Aspects sociaux

Note de veille

Société, modes de vie - Territoires, réseaux

Vers une application unique d’offre de transport ?

En Finlande, l’application mobile Whim permet aux voyageurs de planifier, réserver et payer leurs trajets à travers différents opérateurs de transport. Cette start-up pourrait bien être un précurseur de la MaaS (Mobility as a Service) dont on parle depuis déjà plusieurs années. En 2011, l’un des constats de l’étude prospective sur la mobilité dans les villes moyennes réalisée par Futuribles International était que les villes françaises avaient presque toutes déjà investi et opté pour une offre variée ...

(725 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Entreprises, travail - Territoires, réseaux

Vers un coopératisme de plate-forme ?

Le développement de nouvelles plates-formes de type « coopératif », qui se présentent comme véritables alternatives aux plates-formes « capitalistes », semble s’être accéléré depuis un an. Ce coopératisme considère les plates-formes comme de véritables communs [1] et développe pour cela un ensemble de principes ayant pour but de remettre en cause la logique uniquement financière de l’ubérisation [2]. Celles-ci se caractérisent en effet à la fois par les modalités d’intermédiation qu’elles mettent en œuvre (l’algorithme n’est plus ...

(1051 more words)

Note de veille

Entreprises, travail - Société, modes de vie

La conscience humaine au service des générations futures

Consultante en stratégie de transformation des entreprises, Virginie Rio-Jeanne a récemment proposé, dans la Harvard Business Review France, la mise en place d’un nouvel indicateur destiné à compléter le quotient intellectuel (QI) et le quotient émotionnel (QE) : le quotient du niveau de conscience (QC). Elle part du principe que, compte tenu des avancées scientifiques (en particulier dans le domaine de l’intelligence artificielle), l’intelligence humaine ne pourra plus rivaliser longtemps avec celle des machines ; et qu’il faut ...

(525 more words)

Revue

Entreprises, travail - Société, modes de vie

Acting Together for the Common Good: The Experience of the SNCF Foundation

This autumn, Futuribles launched a series on the contributions of business to the common good. Among the proposed articles are various accounts from actors in organizations working to promote the general interest. After Initiative France and the Schneider Electric foundation, it falls to a large-scale public company, the French railway network, to outline the activities of its SNCF Foundation.

Marianne Eshet, General Secretary of the SNCF Foundation, shows, for example, how it contributes in France to improving the common good along two major lines of action: “Living together” and “Doing together”. She explains how the foundation’s collective strategies have emerged and how they have been embodied in partnerships, according to the needs identified. Three examples illustrate this commitment: “inter-associativity”, which aims to bring together various NGOs around a common project, is illustrated here by the “Doing Together with our Differences” programme; the co-construction of projects at the local level is exemplified by the Fabrique Opéra [Opera Factory] cultural project; and the co-construction of projects on a national scale by the development of the Alliance for Education. These variable-geometry partnerships show the relevance and success potential of more informal alliances and arrangements between enterprises, on the one hand, and public and private actors, on the other, to further the general interest.

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Promesses et mirages de la civilisation numérique

Promesses et mirages de la civilisation numérique

Dans cet ouvrage, Jean-Paul Lafrance questionne le bilan de la révolution numérique aujourd’hui pour l’homme et la société. Il rappelle qu’à la naissance de celle-ci, il y a quelques dizaines d’années, le numérique était paré de toutes les vertus : nouvel espace de liberté pour les citoyens, nouveaux modes de financement pour les entreprises, progrès des sciences, développement d’une économie des services, etc. Et il relève que le numérique fournit des outils intellectuels qui incarnent une ...

(1242 more words)

Revue

Entreprises, travail - Société, modes de vie

A Company Serving the Common Good: Schneider Electric’s Story

In our September/October issue, we began a series of articles on the contributions made by companies to the common good. We continue that series in this issue with the stories of some of the actors at the centre of these activities. After the experience of “Initiative France”, presented in the foregoing article by Jean-Pierre Worms, it is the turn of Gilles Vermot-Desroches to lay out what Schneider Electric has done in terms of sponsorship and developing its social responsibility in the broader sense. Launched in 1998, as CSR (Corporate Social Responsibility) was beginning to become an established norm, the Schneider Electric Foundation provided a logical continuation and expansion of the initiatives taken by the company within its sector across the world, bringing the greatest possible number of stakeholders together. Twenty years later, we can see here how a company can, concretely and at its own particular level, participate in promoting the common good, and extend its activity as new societal challenges emerge.

