Architecture

Note de veille

Urban Utopias and Construction. The Eiffage Group’s Phosphore Programme

The ‘Phosphore’ project, rolled out by the construction conglomerate Eiffage, provides a good example of the principle of broadening the range of actors involved in urban innovation. Without claiming to offer a blueprint for society, Phosphore nonetheless goes far beyond the ordinary industrial or urban project. It verges on a utopian approach both in its incorporation of the main themes of contemporary utopias—the limit on resources, personal fulfilment, sharing and mobility—and its methods of horizontal management. Valérie David ...

(31 more words)

Revue

Territoires, réseaux

The Resurgence of Urban Utopias

This year marks the 500th anniversary of the publication of Thomas More’s Utopia, which gave that term its current meaning and reconnected with a literary genre begun by Plato –the detailed description of a society that is seen by the author as ideal. This utopia of More’s, which was highly regarded, particularly in Europe from the 17th century onwards, became very influential and in subsequent centuries many authors have tried their hands at utopian proposals, applied in most cases to circumscribed territories. As Jean Haëntjens reminds us, this strain of utopian thought contributed greatly to fuelling the visions of towns and cities deemed desirable by the political actors and urbanists of the 19th and 20th centuries.

After a long period of “utopian silence”, which led to an absence of innovative thinking on urban matters in the second half of the 20th century, we have for some years now been seeing a host of urban innovations that are akin, in many respects, to utopian ventures. This is why Futuribles has decided to take stock, in this issue, of the complex relations between utopian thinking and urban policies.

Jean Haëntjens opens this dossier by reminding us, first, of the historic collusion between utopians and urbanists, the different periods of utopian thought, and the way urbanists and architects have seized on these utopias to modify the urban landscape. He also shows the developments that have been underway since the 1970s, particularly the emergence of new urban proposals of a utopian or similar nature emanating not from visionary theorists but, increasingly, from associations, communities, enterprises or citizens resolving to take the future of their town or city in hand. It is these initiatives, these new urban utopias that are presented in this issue, with the following question running through the whole enterprise: will they enable us to meet the formidable challenges posed by the accommodation of three billion new urban dwellers by the year 2050?

Revue

Entreprises, travail - Territoires, réseaux

Urban Utopias and the Construction Industry: The Eiffage Group’s “Phosphore” Project

The “Phosphore” project, rolled out by the construction conglomerate Eiffage, provides a good example of the principle of broadening the range of actors involved in urban innovation. Without claiming to offer a blueprint for society, Phosphore nonetheless goes far beyond the ordinary industrial or urban project. It verges on a utopian approach both in its incorporation of the main themes of contemporary utopias –the limit on resources, personal fulfilment, sharing and mobility– and its methods of horizontal management. Valérie David has been running this experimental project since 2007. Here she affords unprecedented insight into the workings of utopian thought in a major construction company.

Bibliography

Société, modes de vie - Territoires, réseaux

Désastres urbains

Philosophe de l’urbain, Thierry Paquot participe depuis plus de 30 ans aux débats sur la ville. Auteur de plusieurs ouvrages dont Terre urbaine, L’Espace public ou encore Introduction à Ivan Illich [1], il dénonce l’urbanisme de l’ère productiviste. Professeur à l’Institut d’urbanisme de Paris, il dirige également la revue L’Esprit des villes. Dans cet essai, Thierry Paquot s’attache à décrire « les principaux dispositifs architecturalo-urbanistiques » accompagnant l’accélération rapide de l’urbanisation planétaire ...

(741 more words)

Bibliography

Société, modes de vie - Territoires, réseaux

La Forme et le flux. Figures urbaines et architecturales de la mobilité

L'avenir de la mobilité et celui de la ville sont intrinsèquement liés, on ne peut penser l'un sans l'autre. Les voies de transport ont souvent été à l'origine de la physionomie des villes, et ont en tout cas profondément marqué le paysage urbain. Mais les exigences de mobilité, avec les désagréments qu'elles entraînent (trafics motorisés, pollution), sont considérées à présent comme des obstacles à la transition vers la ville « durable ». L'objet de ce texte ...

