Afrique

Analyse prospective

Économie, emploi - Population

La fenêtre démographique en Afrique de l’Ouest : une ouverture différée

Les personnes jeunes et âgées étant généralement à la charge des personnes adultes, l’évolution de leurs proportions au fil du temps n’est pas neutre au plan socio-économique. La structure par âge de la population ouest-africaine présente, à l’instar de celle des pays qui traversent la première phase de la transition démographique, les caractéristiques d’une population très jeune. La jeunesse de la population peut annoncer une fenêtre d’opportunité pour le développement, correspondant au moment où la ...

(100 more words)

Note de veille

Géopolitique

La CEDEAO : une organisation régionale de plus en plus attractive

La CEDEAO (Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest) est une organisation intergouvernementale ouest-africaine et la principale structure destinée à coordonner les actions et politiques des pays ouest-africains. Son but principal est de promouvoir la coopération et l’intégration, afin de créer une union économique et monétaire ouest-africaine. Elle attire désormais les pays du Maghreb. Fondée en 1975, la CEDEAO associe aujourd’hui 15 États membres : le Bénin, le Burkina Faso, le Cap-Vert, la Côte-d’Ivoire, la Gambie ...

(1145 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Société, modes de vie

Perspectives du marché de la téléphonie mobile en Afrique de l’Ouest

Longtemps victime d’une fracture analogique (si l’on fait exception des quelques élites, la pénétration du téléphone fixe est restée limitée aux grandes entreprises et aux administrations publiques), la CEDEAO (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest) avance à grands pas dans le domaine du numérique. Sur fond de forte progression de la téléphonie mobile, du déploiement du haut débit, la progression des réseaux et l’émergence de nombreuses start-ups attestent d’importantes avancées du numérique ...

(1597 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Géopolitique

Fatigue chinoise envers l’Afrique ?

En dépit des promesses réitérées lors du sixième sommet Chine-Afrique organisé à Pékin les 3 et 4 septembre dernier, les relations économiques entre la Chine et l’Afrique se sont stabilisées. La part relative de l’Afrique dans les investissements de la Chine à l’étranger, qui était de 3 % en moyenne jusqu’en 2016, a diminué en 2017 du fait de l’engouement chinois pour l’Europe et les États-Unis. Depuis, l’investissement chinois dans le monde a chuté ...

(605 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Géopolitique

Crise et développement. La région du lac Tchad à l’épreuve de Boko Haram

Crise et développement. La région du lac Tchad à l’épreuve de Boko Haram

Le rapport Crise et développement. La région du lac Tchad à l’épreuve de Boko Haram effectue la synthèse d’une étude réalisée par l’Institut de recherche pour le développement (IRD) sur la région du lac Tchad, pour le compte de l’Agence française de développement (AFD). Les travaux de terrain et en ateliers qui ont permis la collecte d’une grande part des données utilisées ont été conduits entre mars et juin 2017, la rédaction du rapport ayant ...

(1151 more words)

Bibliography

Géopolitique - Institutions

L’Afrique, nouvelle frontière du djihad ?

L’Afrique, nouvelle frontière du djihad ?

Politologue et directeur de recherche à l’Institut de recherche pour le développement (IRD), Marc-Antoine Pérouse de Montclos analyse les conflits et les phénomènes de violence en Afrique. Son récent ouvrage L’Afrique, nouvelle frontière du djihad ? met l’accent sur l’émergence et l’enracinement de mouvements djihadistes africains. L’ouvrage s’intéresse à trois d’entre eux : les Chebabs en Somalie, Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI) au Mali, et Boko Haram au Nigeria et plus largement dans la ...

(558 more words)

Note de veille

Économie, emploi - Géopolitique - Société, modes de vie

Qu’en est-il de l’émergence des classes moyennes en Afrique ?

En 2011, la Banque africaine de développement annonçait, dans un rapport très médiatisé, une classe moyenne africaine de 350 millions de personnes [1]. De quoi attirer les acteurs économiques intéressés par ce marché en expansion. Un dossier du journal Le Monde est revenu en avril sur cette question [2]. Apparu lors des Trente Glorieuses, dans une société industrielle organisée autour de l’emploi et du salaire, pour attester de l’émergence, entre les classes populaires (ouvriers, petits fonctionnaires, employés et ...

