Aménagement du territoire

Futuribles

Les utopies urbaines

Cette table ronde est organisée à l'occasion de la sortie d'un numéro spécial de la revue Futuribles consacré aux Utopies urbaines. Après une courte introduction de Jean Haëntjens et de différents auteurs de ce numéro, un débat sera ouvert avec tous les participants. La séance se terminera par un verre amical. Les membres de Futuribles International ayant acquitté leur cotisation ainsi que les abonnés de la revue Futuribles sont invités aux tables rondes. Des frais de 20 euros ...

(3 more words)

Bibliography

Territoires, réseaux

Atlas de la France périurbaine. Morphologie et desservabilité

Atlas de la France périurbaine. Morphologie et desservabilité

Dans leur Atlas de la France périurbaine. Morphologie et desservabilité, Matthieu Drevelle et Pierre-Henri Émangard proposent une analyse de la diversité des configurations du périurbain auprès de 70 agglomérations provinciales françaises. Leur atlas s’appuie sur une typologie des formes dominantes de périurbanisation, et sur les conséquences en matière de configuration possible de desserte par les transports publics. Cet ouvrage permet de renouveler les approches classiques du périurbain et de ses problématiques de desserte, en objectivant les caractéristiques dominantes que ...

(130 more words)

Bibliography

Territoires, réseaux

Eco-urbanism : Planetary Challenges, Urban Solutions

Eco-urbanism: Planetary Challenges, Urban Solutions

Based on a review by Frédéric Weill Setting out from the recognition that towns and cities are increasingly on the front line of our planet’s environmental, economic and social challenges, Jean Haëntjens (a consultant on urban strategies) and Stéphanie Lemoine (involved in a sustainable living project) take a look here at a recent paradigm shift. They observe that urbanism, ‘a technical discipline relating to the organization of space’ is gradually giving way to ‘eco-urbanism’, which they define as a ...

(105 more words)

Bibliography

Territoires, réseaux

Éco-urbanisme. Défis planétaires, solutions urbaines

Éco-urbanisme. Défis planétaires, solutions urbaines

Partant du constat que les villes sont de plus en plus en première ligne pour relever les défis environnementaux, économiques et sociaux planétaires, Jean Haëntjens (consultant en stratégies urbaines) et Stéphanie Lemoine (impliquée dans un projet d’habitat durable) s’intéressent, dans cet ouvrage, à un récent changement de paradigme. Ils constatent que l’urbanisme, « discipline technique appliquée à l’organisation de l’espace », est progressivement en train de laisser la place à l’éco-urbanisme, qu’ils définissent comme une ...

(617 more words)

Chapitre de rapport annuel vigie

Territoires, réseaux

Chapitre Territoires, réseaux du Rapport Vigie 2016

Ce chapitre est extrait du Rapport Vigie 2016 de Futuribles International, qui propose un panorama structuré des connaissances et des incertitudes des experts que l'association a mobilisés pour explorer les évolutions des 15 à 35 prochaines années sur 11 thématiques. Il constitue ainsi un document de synthèse des grandes transformations repérées et analysées dans le cadre de Vigie, le dispositif permanent de veille et d'analyse prospective développé par l'association au profit de ses membres partenaires.Vous pouvez ...

(116 more words)

Bibliography

Institutions - Territoires, réseaux

L’Égalité des territoires, une passion française

La réforme territoriale est, en France comme dans la plupart des pays européens, un chantier permanent. L’égalité étant la grande « passion française » (Tocqueville), c’est le thème de l’égalité des territoires qui prédomine en France, et qui n’est qu’une des facettes des débats plus généraux sur l’égalité sociale et politique des citoyens. Les Français aiment à penser que des lieux très différents doivent être traités de manière identique, et ils attendent de l’État qu ...

(936 more words)

Rapport étude

Territoires, réseaux

Résilience urbaine

Confrontées à des défis de grande ampleur (de nature économique, écologique, sociale), les villes cherchent à articuler des capacités d’anticipation et d’action qui permettent de les relever. Constatant la multiplication et la diversité des initiatives prises dans le champ de ce qu’on appelle la « résilience urbaine », Futuribles International, en partenariat avec la Caisse des Dépôts et le Cycle d’urbanisme de Sciences Po, a piloté l’élaboration d’une étude analysant la place de ces travaux et ...

(69 more words)

Bibliography

Institutions - Territoires, réseaux

L’Égalité des territoires. Une passion française

Avec L’Égalité des territoires, une passion française, Philippe Estèbe interroge les fondements de l’idéologie territoriale française dans ses aspects historique, géographique et politique, ainsi que les défis contemporains qui obligent à les reconsidérer. Son hypothèse liminaire est audacieuse : considérer l’égalité territoriale comme une déclinaison de l’égalité politique et sociale consubstantielle à la République. Partant, l’égalité territoriale dont on connaît la fortune institutionnelle récente, avec la création d’un ministère et d’un commissariat général, constituerait ...

