des grands mouvements qui traversent la société dans son ensemble. Alors que l’organisation verticale du vieux monde ...

(209 more words)

Revue

Société, modes de vie

Social Capital in Europe: Trust, Sociability, Community Life

Social capital, a recent notion that appeared in the 1990s, refers to the nature and quality of the bonds linking individuals in a society and their ability to develop trust and maintain relationships. We learn much about these topics from the surveys of European values that form the core of this special issue of Futuribles. Vincent Tournier presents the various lessons in this article.

First, he stresses the diversity of social capital in Europe, as measured by the level of interpersonal trust and community participation (trade unions, political parties, religious movements, sporting associations etc.) and also by more concrete probing regarding the neighbours one would be happy (or unhappy) to have. He then offers various strands of explanation of the level of trust or mistrust: a correlation with the degree of statism, level of wealth (inequalities in income and wealth being more influential factors in generating mistrust than the degree of statism) and religion (countries with Protestant traditions showing a higher level of trust) etc. He concerns himself lastly with the links that exist between interpersonal and political trust (opinions about democracy and institutions, the preference for a “strong man” to govern the country etc.), which are admittedly real but are not to be over-exaggerated.

In all these areas Tournier presents the overall findings and the finer variations within each country. He also looks more closely at the situation of France and at the argument that social relations are deteriorating and mistrust increasing there. This would seem to be a catastrophist view, which the findings of the Values Study do not entirely support when analysed more subtly.

Bibliography

Géopolitique - Société, modes de vie

« La société civile en question »

Depuis une quinzaine d'années, le terme de société civile s'est répandu dans la presse, en France et dans le monde, après avoir fait l'objet d'une redécouverte dans le domaine des recherches historique, politique ou sociologique. Au-delà du champ intellectuel et médiatique, les acteurs de la scène politique, nationale et internationale, les intervenants des nouveaux mouvements sociaux issus de la mondialisation, notamment les ONG, les instituons internationales... ont parachevé ce processus de légitimation d'une expression à ...

(85 more words)

Revue

Économie, emploi - Institutions - Société, modes de vie

La dictature du partenariat. Vers de nouveaux modes de management public ?

The concept of partnership is, like governance, fashionable at the moment. It seems to meet a need for a thorough overhaul of the methods (institutions and procedures) of public management, which in turn results from what some refer to as 'the crisis of the state'.
Especially in the area of social protection, which used to be dominated by 'paritarisme' (equal representation, especially of the 'social partners'), partnerships are increasingly being fostered between public authorities at various levels (the products in part of efforts to devolve power away from the central administration) and institutions representing civil society to a greater or lesser extent: trade unions, of course, but also a whole series of new players, in particular voluntary organizations, whose claims to be representative need to be kept under scrutiny.
Julien Damon describes how this process is developing in France, and questions its raison d'être, its benefits and drawbacks, including the risk that it will lead to the gradual dismantling of the responsibilities that properly belong to the state, a distortion and dilution of the concept of the public good, even institutional arrangements of questionable legitimacy. In doing this he touches on the problem of a style of governance that, in the guise of promoting greater closeness to the governed, might lead to institutional confusion, carrying with it threats to both democracy and the efficacy of the policies for which, in his view, the state should continue to be primarily responsible.

Bibliography

Société, modes de vie

« FuturWest »

Un an après les célébrations du centenaire de la loi de 1901, un article de Maurice Lefeuvre fait le bilan des problèmes actuels du mouvement associatif (complexité des statuts, transparence, accès à la formation des responsables, hétérogénité...) et propose des pistes pour la création d'un nouveau type de structure associative. On trouvera en complément un extrait des résultats d'une enquête réalisée à l'occasion d'un colloque qui s'est tenu à Lorient en mai 2001 sur le ...

(59 more words)

Revue

Société, modes de vie

Les chemins du bénévolat

The Roads of Voluntarism
Beware of fashionable slogans, for example, "Full employment is over; Long live full activity!" or the notion that volunteer work (which some say is another word for moonlighting) supplies deficiencies or cracks in the market and the State:
- by assuring activity to the unemployed,
- by filling social needs not covered by marketed or unmarketed services.
Lionel Prouteau warns us against the easy inference that these volunteer activities should be encouraged by concessions, subsidies and tax breaks.
First point: Volunteers are not primarily those who have time on their hands, such as retired persons and the unemployed. They come mainly from the "upwardly mobile" who already enjoy not only social status but even a substantial competence. This raises the question of their motivation.
Prouteau acknowledges that a concern to satisfy some needs (including those felt by the volunteers themselves) is in first place, followed by the desire to forge closer social links and to feel some satisfaction in the recognition of their skills. This is obvious since most volunteers are university graduates, socially well-integrated. In brief, they are recruited mainly from among those who run the system rather than those who have been excluded from it.
This is not to deny the social utility of voluntarism. Prouteau's intent is quite to the contrary. We must nevertheless understand that the primary motivation of the volunteer is self-promotion. The gift elicits a counter-gift, he writes, but we should not mistake its nature: the reward is recognition in lieu of remuneration. This means that any underwriting of the costs of managing and developing the volunteer sector must be done with dexterity and subtlety, for "any drift toward monetary compensation, direct or indirect, would risk weakening the basis of commitment".
In other words, let us applaud voluntarism. But we should not expect these activities to reduce unemployment or be regarded merely as jobs.