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

La Symphonie du vivant. Comment l’épigénétique va changer notre vie

La Symphonie du vivant. Comment l’épigénétique va changer notre vie

Dans son nouveau livre, le biologiste Joël de Rosnay explore les perspectives nouvelles que pourrait ouvrir l’épigénétique à nos modes de vie et à notre société en modifiant ce qu’il appelle son « ADN sociétal ». Il explique dans son premier chapitre que si la plupart des biologistes ont longtemps considéré que tous les mécanismes du vivant étaient déterminés par le programme génétique inscrit dans leur ADN, ils se sont aperçus que l’environnement pouvait modifier le fonctionnement de ce ...

(951 more words)

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Le Désenchantement de l’Internet. Désinformation, rumeur et propagande

Le Désenchantement de l’Internet. Désinformation, rumeur et propagande

Romain Badouard analyse ici ce qu’est devenue l’information sur l’Internet aujourd’hui et combien la réalité s’est éloignée du rêve initial. Il y a loin, en effet, de la vision d’un réseau de communication décentralisé, où l’expression libre servirait la démocratie et l’émancipation des citoyens, à l’image actuelle de l’Internet qui s’apparente à un champ de bataille pour celui qui s’y informe. Et il est vrai que les sujets ...

(1073 more words)

Bibliography

Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

L’Industrie du futur : progrès technique, progrès social ? Regards franco-allemands

L’Industrie du futur : progrès technique, progrès social ? Regards franco-allemands

Les transformations profondes en cours de l’appareil industriel provoquées par les techniques numériques conduisent la plupart des pays industriels à s’interroger sur l’industrie du futur. La Fabrique de l’industrie, qui a contribué à lancer ce débat en France, a organisé en 2016-2017, avec la Fondation Jean-Jaurès et la Fondation Friedrich Ebert en Allemagne, des échanges franco-allemands sur les enjeux de ces transformations, dont cette note présente les conclusions. Elle rappelle en introduction que les deux pays ...

(992 more words)

Note de veille

Société, modes de vie

Les smartphones, fléau de la génération Z ?

Les smartphones ont-ils détruit les jeunes ? C’est la question posée par Jean Twenge, une psychologue américaine [1], qui considère que les membres de la génération Z (nés entre 1995 et 2015) risquent de développer des troubles psychologiques et sociaux à cause de l’usage excessif des smartphones et des réseaux sociaux. Elle n’est évidemment pas la première à tenir ce discours (qui fait suite à ceux tenus dans les années 2000 contre la télévision et les jeux vidéo ...

(850 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

L’Avènement des machines. Robots et intelligence artificielle : la menace d’un avenir sans emploi

L’Avènement des machines. Robots et intelligence artificielle : la menace d’un avenir sans emploi

Martin Ford, qui a 25 ans d’expérience du développement de l’informatique dans la Silicon Valley, s’interroge dans ce livre (traduction française d’un ouvrage paru en 2015) sur les conséquences de l’émergence des robots sur l’emploi dans les sociétés de demain. Une première vague d’automatisation a déjà touché l’industrie, avec les robots d’assemblage, et une nouvelle s’apprête à déferler dans le secteur des services (la restauration dans les fast-foods, par exemple ...

(750 more words)

Bibliography

Société, modes de vie - Territoires, réseaux

Mobilisation totale. L’appel du portable

Mobilisation totale. L’appel du portable

Maurizio Ferraris est un philosophe qui se réclame du mouvement du « nouveau réalisme [1] » et qui a une vision relativement réservée, voire pessimiste, de l’impact du Web. Dans son ouvrage Mobilisation totale [2], il part du constat que c’est la première fois dans l’histoire de l’humanité que cette dernière dispose d’outils mobiles qui offrent à leur détenteur un accès à un nombre quasi infini de documents et à un réseau de communications instantanées. Il appelle ...

(991 more words)

Bibliography

Recherche, sciences, techniques

La Perception des risques. Un enjeu pour les sciences et les technologies

La Perception des risques. Un enjeu pour les sciences et les technologies

La devise de l’Académie des technologies est « Pour un progrès raisonné choisi, partagé ». C’est cette devise que citent deux rapports récents issus de cette institution. Le premier s’intitule Quelques réflexions sur la question de l’appropriation des technologies. Les principaux messages contenus dans ce rapport sont les suivants. Il existe deux dynamiques de l’innovation technologique. La première met en scène des pionniers comme Thomas Edison ou Steve Jobs, qui changent le monde grâce à une invention ...