(784 more words)

CR table ronde

Table ronde : Les performances relatives des régions françaises

Interview de Laurent Davezies par Hugues de Jouvenel, le mardi 2 décembre 2014, à l'occasion de la table ronde sur « Comment ont évolué et pourraient évoluer les performances relatives des régions françaises ? ». Cette table ronde était introduite par Laurent Davezies, professeur au Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) où il est titulaire de la chaire « Économie et développement des territoires », enseignant en économie urbaine et régionale à Paris XII, Paris I et Sciences Po, auteur avec Thierry Pech ...

(18 more words)

Bibliography

Société, modes de vie - Territoires, réseaux

La France périphérique

Christophe Guilluy fait partie de ces auteurs qui ont le mérite d’avoir des intuitions justes et la faiblesse d’être souvent approximatifs dans leurs démonstrations. S’ils ont en plus du succès, ils s’attirent immédiatement les foudres des milieux académiques. La même mésaventure était arrivée, il y a 10 ans, à l’économiste Richard Florida, inventeur des concepts flous, mais néanmoins éclairants, de classe créative et de ville créative. Or, quelques années plus tard, ce même Florida écrivait ...

(705 more words)

Note de veille

Territoires, réseaux

Décentralisation : comparaison européenne

À l’heure des débats sur la réforme territoriale, qui peut se présenter comme un troisième acte de décentralisation, un premier acte d’affirmation des métropoles ou bien comme une geste de recentralisation, il est bon de se comparer. Les données Eurostat permettent de situer la France, en Europe, en termes de niveaux d’autonomie financière et d’autonomie fiscale des collectivités territoriales. L’analyse comparée de la décentralisation n’est pas chose aidée. Les traditions et dénominations administratives sont ...

(428 more words)

Actualité du futur

Territoires, réseaux

Qui seront les urbanistes de 2030 ?

Le Conseil français des urbanistes (CFDU) a présenté, en conclusion de son université d’été 2014, les résultats d’un exercice de prospective sur l’avenir de la discipline d’ici 2030. Cet horizon est relativement proche pour les urbanistes, puisqu’il peut correspondre à la réalisation de certains projets. 2030 est aussi l’horizon de nombreux projets de territoire. Le principal enseignement de cette réflexion est que l’urbaniste de 2030 sera un « ensemblier » qui devra réussir à travailler ...

(105 more words)

Tribune européenne

Institutions - Territoires, réseaux

An End to France’s Territorial Layer-Cake?

Shortly after forming his government, the French Prime Minister Manuel Valls caused something of a stir among French local and regional authorities by announcing, last April, that the number of French regions would be halved in 2017 and by proposing to abolish départements by 2021. Though there is much to be said for this, given France’s territorial complexity, the experience of previous attempts at reform and the way a number of local politicians tend to cling to their powers mean that this new initiative –officially launched in June– is not certain to come to fruition.

However, as Jean-François Drevet shows here, comparing the kinds of territorial division prevailing in France with those in other European countries where municipalities, counties/provinces and regions are concerned, it would be a logical development enabling the country to resemble its European partners more closely in terms of territorial organization. Moreover, such a reform would give scope for some substantial savings –a point not to be ignored in such delicate times for the public finances, even if we should be careful not to overestimate these, as Jean-François Drevet reminds us in the conclusion to his column.

Note de veille

Économie, emploi - Territoires, réseaux

L’urbanisme crowdfunded

En quelques années, le crowdfunding [1] est devenu une source de financement non négligeable pour le lancement de projets dans divers domaines (artistique, scientifique, etc.). Les avantages du crowdfunding sont multiples : transparence sur la circulation de l’argent et sur son utilisation pour le financement des projets, proximité entre le projet et l’internaute. Depuis 2008, plus de 800 plates-formes de financement participatif ont été créées dans le monde [2] et selon le magazine Forbes, le potentiel de financement du ...

(1110 more words)

Note de veille

Territoires, réseaux

Singapour sans terres

La cité-État de Singapour doit résoudre une équation difficile. Sur un territoire dont la superficie (71 000 hectares) est inférieure à celle de la ville de New York (78 400 hectares), elle recense aujourd’hui une population de 5,4 millions d’habitants, avec une densité moyenne de 7 422 habitants/km2, soit l’une des plus élevées au monde. Dans le Livre blanc sur la population publié en janvier 2013 [1], les autorités estiment que la population totale (résidents ...