(814 more words)

Bibliography

Géopolitique - Population

La Ruée vers l’Europe. La jeune Afrique en route pour le Vieux Continent

La Ruée vers l’Europe. La jeune Afrique en route pour le Vieux Continent

Ce 17e ouvrage de Stephen Smith n’est plus celui du journaliste qu’il fut jadis en France pour Libération et Le Monde dont il tenait les rubriques sur l’Afrique. C’est ici le professeur d’université américain à Duke qui s’exprime en philosophe de géographie humaine et d’une Histoire « qui est en marche mais dont les pas sont lents ». Et d’ajouter que les changements démographiques ne s’accomplissant qu’à un rythme trop lent pour ...

(1046 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Population - Société, modes de vie

Global Trendometer : Essays on Medium- and Long-term Global Trends. Summer 2017

Global Trendometer: Essays on Medium- and Long-term Global Trends. Summer 2017

Deux fois par an, le service de recherche du Parlement européen publie le Global Trendometer, un rapport sur les grandes tendances destiné aux députés européens. Il constitue aussi une contribution au dispositif collaboratif de renforcement de la prospective stratégique entre institutions européennes : ESPAS (European Strategy and Policy Analysis System). Ce nouveau rapport présente une sélection de tendances effectuée à partir de publications de prospective émanant notamment de l’Union européenne, du National Intelligence Council (NIC) américain, de l’Organisation de ...

(998 more words)

Revue

Économie, emploi

The Emergence of the African Economies: A New Analytical Framework for Socio-Economic Drivers and Performance

The concept of emerging countries or economies appeared in the 1980s and gained currency when the BRICS countries (Brazil, Russia, India, China and South Africa) seemed to be moving into a global leadership role. Though the concept remains ill-defined, “emergence” is frequently applied now to countries that show significant economic and social progress.

With the rejection of the many economic programmes that are often dictated by development agencies (e.g. structural adjustment programmes), and echoing a resolve on the part of Africans to take their fate into their own hands, there is much talk today of the emergence of Africa and of emergence plans being drawn up in many countries. But the question remains open as to what emergence means, what the main drivers of emergence are and how performance can be evaluated, particularly when it comes to comparing the different trajectories of African countries.

The Performances Group consultancy has developed an analysis grid for the process of emergence and produced a model based largely on a typology of the driving factors of emergence (collective ambition, leadership and vision, development of the private sector etc.) and economic and social performance indicators (economic growth, shared prosperity etc.). Its chief executive, Victor Ndiaye, and Ruben B. Djogbenou explain that analysis grid here and the way composite indicators have been established that make it possible to evaluate and compare the relative emergence of African countries. They propose an analytical framework for this process and, on the basis of the indicators selected, offer a league-table of countries detailing their performance levels between 2005 and 2015, which will no doubt spark considerable debate.

Bibliography

Géopolitique

Afriques. Entre puissance et vulnérabilité

Afriques. Entre puissance et vulnérabilité

Économiste réputé et spécialiste de l’Afrique, Philipe Hugon a l’ambition de nous faire partager l’étendue de ses connaissances du continent africain, ainsi que de déconstruire les représentations dominantes et souvent mal étayées que l’on retrouve en creux de nombreuses publications d’experts. L’ouvrage prend donc résolument le parti de ne pas verser dans un afro-optimisme béotien et d’éviter de basculer dans un afro-pessimisme névrotique. Selon l’auteur, c’est au croisement de ces représentations ...

(313 more words)

Bibliography

Ressources naturelles, énergie, environnement

L’Énergie en Afrique à l’horizon 2050

L’Énergie en Afrique à l’horizon 2050

L’Afrique est souvent à l’ordre du jour car elle est confrontée à des défis majeurs, celui de son développement étant le plus important. Ce rapport de la Fondation Jean-Jaurès est consacré à l’accès de l’Afrique à l’énergie, considéré comme un paramètre clef pour l’avenir. Une première partie établit un état des lieux. On observe ainsi que si l’Afrique représente 15 % de la population mondiale, elle ne consomme que 3 % de l’énergie mondiale ...

(792 more words)

Bibliography

Économie, emploi - Géopolitique

Africanistan

L’ouvrage de Serge Michailof confronte judicieusement les réalités de la sous-région sahélienne aux prévisions macroéconomiques afro-optimistes produites par les institutions internationales à l’échelle du continent : une croissance démographique forte au soutien d’une croissance économique élevée, une émergence de classes moyennes et une forte et durable diversification économique. Son analyse nous rappelle l’extrême diversité des situations rencontrées dans les 54 pays du continent africain en termes de perspectives de développement : les indicateurs macroéconomiques masquent certaines problématiques sous-régionales ...