Bibliography

Société, modes de vie

Sociologie de l’association. Des organisations à l’épreuve du changement social

Le monde associatif est un enjeu d'avenir, d'abord en raison de son importance considérable (il représente environ 800 000 emplois aujourd'hui), mais aussi et surtout parce qu'il est indissolublement inscrit dans le lieu d'une réflexion sur les démocraties modernes. Entre l'espace privé des relations interpersonnelles et la sphère publique, l'association est le lieu où s'élabore un bien commun, objet de l'action collective. Comme le remarque Habermas, la crise de l'État ...

(239 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Société, modes de vie

La Fin des militants ?

En France, aujourd'hui, tout semble montrer - sondages, statistiques, études sociologiques - une désaffection de l'engagement individuel pour la chose publique. Pourtant, cette crise du militantisme n'a pas l'évidence que certains lui prêtent souvent. Pour le sociologue Jacques Ion, il est vrai que la configuration militante qui s'est incarnée lors des trente glorieuses (à travers les luttes syndicales et la vie associative) se révèle de moins en moins efficace : elle n'est plus apte à assurer des ...

(190 more words)

Bibliography

Économie, emploi

Vers une économie plurielle. Un travail, une activité, un revenu pour tous

Chômage, précarité, sont les signes d'une évolution irrémédiable qui impose de changer d'économie et d'agir sur plusieurs fronts : - une réduction du temps de travail importante et rapide, - la nécessité de valoriser et de développer des activités dans un secteur nouveau, le troisième secteur associatif, - la légitimité, à court terme, d'une forme de revenu social qui garantisse un minimum vital à tous les citoyens. L'économie ne se résume pas à un débat frontal entre le secteur ...

(59 more words)

Bibliography

Société, modes de vie

Bénévolat et volontariat dans la vie économique, sociale et politique

Cet ouvrage se présente comme une actualisation de celui réalisé, il y a maintenant plus d'une dizaine d'années, sur le même thème et dans la même collection, par Michel Le Net et Jean Werquin (Le volontariat. Aspects sociaux, économiques et politiques en France et dans le monde, Paris : La documentation Française, 1985). Dans le premier chapitre, les auteurs délimitent le champ du bénévolat ou du volontariat, les deux termes étant, tout au long de l'ouvrage, tenus pour ...

(298 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Société, modes de vie

La Richesse des hommes. Vers l’économie quaternaire

Les économies développées ont retrouvé le chemin de la croissance et, cependant, le chômage persiste. La croissance ne créerait-elle plus d'emploi ? Dans son ouvrage, Roger Sue s'engage dans une autre voie : il se développe aujourd'hui des activités nouvelles que ni le secteur industriel ni le tertiaire, à la recherche constante d'une amélioration des gains de productivité, ne peuvent satisfaire. Dès lors, l'emploi salarié traditionnel ne peut être mobilisé dans un secteur quaternaire naissant. Ainsi les ...

(160 more words)

Bibliography

Société, modes de vie

Engagement public et exposition de la personne

Si la société n'est plus qu'une « société d'individus », comme l'écrivait Norbert Elias, comment comprendre alors ce qui se passe aujourd'hui aux frontières du civil et du politique ? Cette question renvoie à celle, plus fondamentale, de la pertinence contemporaine du paradigme qui associe et oppose société et individus. Les textes réunis dans cet ouvrage sont portés par cette interrogation, tentant de dégager les tendances actuelles de l'engagement individuel dans la chose publique. Ils analysent les ...

(177 more words)

Revue

Institutions - Population - Société, modes de vie

Le lobby des seniors. À propos du livre de Charles Morris

Avec près de 32 millions de membres, dont les 8 dollars de cotisation annuelle donnent droit à recevoir la revue bimensuelle Modem Maturity (Maturité moderne), ainsi que le Bulletin mensuel consacré aux questions de politiques courantes et à diverses réductions sur des produits et services, l'association américaine des retraités (AARP) est la plus grande organisation non-sectaire des États-Unis. Leur nombre n'est dépassé que par celui des 60 millions d'adhérents à l'église catholique romaine. La puissance de ...

(41 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Ressources naturelles, énergie, environnement

« Savoirs populaires et développement rural. Quand des communautés d’agriculteurs et des monastères bouddhistes proposent une alternative aux modèles productivistes »

Seri Phongphit et ses collègues du Thai Institute for Rural Development (THIRD°, ont réussi à faire de la « sagesse populaire » un thème de réflexion majeur pour les universitaires, à déplacer une partie de l'enseignement des amphithéâtres vers les petites exploitations agricoles, où, en échangeant leurs savoirs, les agriculteurs deviennent eux aussi professeurs, à accompagner techniquement les moines bouddhistes dans leur désir de mettre leur engagement non point seulement dans la méditation mais aussi au service du développement de leur ...

(393 more words)