(788 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

The Rise of the Robots : Technology and the Threat of Mass Unemployment

The Rise of the Robots: Technology and the Threat of Mass Unemployment

Based on a review by Pierre Papon Jobs and robots decidedly represent an inexhaustible subject for American experts. Martin Ford, who has 25 years of experience developing IT in Silicon Valley, muses here on the consequences of the emergence of robots for employment in tomorrow’s societies. In 10 chapters Ford brings out the complexity of the machine/employment relation in a world that will be transformed by the digital and the many forms of automation. He reminds us that ...

(381 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Entreprises, travail - Recherche, sciences, techniques

The Rise of the Robots

The Rise of the Robots: Technology and the Threat of Mass Unemployment

Martin Ford, qui a 25 ans d’expérience du développement de l’informatique dans la Silicon Valley, s’interroge dans son livre sur les conséquences de l’émergence des robots sur l’emploi dans les sociétés de demain. Une première vague d’automatisation a déjà touché l’industrie, avec les robots d’assemblage, et une nouvelle s’apprête à déferler dans le secteur des services (la restauration dans les fast-foods, par exemple, où non seulement on mangera mal, mais aussi ...

(743 more words)

Bibliography

Recherche, sciences, techniques

Internet Fragmentation : An Overview. Future of the Internet Initiative White Paper

Internet Fragmentation: An Overview. Future of the Internet Initiative White Paper

Le Forum économique mondial a placé sa 46e session tenue en janvier 2016 sous le signe du numérique et plus particulièrement de la quatrième révolution industrielle. Partout, l’Internet est au cœur des nouveaux écosystèmes économiques, aussi cette analyse des risques de sa fragmentation est-elle particulièrement intéressante, d’autant qu’elle a bénéficié de la contribution de Vinton Cerf, ingénieur américain, considéré comme l’un des pères fondateurs d’Internet. Le document fait écho à la montée des inquiétudes sur ...

(736 more words)

Bibliography

Entreprises, travail

La Société automatique. 1. L’avenir du travail

La Société automatique. 1. L’avenir du travail

Ce livre de Bernard Stiegler s’intéresse aux évolutions du travail dans un contexte d’automatisation croissante des processus productifs. Cette réflexion s’inscrit dans un cadre particulier caractérisé par l’émergence d’une « gouvernementalité algorithmique » où des technologies de calcul intensif, appuyées par des procédés issus des mathématiques appliquées, sont mises au service de calculs automatisés qui se substituent à des tâches jusqu’ici exécutées par l’homme, voire innovent au-delà des capacités créditées aux êtres humains. Si les ...

(719 more words)

Note de veille

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Robots affectifs : naissance de l’empathie artificielle

Les robots « affectifs » ont la capacité de simuler de l’empathie envers les humains. Il s’agit d’empathie artificielle, dans le sens où le robot n’est pas lui-même en mesure de ressentir des émotions. Cette empathie simulée par des algorithmes se manifeste de différentes façons : par des énoncés verbaux donnant à l’utilisateur le sentiment que le robot comprend ses besoins ; par des mimiques faciales simulant des émotions simples (la joie, la tristesse, l’amusement, etc.). Ces robots ...

(872 more words)

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

La Vie algorithmique

Écrivain et philosophe, Éric Sadin explore nos rapports aux technologies numériques. Il a notamment publié en 2013 L’Humanité augmentée. L’administration numérique du monde (Paris : L’Échappée). Derrière le formidable potentiel de la révolution numérique, l’auteur, dans ce nouvel ouvrage dense et argumenté, dénonce un projet inquiétant de civilisation, essentiellement porté par les géants de l’Internet, et strictement utilitariste et marchand. La définition totalisante de la vie par les systèmes numériques trouve son origine dès le début ...

(724 more words)

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Pour tout résoudre, cliquez ici

« Webcentrisme » et « solutionnisme » sont les deux mots-clefs de Pour tout résoudre, cliquez ici d’Evgeny Morozov, publié en 2014 en France. L’auteur est chercheur et essayiste, il a publié en 2011 The Net Delusion [1] et collabore régulièrement avec plusieurs grands journaux anglo-saxons, du New York Times à The Economist, en passant par The Guardian. Les deux néologismes « webcentrisme » et « solutionnisme » caractérisent les principaux travers dont font preuve nombre de théoriciens du Net. Le webcentrisme consiste à voir tous ...

