Actualité du futur

Géopolitique - Ressources naturelles, énergie, environnement

Prédire les conflits liés à l’eau : un algorithme au service de la gestion des crises

Par

Afin d’aider les décisionnaires compétents (pouvoirs publics, mais aussi organisations non gouvernementales, ou secteur privé) à agir le plus tôt possible pour prévenir d’éventuelles guerres de l’eau, six organisations, dont le World Resources Institute, se sont associées au ministère néerlandais des Affaires étrangères pour développer un outil numérique en mesure d’alerter sur les potentielles zones à risque d’affrontements autour de l’or bleu. Accessible au grand public, le portail en ligne permet d’identifier jusqu’à un an à l’avance les aires géographiques où 10 personnes ou plus seraient susceptibles de mourir dans ce type de conflits. Pour l’année 2020, ont ainsi déjà été mis particulièrement en avant le Pakistan, l’Inde, le Nigeria, le Mali et l’Iran.

Les ingénieurs en charge du logiciel assurent que ce dernier est efficace à 86 %, grâce à sa base de données extensive. L’outil s’appuie en effet sur 20 ans de collecte d’informations climatiques, environnementales, politiques, démographiques, économiques et sociales, passées au crible d’un algorithme qui a permis de mettre en évidence les schémas récurrents précédant les conflits violents. Alors que l’Organisation des Nations unies annonce une multiplication des risques de pénurie d’eau dans les décennies à venir, en conséquence du réchauffement climatique, ce logiciel pourrait donc faire partie des divers instruments déployés pour limiter, autant que faire se peut, les conséquences dramatiques de la diminution inéluctable de cette ressource vitale.