(777 more words)

Revue

Population

Sub-Saharan Africa: an Explosive Demographic Transition

Futuribles regularly draws the attention of its readers to the dangers inherent in the dominant model of development on our planet. By drawing on its natural resources and generating pollution, that model means we are probably close to reaching the limits of our ecosystem. It has thus become urgent to enter upon a truly sustainable phase of development, which admittedly entails different forms of life, production and consumption, but also depends greatly on the number of inhabitants there are –and will be– on our planet.

In this connection, there are many who, basing themselves on the general movement of demographic transition that societies undergo in the course of their development, take the view that the demographic growth of the centuries to come should not pose any major problem. Yet, to read Henri Leridon’s analysis here on the demographic prospects of the African continent up to the end of the century –and not up to 2050, which was the usual time-horizon in earlier analyses– there are considerable grounds for disquiet. Africa could see its population increase by more than two billion inhabitants by 2050 and double that (more than four billion) by the end of the century. With these figures, we are a long way from the kind of demographic transition seen thus far in the rest of the world: and it is unlikely that the African continent (or even our planet) can meet the needs of a population growing at such a rate. Now, as Henri Leridon also shows, these demographic prospects (which are particularly worrying in the sub-Saharan part of Africa) barely seem to be giving the political authorities cause for concern, whereas they ought in fact to be taking significant measures in terms of education, birth control, family planning etc. –and doing so urgently.

Analyse prospective

Économie, emploi

Émergences africaines programmées

En mai 2000, The Economist publie un article sur le devenir du continent africain : « Hopeless Africa ». L’inventaire des maux recensés — problématique d’accès aux biens publics mondiaux, déficit structurel de croissance économique, utilisation sous-optimale des ressources, et persistance de conflits ethniques et religieux — amène l’hebdomadaire à condamner le continent : « sans espoir ». Treize ans plus tard (mars 2013), le journal britannique bascule dans l’afro-optimisme : « A Hopeful Continent ».       Ce changement de perspective est-il simplement rhétorique ? Comment deux photographies, réalisées ...

(100 more words)

Tribune européenne

Géopolitique

Is Europe Under Siege?

As it has been built up and extended over time, the European Union has managed, in some five decades, to form itself into a peaceful grouping of 28 member states and eliminate the serious rivalries that caused such bloodshed on the continent in the 19th and 20th centuries. This is undoubtedly a great achievement but, some 25 years after the ending of the Cold War, new conflict zones are emerging or consolidating themselves on the periphery of the Union, raising the question of what political and security responses the EU can muster.

As Jean-François Drevet shows here, the deterioration of the situation in North Africa, the Sahel, the Middle East and the former Soviet republics increasingly suggests that Europe is besieged. In this context, the EU hasn’t yet proved able to develop a truly convincing response capacity. It is high time, however, that it concerned itself with these issues and, as this column suggests, took advantage of the five-yearly renewal of Community institutions to equip itself to react concretely to these geopolitical developments and safeguard the security of the whole European entity.

Bibliography

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

L’Afrique est-elle si bien partie ?

Sylvie Brunel n’en est pas à son premier ouvrage : celui-ci est le troisième qu’elle publie au cours de cette année 2014, et le trentième qu’elle publie sous son nom depuis 30 ans (1984), à propos essentiellement du développement durable des sociétés en émergence, plus particulièrement en Afrique qu’elle parcourt en long et en large au titre notamment de plusieurs organisations humanitaires internationales. Juriste, géographe, économiste de formation, elle brasse avec talent tous les éléments qui font ...

(723 more words)

Bibliography

Africa 2030 : Realizing the Possibilities

Dans ce rapport, Ernst & Young s’intéresse aux perspectives de développement économique de l’Afrique à l’horizon 2030. Alors que, jusqu’à la fin des années 1990, le continent peinait à faire face à ses problèmes politiques et économiques, il connaît depuis une dizaine d’années un essor sans précédent. Au cours des 15 dernières années, le volume de l’économie de l’Afrique subsaharienne a plus que quadruplé. Certains pays enregistrent des taux de croissance économique supérieurs ...