(969 more words)

Note de veille

Population - Territoires, réseaux

Les défis de l’urbanisation en Asie

Dans une récente étude, la Banque mondiale analysait le processus d’urbanisation accéléré actuellement en cours en Asie orientale et indiquait que le phénomène n’en était encore qu’à ses prémices [1]. Il devrait se poursuivre au cours des prochaines décennies alors qu’en 2010 la population urbaine ne représentait encore que moins de 40 % du total. On mesure, dans ce contexte, l’importance d’une prise en compte précoce des enjeux, garante de la qualité de vie dans ...

(1017 more words)

Note de veille

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Le plancher de verre de la transition écologique

La transition écologique, au cœur des débats contemporains, est un enjeu majeur de politique publique aujourd'hui. Elle risque aussi d'impliquer chacun de nous par ses conséquences sur les modes de vie. Mais la réussite de cette transition se joue également à un troisième niveau, celui des relations interindividuelles et des normes sociales. Un exemple en est donné par les CRAGs (Carbon Rationing Action Groups), en Grande-Bretagne. Ce mouvement regroupe des volontaires qui ont décidé de réduire notablement leur ...

(372 more words)

Revue

Entreprises, travail

Social Irritants and Disengagement at Work: From the Prevention of Psycho-Social Risks to the Assessment of Companies’ Contributions to Better Living

The serious economic crisis Europe is undergoing is accompanied, particularly in France, by a great many company closures and the attendant raft of redundancies. In this context, social relations within vulnerable companies are more than a little strained. Reading this article by Hubert Landier, it is clear things are the same in most organizations, whether or not they are in good shape economically, for though workplace conflict has fallen off considerably in the last 30 years, it has given way to a phenomenon no less generally harmful: the disengagement of employees from their work or from their firms.

Hubert Landier shows here what that disengagement consists in (lateness, errors, poor workmanship, damage to equipment, stress, absenteeism etc.) and what its costs are for both the company and the employee. He then turns to the factors underlying this disengagement: the increase in the number of “social irritants” that have as much to do with the relations and behaviour within the company as with the methods of management or the perceptions the different parties have of them –in other words, far more with immaterial factors than with pay or working hours. Here Landier stresses the essential role management plays in the development of disengagement, but also the role it can play in remotivating employees. He reminds us, in passing, of the positive impact of workers’ well-being on the economic performance of companies and, going even further, takes the view that once companies have understood the importance of developing well-being at work, they will take the further step and, by listening to their employees, contribute to “better living in the community.”

Forum

Économie, emploi

The Free Market Economy and Social Solidarity

The economic crisis besetting Europe, and France in particular, over some decades and the financial crisis that has added further to it since 2007 have brought serious opprobrium on the financial sector and also on the short-termist practices of certain companies, which have preferred to maximize returns to shareholders rather than invest for the future. Yet, reading this “Forum” article penned by Bertrand Collomb, we find that developments are looming in the very heart of the free-market economy whose aim is to add social objectives to companies’ classical economic aims.


The development of corporate sponsorship, together with incentives for companies to be socially responsible (in the sense both of social solidarity and sustainable development), have led the way. In addition to this, there have for some time now been experiments in combining company profitability and social objectives or, in other words, in achieving economic growth while striving —at least in part— to meet certain social needs. This type of initiative makes it possible to give meaning to the activity of the employees involved and to encourage the insertion of new clients into the economic cycle, which in turn contributes to the good health of companies. If such initiatives became widespread, it would no doubt be an opportunity, Bertrand Collomb tells us, to return to an economy beneficial to all those involved and not just to shareholders.

Revue

Économie, emploi - Population - Société, modes de vie

Controversy over Migration. A Review of Two Books: Exceptional People and Immigrant Nations

Migration issues regularly make the headlines on the continent of Europe – and in France, in particular, as can be seen from the 2012 election campaign – and they give rise to lively debate. It is the same in the UK and the USA, as Michèle Tribalat shows here in her comparative analysis of two works published in 2011: Balarajan, Cameron and Goldin’s Exceptional People: How Migration Shaped our World and Will Define our Future and Scheffer’s Immigrant Nations. Michèle Tribalat stresses, for example, the extent to which the approach to the migration issue can vary, not only in its relation to time and history, but also in the economic analysis of the impact of migration on host societies and the attention paid (or not paid) to the identity-related and cultural aspects surrounding the arrival of foreign communities in a society.