Note de veille

Institutions - Société, modes de vie

L’insécurité en France, stable, mais question sensible

Par

Les crimes et délits enregistrés par les services de police et de gendarmerie ont fortement progressé en France entre les années 1960 et le début des années 1980, puis ont suivi des mouvements d’oscillation avant de diminuer depuis le début des années 2000. Au cours des 30 dernières années, le taux de crimes et délits a varié autour de 60 pour 1 000 habitants. Ce chiffre global, longtemps utilisé dans le débat public, pose un problème car il rassemble des faits ...

Adhérer à l'association

Accédez à ce document en devenant membre de Futuribles International !

Membership