(1498 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement - Territoires, réseaux

Biodiversité et territoires 2030

La mission prospective du ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie a lancé en 2010 une démarche prospective « Biodiversité et territoires 2030 », dont ce document présente les principaux résultats. Ces travaux sont partis du constat que la dégradation de la biodiversité était désormais avérée à l’échelle nationale, et qu’elle pouvait avoir des impacts majeurs sur les écosystèmes et les territoires. Cette étude visait donc à anticiper les évolutions possibles de la biodiversité au cours ...

(283 more words)

Actualité du futur

Territoires, réseaux

La ville de 2030 selon Eiffage

Les réflexions sur la ville durable se multiplient, et intéressent désormais aussi bien les acteurs privés que publics. Ainsi, Eiffage, le troisième groupe français du secteur du BTP (bâtiment et travaux publics) a présenté début avril sa vision de la ville durable à l’horizon 2030. Eiffage mène depuis 2007 des travaux de recherche et de prospective sur le développement urbain durable dans le cadre de son laboratoire « Phosphore », auquel participent des salariés du groupe et des experts de la ...

(329 more words)

Actualité du futur

Entreprises, travail - Territoires, réseaux

Quel avenir pour les zones commerciales ?

Les grands centres commerciaux installés en zone périurbaine ont longtemps symbolisé la société de consommation, parfois dans toute sa démesure. Mais quel avenir envisager pour ces zones, qui font face à la concurrence des autres lieux d’achat (qu’il s’agisse d’Internet ou des commerces de proximité [1]), aux politiques de lutte contre l’étalement urbain, et à la hausse probable du prix des carburants (qui va de pair avec une remise en cause du tout automobile) ? À ...

(283 more words)

Analyse prospective

Territoires, réseaux

Quel financement pour les transports en commun ?

Depuis 20 ans, les collectivités ont fait face à des dépenses croissantes pour les transports en commun, qui n’ont pas toujours été suivies d’une hausse équivalente des recettes. En effet, l’offre de métro, tramway et bus a augmenté en moyenne de 25 % en province, la fréquentation de 30 % mais, dans le même temps, les prix payés par les usagers ont baissé en moyenne de 9 % (en euros constants). Aujourd’hui, les usagers ne supportent en moyenne qu ...

(72 more words)

Revue

Territoires, réseaux

“Territories 2040”: An Invitation to Innovate in Spatial Planning Policies in France

This article completes the series begun in the columns of Futuribles in May 2012, conceived as a pendant to the “Territories 2040” foresight exercise launched by DATAR in France in 2009. In this article Stéphane Cordobes, Philippe Estèbe and Martin Vanier underscore how helpful this programme might prove to be for the renewal of spatial planning policies in France through its new approach, which combines the local, national and even European scales and gives priority to an analysis of territorial spaces by major functions; its non-normative stance; and its highlighting of strategic issues and options for public policy. The authors then delve into four of the major issues that will have to be confronted in order to build up a medium-to-long-term “spatial planning agenda” in France: the empowerment of all territories to meet the major social, economic and environmental challenges facing them; the development of strategies in step with globalized economies and societies; ecological transition; and a sensitivity to the needs inherent in a mobile society. These are so many challenges that offer opportunities, but also bring contradictions, which the local and national authorities with responsibility for spatial planning will have to face up to.

Revue

Ressources naturelles, énergie, environnement - Territoires, réseaux

Area Plans for “Factor 4”: Trajectories to 2020, 2030 and 2050 in the Tours Conurbation

In 2009 a programme –“Re-thinking Society in a Post-carbon Society”– steered jointly by the Foresight Department of the French Ecology Ministry and the French Environment and Energy Management Agency (ADEME), was launched in France. It is still ongoing and aims to produce a final report in 2013. The idea of a transition towards a “post-carbon” society includes four main objectives: reducing greenhouse gas emissions by 2050 to one quarter of what they were in 1990; near-autonomy with regard to carbon energies (petrol, gas, coal); an adequate capacity to adapt to climate change and, lastly, greater attention to situations of “energy precariousness”.

As part of the dossier Futuribles is devoting to this programme this month, this article represents a highly informative case study of the implementation of an area strategy for transition to “factor 4” –that is to say, the reduction of greenhouse gas emissions by 2050 to one quarter of what they were in 1990. Baratier, Beauvais and Métais show how, largely on the basis of its “Territorial Coherence Plan” (ScoT), the Tours conurbation has set about equipping itself, in a two-stage process (with target dates of 2020 and 2030), to achieve a post-carbon transition by 2050. They outline the key measures and objectives by sector and major energy consumption element, aiming to modify lifestyles in the conurbation so as to make Tours a “low carbon” city, a city of localities. Local public action, which is essential for successfully achieving such a transition, cannot, of course, be effective without convergent efforts at all levels. Lastly, above and beyond this interconnectedness of public policies, the authors stress a number of questions that are equally crucial (in terms of timescales, economic investment, democracy etc.) in the implementation of a “territorial factor 4”.