(155 more words)

Futurs d'antan

Société, modes de vie

La tour de Babel à Paris

In the article we are reprinting this month under the rubric "Futures of Yesteryear" Marie Bordoy dreams of seeing a Tower of Babel constructed in Paris, emulating the Eiffel Tower.
The unprecedented success of the Eiffel Tower encouraged this woman, who was influential in the Paris building trade in the late 19th century, to envisage adding a magnificent monument -covering 32,000 square meters, 140 meters high, with seven floors and hanging gardens- to the Bois de Boulogne. In this unique edifice, intended to be among the most modern and extraordinary, people would have spoken every language under the sun. It was to be not just a visitor attraction, a place of leisure and entertainment, but also a meeting place for industrialists, manufacturers and inventors from all over the world. Thirty million visitors were expected to travel from the four corners of the Earth to see it.
The plans for this architectural marvel, commissioned from Dominique Minaca, conjured up a magical world of distant peoples, combining utility and pleasure, splendour and originality -but never became a reality.

Bibliography

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

E-topia

Ce que les canaux ont été pour Amsterdam et Venise, les chemins de fer pour les plaines américaines, le métro pour une ville comme Londres, les nouvelles technologies de l'information le seront pour la ville du futur. Mais comme leurs prédécesseurs, les réseaux ne créeront pas de nouveaux schémas urbains de toutes pièces, ils commenceront d'abord par transformer ceux qui existent déjà. Ainsi, on peut s'attendre à ce que les NTIC favorisent une forme nouvelle, flexible et ...

(170 more words)

Bibliography

Société, modes de vie

New Forms. Formes nouvelles en architecture, les années 90

Le progrès technologique, les mutations écologiques, les contraintes économiques, obligent les architectes à résoudre de nouveaux problèmes. Le dessin assisté par ordinateur est un nouvel outil qui offre des possibilités de conception et de création inédites. Parallèlement, l'interaction entre l'art et l'architecture se développe de façon de plus en plus prononcée. Aussi constate-t-on depuis une décennie l'éclosion d'une créativité architectonique originale et innovante. Des personnalités comme Frank O. Gehry, Zaha Hadid, Rem Koolhaas, Tadao Ando ...

(30 more words)

Bibliography

Société, modes de vie

L’Architecture du futur

Que sera l'architecture demain ? Peut-on en dégager des lignes de force ? Y aura-t-il une multitude d'architectures ? C'est à travers les propos, les projets et les œuvres des 35 architectes d'aujourd'hui rassemblés ici qu'une diversité de réponses se dessine : la maîtrise d'une technicité permettant de vaincre tous les obstacles de la construction, le désir d'investiguer librement les formes les plus diverses, un rapport nouveau avec la nature profondément modifiée par la civilisation industrielle ...

(139 more words)

Revue

Société, modes de vie

Patrimoine et prospective. Le cas de la France

Le patrimoine est généralement associé à l'idée de passé, souvent considéré comme antinomique du futur. Et pourtant, une prospective est bien nécessaire si l'on veut pouvoir assurer correctement à l'avenir la conservation et la valorisation de nos monuments et de nos sites.

Forum

Société, modes de vie - Territoires, réseaux

Pour un institut mondial des civilisations urbaines

L'avenir du monde est urbain, inéluctablement, pour le meilleur et pour le pire et les conditions de la vie urbaine joueront un rôle de plus en plus important dans l'avenir de l'humanité. En un siècle en effet, de 1900 à 2000, pendant que la population totale du monde va être multipliée par quatre, sa population urbaine va plus que décupler, passant de 260 millions à 2 milliards 90 millions d'habitants, le taux d'urbanisation passant d ...

(31 more words)

Forum

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Tsukuba 85

La 3e exposition internationale organisée par le Japon de l'après-guerre espère accueillir 20 millions de visiteurs. Destiné à convaincre le monde des bienfaits de la technologie et de la suprématie électronique du Japon, Tsukuba 85 pourrait bien n'être que le Disneyland d'ingénieurs en folie.

Revue

Entreprises, travail - Société, modes de vie - Territoires, réseaux

Les grands projets architecturaux et urbains

Depuis une vingtaine d'années des projets d'architecture et d'urbanisme, remettant en question aussi bien les données traditionalistes de l'architecture que le modernisme actuel hérité des années 20, se sont multipliés. Même si le point fort de ces publications et expositions s'est situé entre 1959 et 1969, c'est-à-dire en un temps où l'expansion économique dans les pays industrialisés permettait de rendre crédible des projets de villes gigantesques et d'un coût difficilement chiffrable, contrairement ...

(101 more words)

Revue

Société, modes de vie

Le grand projet gothique

Dans la France de l'an mil, toute la population, à l'exception de la classe militaire dominante, du clergé et des artisans et commerçants, était attachée à la terre, s'efforçant de tirer du sol arable et des forêts la subsistance de l'ensemble du pays.