(589 more words)

Note de veille

Ressources naturelles, énergie, environnement

L’Afrique est-elle promise à un avenir énergétique radieux ?

L’Afrique est objet de commisérations, la crise sanitaire du virus Ebola en ce moment en est malheureusement un exemple, tout en étant considérée comme un continent d’avenir. Un récent rapport de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) en présente plutôt une vision optimiste, en particulier sous l’angle de ses perspectives énergétiques. Quelques constats s’imposent : — l’Afrique subsaharienne représente aujourd’hui, 13 % de la population de la planète mais elle ne consomme que 4 % de l ...

(564 more words)

Note de veille

Population

25 % de la population mondiale sera africaine en 2050

L’UNICEF (Fonds des Nations unies pour l’enfance) rappelle dans un rapport d’août 2014 que, selon les projections de l’ONU, l’Afrique pourrait rassembler un quart de la population mondiale d’ici 2050. Le Fonds signale qu’au cours des 35 prochaines années, ce sont presque deux milliards d’enfants qui pourraient naître en Afrique. Si 25 % de la population mondiale pourrait donc y vivre d’ici 2050, ce devrait être le cas de 40 % des enfants ...

(333 more words)

Note de veille

Géopolitique

Le Nigeria : tendances et incertitudes

Le Nigeria intrigue, inquiète et fascine. Sur le plan de la prospective, les tendances démographiques sont à l’explosion (doublement de la population d’ici un quart de siècle). Les tendances politiques sont marquées par la corruption et le terrorisme. Les tendances économiques seraient bien plus favorables, mais les données ne sont pas forcément assurées. Depuis avril 2014 le Nigeria est considéré comme la première économie du continent africain. Par un jeu d’écriture comptable, le pays a affirmé que ...

(662 more words)

Document

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

Is China making a land grab in Africa ?

With sustained economic and demographic growth, a rising standard of living among its inhabitants and a growing demand for food, China has considerable efforts to make to meet the growing needs of its population. In this context, it has often been criticized by observers who take the view that it is evincing a form of neo-colonialism towards the African continent, not only with regard to mineral resources, but also in the areas of land ownership and agriculture. What is the ...

(150 more words)

Bibliography

Un partenariat pour l’avenir

Ce rapport a été rédigé pour le ministère de l’Économie et des Finances afin d’intensifier les relations entre la France et l’Afrique, notamment l’Afrique subsaharienne. Il émet donc 15 propositions en ce sens pour le gouvernement français. Dans un premier temps, le rapport revient sur la situation économique et sociale de l’Afrique et sur ses relations avec la France. Depuis 10 ans, la croissance économique de l’Afrique est de 5 % par an ; en 2014 ...

(438 more words)

Revue

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

Is China Making a Land-Grab in Africa? Taking Fresh Stock of a Vexed Question

With sustained economic and demographic growth, a rising standard of living among its inhabitants and a growing demand for food, China has considerable efforts to make to meet the growing needs of its population. In this context, it has often been criticized by observers who take the view that it is evincing a form of neo-colonialism towards the African continent, not only with regard to mineral resources, but also in the areas of land ownership and agriculture. What is the actual situation? Can China perhaps be seen as a country that is making a massive land-grab in Africa?

In the view of Jean-Jacques Gabas, drawing here on the two most reliable databases on land acquisition across the world, the actual picture is more mixed than it seems. Gabas first re-situates China within world agricultural trade, then provides an insight into global land transactions and a league table of the biggest investors in land, in which China comes sixth, far behind the USA. He then details where these investments have mostly been made and, with regard to the main African countries concerned, indicates the (small) proportion represented by Chinese investment. Lastly, he shows that Africa is not a geographical priority so far as Chinese investment in land is concerned, specifies the nature of Chinese projects on African soil and stresses China’s increasing tendency to focus its activity in Africa on development aid.

Note de veille

Ressources naturelles, énergie, environnement

Quelles ressources en eau en Afrique ?

La revue Environmental Research Letters a publié, le 21 avril 2012, un rapport des chercheurs du British Geological Survey et de l’Université College de Londres, affirmant que l’Afrique regorge d’eau [1]. Compilant de très nombreuses études locales, cette publication affirme que l’Afrique possède environ 0,66 million de kilomètres cubes d’eau dans son sous-sol (soit 20 fois plus d’eau que l’ensemble des réserves d’eau douce et des lacs du continent). Ces ressources ...

(736 more words)