Revue

Territoires, réseaux

Low-Density Spaces in France to the Year 2040

Continuing the series begun in May 2012 aimed at reflecting the “Territories 2040” foresight exercise launched in France in 2009 by DATAR, Laurence Barthe and Johan Milian present here the lessons learned by the working group on low-density spaces, of which they were members. After going over the statistical definition of these spaces, how that definition has changed over time and the characteristic typology of the spaces, they give an account of low-density French territories based on four major areas of observation: the different populations involved, the changes to their economic fabric, their powers of attraction and their modes of social regulation.

Stressing that the place of these spaces in the spatial order has changed greatly in recent years, with what were once “territories in difficulty” becoming more attractive territories offering new opportunities, Barthe and Milian outline the five scenarios envisaged for the years to 2040: “Community Archipelagos” (demographic shrinkage and deregulation); “Productive Platforms” (strengthening of productive activities in agriculture, energy and the environment); “Low Density Reabsorbed” (in other words, overtaken by urban sprawl); “Enterprising Systems” (banking on innovation); and “The Urban Areas’ Forward Zone” (these territories becoming part of a more general paradigm of “sustainable towns/cities”).

Barthe and Milian go on to analyse two major challenges for low-density spaces in relation to the more general work carried out as part of Territories 2040: the enhanced capacity of these territories (in other words, their ability to control their destinies and find a place in the overall territorial system) and the ecological development of their resources.

Revue

Territoires, réseaux

French Metropolitan Systems in the Years to 2040

Continuing the series begun in May 2012 that aims to reflect the “Territories 2040” foresight exercise launched in 2009 in France by DATAR, the national spatial planning agency, Gilles Pinson presents the lessons drawn from the work of the Foresight Group on Metropolitan Systems. After a timely reminder of the objectives of this foresight study – not to predict the future, but to “introduce a little perplexity into public policy networks” – he outlines the questions that framed the exercise: how are we to define a metropolis in France today and what are the major trends at work in the metropolitan systems in the particular context of post-Fordism and neo-liberal globalization? In this way, he shows the extent to which the economic developments at work at the international level modify and structure economic activities, social relations and ways of living and working in the French metropolises.

Drawing on this, Pinson presents the three scenarios developed for the years to 2040: the “Mercapole” scenario, characterized by hyperconnection, the rise of the private sector, the domination of economic interests and actors in the property market, which combines densification at the centre and urban sprawl on the outskirts; the “Archipole”, in which metropolises pay more than due regard to public regulation, but also engage in greater surveillance of citizens, against a background of city densification and respect for the environment; and, lastly, the “Antipole” scenario, a scenario of decoupling from the French economy against a background of the repoliticization of urban issues and local institutions, expressed in the emergence of “heritage” or tourist cities, on the one hand, and cities dominated by social groups developing alternatives to the neo-liberal model on the other. In conclusion, Gilles Pinson stresses the contribution of these scenarios to the thinking of public actors with regard, in particular, to levels of decision-making (European Union, state or cities) and the directions to be taken by policies on spatial planning and development.

Bibliography

Territoires, réseaux

Villes et croissance verte : étude de cas de la région Paris / Île-de-France

Cette étude s’inscrit dans le cadre d’une série de l’OCDE sur le développement régional. Selon les auteurs, la région Île-de-France possède de nombreux atouts lui permettant de s’orienter vers une croissance plus « verte » : une population jeune et bien formée, la meilleure performance en R&D et innovation de l’Europe, une base industrielle solide, un taux d’émission de CO2 faible par rapport à sa population, etc.L’Île-de-France est la 9e métropole la plus peuplée de ...

(357 more words)

Note de veille

Territoires, réseaux

Les maires sont-ils prêts à construire ?

Une expression bien connue veut qu’un maire bâtisseur soit un maire battu. Pourtant, dans un sondage réalisé début mars 2012 par le CSA pour le Forum pour la gestion des villes et des collectivités territoriales auprès de 250 maires de communes de plus de 10 000 habitants, ceux-ci se déclarent prêts à se mobiliser pour la construction de logements neufs. 87 % d’entre eux considèrent que « mener une politique de logement volontariste, en particulier par la construction, a un ...

(10 more words)