Rapport

Population - Société, modes de vie

Habiter dans 20 ans

Par

Habiter dans 20 ans
PADIS Marc-Olivier , « Habiter dans 20 ans », Terra Nova, 2019.

La Fondation Terra Nova a publié en février 2019 un rapport sur l’avenir du logement, dans lequel elle imagine quatre scénarios à l’horizon 2040.

La concentration métropolitaine

Le premier scénario, « La concentration métropolitaine », repose sur une poursuite du processus de métropolisation, qui se traduit par une accentuation des inégalités territoriales entre les pôles dynamiques et les zones reculées. En conséquence, trois tendances déjà structurantes en matière de logement tendent à s’accentuer encore :
— les conditions de logement dans les cœurs des métropoles sont difficiles (coût élevé, superficies limitées…) ;
— l’étalement urbain se poursuit, donc la dépendance à l’automobile aussi ;
— certaines zones du territoire se retrouvent isolées et abandonnées, avec des populations captives.

La saturation urbaine

Le deuxième scénario, « La saturation urbaine », décrit au contraire une saturation dans le phénomène de métropolisation, en raison des externalités liées à ce modèle (prix des logements, temps de transport, pollutions…). De plus en plus d’habitants cherchent donc à s’éloigner des cœurs de métropole, en investissant dans des maisons en périurbain, voire en zone rurale. Le logement est donc plus que jamais au centre de la vie quotidienne pour travailler, se former mais aussi jardiner et accroître son autonomie.

La révolution du partage

Dans le troisième scénario, « La révolution du partage », les pratiques de mutualisation des biens permettent de maintenir la qualité de vie dans les métropoles. Les logements et l’automobile sont partagés de manière plus systématique, afin de libérer de l’espace. Le logement est aussi un lieu moins investi et plus fonctionnel, les habitants réalisant de plus en plus d’activités dans des lieux eux aussi partagés. Les habitants profitent également de leur temps libre pour rejoindre des logements plus grands dans des zones moins denses (résidences secondaires, location de courte durée…).

Le réseau des métropoles

Enfin, le quatrième scénario, « Le réseau des métropoles », envisage un développement territorial plus équilibré entre les métropoles, les villes moyennes et une partie des zones rurales. Les logements sont des lieux multifonctions, plus modulables en fonction de leurs occupants et de leurs pratiques.

Site web
http://tnova.fr/system/contents/files/000/001/699/original/Terra-Nova_Habiter-dans-vingt-ans_120219.pdf?1549907828

Read related content

Recherche

Faire une recherche thématique dans la base bibliographique