Revue

Revue

Albert Robida, explorateur du XXe siècle (1). Les innovations techniques

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 366, sept. 2010

Grand maître de l’anticipation, Albert Robida décrit et dessine, dès la fin du XIXe siècle, ce que pourrait être la société du milieu du XXe siècle. Et le tableau dressé, souvent proche de la réalité, est surprenant : les gens communiquent et s’informent par le biais du téléphonoscope (une invention voisine de la télévision, voire d’Internet), se déplacent dans des aéronefs et des tubes pneumatiques, ou encore recourent à la chimie pour élaborer des aliments synthétiques.

« Sur son terrain, Jules Verne est battu et rebattu », écrit Jacques van Herp, spécialiste de l’anticipation. « Robida « Jules Verne du crayon » ? Il est bien plus que cela : des deux, le véritable anticipateur, c’est lui. » Et Pierre Versins d’ajouter : « Robida est le seul des an­ticipateurs [de cette époque] à avoir présenté par avance un tableau de notre présent qui ne soit pas trop éloigné de la réalité… Il n’existe pas, en conjecture, d’œuvre qui puisse, même de loin, être comparée à sa production. »

Une production que nous exposera Dominique Lacaze au cours de plusieurs articles. Illustrations à l’appui, l’auteur décrit dans ce premier texte les nombreuses innovations techniques imaginées par le dessinateur et l’évolution des comportements sociaux qui en découlent.

#Fiction #Innovations #Modes de vie

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.