Rapport

Ressources naturelles, énergie, environnement - Société, modes de vie

Megatrends in the Agri-food Sector: Global Overview and Possible Policy Response from an EU Perspective — Research for AGRI Committee

Par

Megatrends in the Agri-food Sector: Global Overview and Possible Policy Response from an EU Perspective — Research for AGRI Committee
FERREIRA Ines , « Megatrends in the Agri-food Sector: Global Overview and Possible Policy Response from an EU Perspective — Research for AGRI Committee », arlement européen (Policy Department for Structural and Cohesion Policies), 2019.

Dans un contexte marqué par les élections européennes et les débats sur la politique agricole commune (PAC), le Parlement européen a commandé une étude sur les grandes tendances (megatrends) de l’agriculture et de l’alimentation. Le rapport, publié en septembre, a été réalisé par les sociétés de conseil VVA et Arcadia International, l’Association européenne des agences de développement (EURADA) et le réseau des Centres européens d’entreprise et d’innovation (CEEI). Il combine analyse bibliographique, enquêtes auprès de 21 experts et entretiens avec des parties prenantes (entreprises, associations, universités).

Les parties 2 et 3 du document fournissent un résumé, à la fois complet et concis, des tendances lourdes et des émergences susceptibles de déterminer l’avenir des systèmes alimentaires, s’appuyant notamment sur des travaux prospectifs récents (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, étude de la commission Lancet, etc.). Plusieurs dynamiques clefs sont ainsi rappelées : augmentation de la demande alimentaire (+ 50 %), évolutions contrastées des régimes alimentaires dans les différentes régions du monde (tableau ci-dessous), possibles ruptures technologiques, compétition de plus en plus forte pour les ressources naturelles, impacts du changement climatique, etc.

Pertinence des différents facteurs influençant les consommations alimentaires dans diverses parties du monde

Source : Parlement européen.

Le rapport propose ensuite quatre scénarios prospectifs de l’évolution du système alimentaire européen à l’horizon 2050, qui mettent en exergue le rôle décisif de l’action publique. Le scénario 1, « Des petits pas, mais pas d’objectifs atteints », correspond au business as usual (scénario tendanciel), avec la poursuite de la dégradation environnementale et une offre alimentaire quantitativement insuffisante pour satisfaire la demande. Le scénario 2, « Production de masse à tout prix », voit les politiques agricoles se recentrer sur les volumes, avec un retour des aides couplées et un focus sur la gestion des risques, au détriment de l’environnement et du climat. Le scénario 3, « Survivants locaux », est caractérisé par un repli protectionniste généralisé et une sécurité alimentaire prise en charge par la production domestique. Le scénario 4, « Alimentation et durabilité pour tous », résulterait d’une activation forte et simultanée des leviers de politique publique à tous les niveaux du système alimentaire : véritable politique nutritionnelle européenne, aides couplées à des objectifs de santé et de sécurité alimentaire, intégration des préoccupations environnementales dans les traités de libre-échange, éducation à la santé par l’alimentation, etc.

-----------------------------
Source :
ce texte est issu du Bulletin de veille du CEP (Centre d’études et de prospective), novembre 2019. URL : http://veilleagri.hautetfort.com/archive/2019/11/15/grandes-tendances-agricoles-et-alimentaires-mondiales-quelle-6191489.html. Consulté le 12 février 2020.

 

Site web
http://www.europarl.europa.eu/RegData/etudes/STUD/2019/629205/IPOL_STU(2019)629205_EN.pdf

Read related content

Recherche

Faire une recherche thématique dans la base bibliographique